background preloader

Humanités

Facebook Twitter

L'Ange inspirateur. L'image donne à penser.

L'Ange inspirateur

Elle précède ou succède chaque discours cohérent, car à la fois elle dit et elle ne dit pas quelque chose. L'idée dominante, en elle contenue, est l'intuition d'une structure dynamique (un schème ou un diagramme), l'image mentale la plus réduite qui anime inconsciemment tous les créateurs. Une image présentée comme exemple n'illustre donc pas ; elle ne peut que servir à cadrer un peu (sans l'encadrer) l'acte de commencer à penser, à s'orienter dans la pensée… Lorsque l'homme s'ennuie à cause de la vaine répétition de quelques comportements quotidiens, lorsque la preuve angois­sante de sa finitude mortelle s'impose un peu trop, il peut néanmoins ouvrir les portes de cette finitude sur l'infini, c'est-à-dire se mettre sur le seuil d'une im­prévisible et impensable perfection (d'une divinisation), ou bien avoir en un bref instant fulgurant un contact avec cet infini (comme dans un don désintéressé). 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11.

 Raphaël Enthoven. Il est aisé d'être malheureux, mais il est simple d'être en joie.

 Raphaël Enthoven

Telle est en peu de mots la leçon sans morale du livre de Nicolas Go intitulé L'art de la joie. On dit de certains livres qu'ils changent la vie.  Raphaël Enthoven. Le Chi, pour rentrer dans notre énergie. Sommaire La force de l’esprit Le visage de Patricia s’éclaire d’un grand sourire : elle vient de sentir une résistance – comme des aimants qui se repoussent – entre ses mains distantes d’une dizaine de centimètres. « C’est le chi.

Le Chi, pour rentrer dans notre énergie

L’invention des « quartiers sensibles », par Sylvie Tissot (Le Monde diplomatique, octobre 2007) Comment la question sociale est dénaturée La dégradation du quotidien des « cités » suscite toutes sortes d’initiatives de « terrain » et de discours politiques.

L’invention des « quartiers sensibles », par Sylvie Tissot (Le Monde diplomatique, octobre 2007)

Mais la réalité des faits en masque une autre, celle des mots par lesquels on la désigne. Et ceux-ci sont loin d’être neutres. La personnalité obsessionnelle. Il s’agit de l’une des personnalités psychopathologiques les plus fréquentes.

La personnalité obsessionnelle

Les critères du DSM IV Mode général de préoccupation pour l’ordre, le perfectionnisme et le contrôle mental et interpersonnel, au dépend d’une souplesse, d’une ouverture et de l’efficacité, qui apparaît au début de l’âge adulte et est présent dans des contextes divers, comme en témoignent au moins quatre des manifestations suivantes : Données épidémiologiques Ce trouble touche 4% de la population générale et est plus fréquent chez les hommes. Caractéristiques psychopathologiques. Les six traits de caractère qu'il faut avoir absolument pour réussir dans la vie. Six.

Les six traits de caractère qu'il faut avoir absolument pour réussir dans la vie

Six traits de caractère, de personnalité qu’a recensé le professeur Jeffrey Pfeffer. Ces six traits sont pour lui la clé de la réussite, de la puissance et de la performance, afin d’atteindre le haut niveau. Mais le professeur n’a pas fait que comparer ce qu’avaient les "champions" en commun : son analyse s’est également penchée sur le manque des moins "forts".

Jmm-exercer-soi-autrui.pdf. Norbet Chatillon :"Juger l’autre, c’est porter un jugement sur soi" : Comment ne plus être dupes de nos jugements à l’emporte-pièce. © Stone Sommaire Évidemment, un travail sur soi permet d’y voir clair sur la complexité organisatrice de nos jugements, d’en comprendre les mécanismes et d’assumer au mieux notre part d’ombre.

Norbet Chatillon :"Juger l’autre, c’est porter un jugement sur soi" : Comment ne plus être dupes de nos jugements à l’emporte-pièce

François Jullien, Vivre de paysage ou l’impensé de la raison, Éditions Gallimard, collection Bibliothèque des idées, 2014, 258 p., lu par Thierry de Toffoli - oeil de minerve ISSN 2267-9243. Ce n’est pas simplement parce que François Jullien nous rappelle que le paysage apparaît en Chine un millénaire plus tôt qu’en Europe, mais surtout parce qu’il nous fait découvrir une autre définition du paysage, une autre manière de le vivre, d’en vivre.

François Jullien, Vivre de paysage ou l’impensé de la raison, Éditions Gallimard, collection Bibliothèque des idées, 2014, 258 p., lu par Thierry de Toffoli - oeil de minerve ISSN 2267-9243

A proprement parler, il faudrait dire que là où l’Occident a appris à regarder des paysages, la Chine a su penser l’expérience plus singulière d’un « vivre de paysage » (nous soulignons). La question sera posée de savoir si l’expérience dont il est fait état a pu ou pourrait être partagée par l’occidental. Quelques exemples nous seront donnés qui tendent à montrer que la chose est possible. Mais ce qui est plus important peut-être est de comprendre pourquoi cette expérience n’a pas été pensée en Occident, et pourquoi elle ne peut l’être tant que l’on ne prend pas conscience des obstacles qui se sont constitués dans le développement même de la pensée.

Conf_jullien_vivre.pdf. A-topos – Une réflexion de François Jullien sur l’altérité. J’ai lu avec beaucoup d’intérêt le dernier livre de François Jullien, De l’intime – Loin du bruyant Amour[1].

A-topos – Une réflexion de François Jullien sur l’altérité.

En prolongeant ce plaisir de lecteur, j’ai découvert un autre livre de François Jullien, L’écart et l’entre – Leçon inaugurale de la Chaire sur l’altérité. Je trouve particulièrement stimulantes ces réflexions que mène François Jullien sur l’altérité, à partir, notamment, de ses connaissances de la philosophie, de la Grèce et de la Chine. . « A-topos, donc, "de nulle part", en aucun lieu. Francois jullien. Амур: François Jullien - "De l'intime - Loin du bruyant Amour" Chose étrange, vraiment, qu'un geste intime.

Амур: François Jullien - "De l'intime - Loin du bruyant Amour"

Son "efficace" est prodigieuse. Par un déplacement si minime dans l'espace extérieur, il fait franchir, d'un coup, la barrière intérieure, abolit la frontière de l'Autre, son quant-à-soi. Il est à la fois tangible, physique, exposé (même lorsqu'il se dissimule) et par conséquent dénonçable, en même temps qu'il est empreint d'une subjectivité telle qu'elle en est indicible, qu'on n'ose ou ne peut la formuler. Ce qu'on porte au plus profond de soi, et qu'on tient à l'abri des autres, est précisément ce qui produit alors à couvert, dans le geste intime, une ouverture à l'Autre telle qu'elle pénètre en son fond, tréfonds, et le lui découvre; son avancée, si discrète soit-elle, vaut intrusion et le fait chavirer. Car un geste intime ne peut se faire seul, il implique en effet un "Autre", exige qu'on soit deux.

Comprendre François Jullien entre les écarts. Pour François Jullien, qui m’a donné la flamme. Après la parution de De l’Être au Vivre, Lexique euro-chinois de la pensée, chez Gallimard le 12 mars 2015, il semble nécessaire de revenir sur la pensée de François Jullien pour mieux la comprendre. En effet, il y a autour de l’auteur une attirance autant qu’un interdit, et je me veux défenseur ici d’une attraction et passion de lecture. Cela fait quelques années qu’on approche François Jullien avec méfiance, nourrie aussi bien par les professeurs que par certains auteurs. Il n’y a qu’à prendre comme exemple cet ouvrage au titre quelque peu sulfureux de Jean-François Billeter : Contre François Jullien, paru en 2006. Savoirs ENS. Cursus : François Jullien est un philosophe et sinologue français. Ancien élève de l’École normale supérieure, François Jullien est agrégé puis étudiant des universités de Pékin et Shanghai (1975–77).

Il est responsable de l’Antenne française de sinologie à Hongkong (1978–81), pensionnaire de la Maison franco-japonaise de Tokyo (1985–87). Docteur ès lettres en Études extrême-orientales (1983), il devient président de l’Association française des Études chinoises (1988–90) puis du Collège international de philosophie (1995–98). Il est actuellement professeur à l’université Paris VII (Denis-Diderot) et a été nommé Membre senior de l’Institut universitaire de France (promotion 2001).

Publications : Notes de lecture. De l’intime. Loin du Bruyant Amour, de François Jullien, Grasset, 2013 Philosophe et sinologue renommé, François Jullien se propose d’aborder ici l’intime, « cette chose si singulière » dont l’émergence n’est, selon lui, pas anodine puisqu’elle serait illustrative de l’inventivité de la culture européenne. François Jullien, De l’intime, Loin du bruyant amour. Faut-il pré­fé­rer l’intime à l’amour ? Faut-il sacri­fier aux rites et aux mythes de l’amour, ou bien célé­brer cette pos­si­bi­lité douce et neuve que nous offre l’intime ?

