background preloader

Horizons et débats

Horizons et débats
Related:  mesures réformes paniques

(4) BOURSE de l'OPINION Assouplissement quantitatif Le terme assouplissement quantitatif - traduction de l'anglais de Quantitative easing (QE) - désigne un type de politique monétaire dite « non conventionnelle » consistant pour une banque centrale à racheter massivement des titres de dettes aux acteurs financiers, notamment des bons du trésor ou des obligations d'entreprise, et dans certaines circonstances des titres adossés à des actifs comme des titres hypothécaires. Les banques centrales ont recours à ce genre de pratique dans des circonstances économiques exceptionnelles, telles que des crises économiques et financières de grande ampleur. Plus particulièrement, le QE est utilisé dans une situation de trappe à liquidité, c'est-à-dire lorsque les taux directeurs sont déjà très bas et ne parviennent plus à assurer une hausse des prix suffisante. Histoire[modifier | modifier le code] Origine du terme[modifier | modifier le code] Utilisations du QE dans le monde[modifier | modifier le code] Japon (2001-2006)[modifier | modifier le code]

Crise systémique globale - USA 2012/2016 : Un pays insolvable et ingouvernable Comme annoncé dans de précédents GEAB, notre équipe présente dans ce GEAB N°60 ses anticipations sur l'évolution des Etats-Unis pour la période 2012-2016. Ce pays, épicentre de la crise systémique globale et pilier du système international depuis 1945, va traverser une période particulièrement tragique de son histoire au cours de ces cinq années. Déjà insolvable il va devenir ingouvernable, entraînant pour les Américains et ceux qui dépendent des Etats-Unis des chocs économiques, financiers, monétaires, géopolitiques et sociaux violents et destructeurs. Si les Etats-Unis d'aujourd'hui sont déjà bien différents de l' « hyper-puissance » de 2006, année de publication des premiers GEAB annonçant la crise systémique globale et la fin de la toute-puissance US, les changements que nous anticipons pour la période 2012-2016 sont encore plus importants, et vont transformer radicalement le pays, son système institutionnel, son tissu social et son poids économique et financier.

Crise systémique globale – Premier semestre 2012 : Décimation des banques occidentales Comme anticipé par LEAP/E2020, le second semestre 2011 voit le monde continuer sa descente infernale dans la dislocation géopolitique globale caractérisée par la convergence des crises monétaire, financière, économique, sociale, politique et stratégique. Après une année 2010 et un début 2011 qui aura vu le mythe d'une reprise et d'une sortie de crise voler en éclat, c'est désormais l'incertitude qui domine les processus de décision des Etats comme des entreprises et des individus, générant inévitablement une inquiétude croissante pour les années à venir. Premier semestre 2012 : Décimation des banques occidentales En fait, il va s'agir d'une triple décimation (5) qui culminera avec la disparition de 10% à 20% des banques occidentales au cours de l'année à venir : . une décimation de leurs effectifs . une décimation de leurs profits . et enfin, une décimation du nombre des banques. La décimation des effectifs des banques Commençons donc par les effectifs !

Jean-François Copé: les leçons du modèle allemand en matière d'emploi Pour construire la politique de convergence franco-allemande que j'appelais de mes vœux dans ma dernière chronique, il est capital d'élaborer en amont un benchmark précis des forces et faiblesses de nos deux pays. Après avoir étudié les ressorts du décrochage industriel français par rapport à l'Allemagne, je vous propose donc cette fois-ci de regarder de près le fonctionnement du marché du travail outre-Rhin. publicité Le marché du travail allemand a été bouleversé par les lois Hartz, promulguées entre 2003 et 2005, par la majorité social-démocrate. Le gouvernement Schröder a posé un constat en 2003: le chômage allemand, en particulier de longue durée, est structurellement plus élevé que la moyenne dans l'OCDE (10.5% en 2003, 12% en 2005, contre respectivement 8,5% et 9% en France). Ces réformes drastiques ont été déclinées en quatre lois, successivement entrées en vigueur entre 2003 et 2005. Bilan: un chômage en baisse Le coût social Mais ces mesures drastiques ont eu un coût social.