L’amour, sur­tout le vrai, reste un dis­cours, un récit, qui se déroule d’une décla­ra­tion à une rup­ture. Tout semble dit d’emblée dans ce « je t’aime », idéa­le­ment réci­proque, où cha­cun défi­nit l’autre comme son objet exclu­sif. Kant, déjà, ne voyait-il pas dans le mariage un étrange contrat de pro­priété mutuelle que sa seule réci­pro­cité dis­tin­guait de l’esclavage pur et simple ?

Article : François Jullien nous donne les clés. François Jullien, sur le fond Jean-François Billeter. La publication d’Oser construire. Pour François Jullien ne restera certes pas dans l'histoire comme un événement marquant, mais cet opuscule collectif révèle une situation que je souhaite néanmoins mettre brièvement en lumière.

Je note d'abord, en ouverture, qu'il n'y a pas d'unité de vue parmi les auteurs qui ont pris la plume pour défendre François Jullien. Comme on sait, ce dernier affirme n'avoir qu'un but, celui de mettre en évidence « l'impensé » de notre tradition philosophique. Dans cette entreprise, dit-il, « la Chine n'est qu'un relais, un point d'appui, une "commodité théorique" qui doit rendre possible un regard extérieur sur cette tradition ». François Jullien, De l’intime, Loin du bruyant amour. Entretien avec François Jullien.

François Jullien. Extrait de : De l’intime. Oser l'intime. Avec François Jullien, l’intime gagne ses quartiers de noblesse. Contre cette porcherie dans laquelle on voudrait nous faire entrer... L'intime est une idée veuve en Europe. Les sociétés traditionnelles, qui définissaient l'être humain par les relations qu'il pouvait entretenir avec les autres membres du groupe et avec le cosmos, n'ont pas connu cette dimension profonde de la subjectivité, et la Chine, elle, n'a pas eu de mot pour la dire. François Jullien, III : Chine/Occident aller et retour, comment vivre à deux ? J’achève ici la collecte des « Briques et tuiles » (disait Segalen) en vue du colloque François Jullien de Cerisy-la-Salle et de ma propre conférence, « Glissements progressifs de l’altérité ». Le randonneur. A propos de : De l'intime : loin du bruyant amour, de François Jullien.

Penser entre les langues - livre de Heinz Wismann - Critique. De l'intime. Loin du bruyant Amour L'intime découvert Monique Atlan. Les vidéos, François Jullien, Jullien, Amour, Intime, philosophie, Philosophia, Saint-Émilion. En Occident, l'homme descend du sage Roger-Pol Droit. Voilà ce que je souhaite contester. Car c’est devenu faux, si jamais ce fut vrai un jour. Reste à dire pourquoi. Yann Dall’Aglio “Le rire et l’amour font accepter l’absurde” Patrice van Eersel. Cynthia Fleury “La politique préfère la séduction à la vérité” Jean-Louis Servan-Schreiber, Patrice van Eersel. BobbymeditBobbymedit. De l'intime. Loin du bruyant Amour L'intime découvert Monique Atlan. Philoconcert: la vérité. Vivre libre comme le vent avec Lao Zi Roger-Pol Droit. L'essai du mois, François Jullien, Martin Duru, Amour, Intimité. Lavenirestauxfantomes.

La vie intense de Tristan Garcia : l’impossible équation de la modernité (Autrement)  Raphaël Enthoven. Article : « Avec François Jullien, l’intime prend ses quartiers de noblesse », John E. Jackson, 11 mai 2013文评:约翰.贾克森:“亲密因朱利安而受到肯定”,2013年5月11日. Conférences par intervenant : A. Cours méthodique et populaire de philosophie 2014-2015. » Le désir comme puissance d’être. Spinoza. De l'intime : loin du bruyant amour, de François Jullien. Nature des troubles bipolaires - Troubles bipolaires. Edgar Morin : l'aventure de La Méthode. « Edgar Morin. L'aventure d'une pensée », Sciences Humaines. Hors-série., n°18, 2013.

Cortes.pdf. La lucidité avec Illios Kotsou. Tout à la foi. Un essai du philosophe Jean-Louis Chrétien sous le signe de la révélation. Jean-Louis Chrétien. Le Regard de l'amour. Desclée de Brouwer, 266 pp., 135 F L'Inoubliable et l'inespéré. Desclée de Brouwer, 184 pp., 125 F.

Anthropologie

Sémiologie. Psychanalyse. Idées. Humanisme. Sociologie. Philosophie. Psychologie.