L’Euro-Dollar Par Menthalo – En 2008, la panique bancaire, suite à la faillite de Lehman Brothers, avait amené les Hedge Funds et autres institutions financières à vendre très brutalement leurs actifs. En vendant leurs valeurs, automatiquement, ils rachetaient du Dollar, ce qui l’avait fait monter fortement. Relativement l’Euro avait plongé. En 2011-2012, nous avons une crise multiple. Crise de la dette, crise bancaire, monétaire et systémique. Sir Mervyn King, gouverneur de la Bank of England, alors qu’il annonçait qu’il allait devoir faire tourner la planche à billets, a ajouté: "C’est la crise financière la plus sérieuse que nous ayons connue, au moins depuis les années 30, probablement la plus forte jamais enregistrée." La crise de la dette, inutile d’en parler, vous en êtes saturés… sauf pour dire que les USA sont plus perclus de dettes que l’Europe et que le pompon est détenu par la GB avec 400% de son PIB. Ca passe ou ça casse. La Crise bancaire vous est également connue. Like this:

Il ne faut pas rembourser la dette publique Je viens d’écrire un article sur la crise de la dette pour OWNI. L’article est intitulé “La dette expliquée aux nuls”, mais ce n’est pas le titre que j’aurais préféré, mon objectif étant clairement de poser la question de la légitimité du remboursement de la dette publique. Je vous invite à aller lire l’article sur OWNI, mais j’aimerais profiter de cet article pour glisser quelques remarques et explications complémentaires. Il faut réformer les statuts de la banque centrale Je reviens dans l’article sur ce que j’ai déjà expliqué sur ce blog à plusieurs reprises, à savoir tout d’abord l’importance de revenir sur la loi de 1973 et les traités européens qui interdisent à la BCE de financer les dépenses publiques des états de l’eurozone. Il est tout à fait possible de parvenir à une réforme des traités européens allant dans ce sens… à condition bien sûr de le demander ! La France dispose d’un poids dans l’Union Européenne. Le “problème” de l’inflation Les réformes sont inévitables BlueRobot

David Graeber: 9 Things You Didn't Know About The History Of Debt (PHOTOS) Coinage was only invented around 600 BC, but expense accounts, bar tabs, and compounded interest rates go back to at least 3500 BC. For most of human history, money was an accounting tool, not something people carried around and actually used to buy things. Money begins then as a way of calculating credits and debts.

Contre le discours dominant sur la dette publique LE MONDE | • Mis à jour le | Par Geneviève Azam, Etienne Balibar, Thomas Coutrot, Dominique Méda, Yves Sintomer Il y a deux manières de raconter ce qui se passe en Europe. Selon le storytelling dominant, nous avons trop dépensé. Ce scénario semble aussi évident que l'air que nous respirons. Si les déficits et la dette ont flambé, ce n'est pas du fait d'une envolée des dépenses, mais à cause d'une réduction des recettes. Deux narrations aussi contradictoires de l'histoire de la dette publique déterminent deux réponses antagoniques. En outre, la réforme fiscale, qui permet de réduire le déficit courant, n'épongera pas la dette : les intérêts versés en 2011 aux rentiers - ceux-là mêmes qui ont bénéficié des baisses d'impôts - se montent à 50 milliards d'euros, avant même la prochaine perte du triple A et de probables hausses des taux exigées par les marchés. Des collectifs locaux se créent dans de nombreuses localités pour proposer aux citoyens de s'emparer de ce débat.

Discours de Jean-François Copé au Conseil National Seul le prononcé fait foi Mes chers amis, Oui, c’est le courage qui donne la force d’agir. Ce n’est pas un hasard si j’ai choisi de vous présenter ce film comme une ode au courage. Et ce n’est pas un hasard si cette voix qui conclut est celle du Président de la République. Car cette campagne qui vient de commencer sera marquée d’un mot, d’un seul : le courage. Dans les épreuves, dans les crises, c’est toujours le courage qui ouvre la voie du redressement. Dans les combats, dans les luttes, c’est toujours le courage qui mène à la victoire. Dans l’histoire de notre grand pays, c’est toujours le courage qui fait la différence ! Le courage, c’est assurément l’un des plus beaux mots de notre langue. Quand on l’évoque, on pense d’abord aux grandes figures de l’Histoire, aux braves qui peuplent nos mémoires, aux héros flamboyants de nos romans d’adolescence. On pense à ces poilus qui sortaient des tranchées pour monter à l’assaut. Envers leurs camarades tombés dans l’exercice de leur mission.

Panique : dette allemande achetée à perte ! Coup de grisou sur la logique du système et l’amour-propre de ses ultimes laudateurs : lundi 9 janvier, l’Allemagne a placé 3,9 milliards d’euros de dette à un taux de… -0,0122% ! Oui, vous avez bien lu : un taux d’intérêt négatif ! Pendant six mois (durée du placement), des investisseurs affolés ont accepté de sacrifier 0,0122% de leur magot en le prêtant à perte à un pays soupçonné d’être encore un peu solvable. Plutôt que de le laisser disparaître dans le merdier ambiant de tous les autres ! C’est dire l’ambiance, c’est dire la confiance, c’est dire la panique qui ronge le ventre de ces fous, c’est dire le sombre avenir qu’ils pressentent pour eux-mêmes ! Danseuses à chaussons plombés Rappelons que les banques européennes multiplient de leurs côtés les queues aux guichets de la BCE pour placer les fifrelins Monopoly qui leur restent à taux dérisoires. Le sort des victimes sociales là-dedans ?

Related: