background preloader

Emmanuel Todd : "Annulons la dette du Vieux Monde !"

Emmanuel Todd : "Annulons la dette du Vieux Monde !"
Related:  mesures réformes paniques

Attac France | Un autre monde est possible ! L’Euro-Dollar Par Menthalo – En 2008, la panique bancaire, suite à la faillite de Lehman Brothers, avait amené les Hedge Funds et autres institutions financières à vendre très brutalement leurs actifs. En vendant leurs valeurs, automatiquement, ils rachetaient du Dollar, ce qui l’avait fait monter fortement. Relativement l’Euro avait plongé. En 2011-2012, nous avons une crise multiple. Sir Mervyn King, gouverneur de la Bank of England, alors qu’il annonçait qu’il allait devoir faire tourner la planche à billets, a ajouté: "C’est la crise financière la plus sérieuse que nous ayons connue, au moins depuis les années 30, probablement la plus forte jamais enregistrée." La crise de la dette, inutile d’en parler, vous en êtes saturés… sauf pour dire que les USA sont plus perclus de dettes que l’Europe et que le pompon est détenu par la GB avec 400% de son PIB. Les agences de notation font partie de l’arsenal de PROPAGANDA INC, qui préservent l’allié de toujours de l’Amérique, la GB. Ca passe ou ça casse.

L'arnaque de la dette publique Merci de vous référer à l'article pour les détails des calculs ayant aboutis aux conclusions qui suivent Les intérêts de la dette nourrissent la dette. Nous essayons ici de déterminer les évolutions de la dette des administrations publiques au sens de Maastricht si nous n’avions pas eu à payer d’intérêts sur la dette, tous autres éléments restant constant par ailleurs (en particulier la quantité totale de monnaie en circulation dans l’économie). Le résultat des calculs : Constatations : Entre fin 1979 et fin 2009 (30 ans), les APu (État, Administrations diverses, et Administrations de Sécurité Sociale) ont du financer les intérêts de leur dette à hauteur de 1340 milliards d’euros, soit en moyenne 44,7 milliards d’euros par an (un peu plus de 120 millions par jour). Il est intéressant de pouvoir visualiser année par année les capacités ou les besoins de financement des APu – avec et sans intérêts – sur ces années

#ukuncut : en un an, un hashtag est devenu un mouvement de masse contre les évadeurs fiscaux et les banksters Le 27 octobre 2010, une semaine seulement après l’annonce par le Ministre des Finances, George Osborne, des plus importantes restrictions au budget des services publics depuis les années 1920, 70 personnes ont remonté à la course l’artère commerçante londonienne d’Oxford Street et ont entamé un sit-in devant la boutique de Vodafone . Cette firme avait soustrait au fisc 6 milliards de livres anglaises (7 milliards d’euros). C’est pourquoi nous avons fermé la boutique qui lui servait de vitrine. Tout a démarré avec une idée et le lancement d’un hashtag, qui se sont tous deux répandus à la vitesse de l’éclair dans les médias sociaux. En février nous sommes passés au deuxième stade de notre campagne. En mars nous avons continué au même rythme. En mai : nous revoilà! Uncut US a procédé en avril à quatre jours d’occupation de firmes qui évitent l’impôt, du New Hampshire à Hawaï. Quelle année ce fut ! UK Uncut se compose de tous ceux qui prennent part à des actions.

Jean-François Copé: les leçons du modèle allemand en matière d'emploi Pour construire la politique de convergence franco-allemande que j'appelais de mes vœux dans ma dernière chronique, il est capital d'élaborer en amont un benchmark précis des forces et faiblesses de nos deux pays. Après avoir étudié les ressorts du décrochage industriel français par rapport à l'Allemagne, je vous propose donc cette fois-ci de regarder de près le fonctionnement du marché du travail outre-Rhin. publicité Le marché du travail allemand a été bouleversé par les lois Hartz, promulguées entre 2003 et 2005, par la majorité social-démocrate. Ces lois visant à assouplir le marché du travail et à augmenter la pression à la reprise d'un emploi, ont été abondamment critiquées en France comme en Allemagne. Certains ont parlé de régression ou de darwinisme social, on a même largement évoqué les problèmes judiciaires et extraconjugaux de Peter Hartz, DRH de Volkswagen à l'origine des lois, pour discréditer les réformes. Bilan: un chômage en baisse Le coût social Objectif: la flexsécurité

Garçon ! l'addition ! Alors que le gouvernement stigmatise le petit voleur d’oranges, il détourne pudiquement les yeux lorsque les gros poissons trichent en toute décomplexion. Claude Guéant et Nicolas Sarközy ont en effet lancé la chasse aux fraudeurs de la sécu, dont on nous dit qu’ils pillent allègrement l’institution nationale. Celui-là percevrait des indemnités doubles, en ayant deux adresses, et un autre se ferait porter pâle alors qu’il est en bonne santé, et le préjudice serait de taille. On évoque dans le quotidien « la Dépêche » la somme annuelle de 400 millions d’euros (lien) alors que « le nouvel obs » est plus modeste, évoquant 241 millions d’euros. A y regarder de plus près, cela ne représente que 1% des prestations versées. Le citoyen responsable trouvera-il normal que le gouvernement s’en prenne aux plus petits, en laissant allègrement filer les gros poissons ? Sommes-nous en période de guerre ? Pourtant 24 milliards d’euros ont été dépensés pour l’achat de 4 sous marins nucléaires. Sarko…verdose

Du Sud au Nord, le droit de dire NON à la dette publique illégitime ! Le vendredi 9 décembre, le Comité pour l’Annulation de la Dette du Tiers Monde (CADTM) a investi l’Assemblée nationale française pour tenir le séminaire "Du Nord au Sud : le droit de dire non à la dette publique illégitime !", avec la présence d’une centaine de participant-e-s. Retrouvez ci-dessous les différentes interventions. Photos : Françoise Wasservogel Crise systémique globale – Premier semestre 2012 : Décimation des banques occidentales Comme anticipé par LEAP/E2020, le second semestre 2011 voit le monde continuer sa descente infernale dans la dislocation géopolitique globale caractérisée par la convergence des crises monétaire, financière, économique, sociale, politique et stratégique. Après une année 2010 et un début 2011 qui aura vu le mythe d'une reprise et d'une sortie de crise voler en éclat, c'est désormais l'incertitude qui domine les processus de décision des Etats comme des entreprises et des individus, générant inévitablement une inquiétude croissante pour les années à venir. Premier semestre 2012 : Décimation des banques occidentales En fait, il va s'agir d'une triple décimation (5) qui culminera avec la disparition de 10% à 20% des banques occidentales au cours de l'année à venir : . une décimation de leurs effectifs . une décimation de leurs profits . et enfin, une décimation du nombre des banques. La décimation des effectifs des banques Commençons donc par les effectifs !

La France des riches contre la France des travailleurs -- Front Syndical de classe Bonjour à tous. Ceux qui suivent les commentaires que je fais sur tel ou tel sujet ont compris que je ne suis pas de votre bord, mais que j’apprécie la liberté d’expression, le débat, et par dessus tout, l’Homme et la Justice. Il y a dans ce texte du très vrai, mais aussi du faux, ou du mal compris. D’abord les chiffres sont assénés sans donner les sources permettant de les vérifier. On confond (volontairement ?) Les impôts, destinés à financer les fonctions "régaliennes" de l’Etat (budget de l’Éducation, de la Justice, de la Culture, de la Défense, de l’Intérieur...) et les dépenses de protection sociale, qui sont des revenus indirects (protection maladie, branche famille...) ou différés (protection chômage, retraites...) Ensuite : Niches fiscales : D’accord pour dire qu’il ne devrait pas en avoir du tout. Mais il y a une niche fiscale dont vous ne parlez pas : La moitié des foyers fiscaux ne payent pas d’impôt sur le revenu. L’exonération des cotisations patronales n’est pas de même nature.

Refusons de payer leur crise 15 février 2012 Article en PDF : Et le résultat ce sont des entreprises qui prévoient fermetures de site et licenciements, ce sont des politiques d’austérité toujours plus dures. Ils ont tous la même idée : nous faire payer la crise d’un système économique au bord de l’asphyxie. Contre la politique de Sarkozy et du MEDEF, il n’y a pas de fatalité, dans de multiples entreprises, les travailleurs résistent. Ces derniers mois, les peuples du Maghreb ont montré que l’on peut bouleverser la scène politique par les mobilisations. La solution n’est pas d’attendre 2012. L’urgence est de prendre le mal à la racine, de remettre en cause radicalement le remboursement de la dette et l’austérité. « Si tu ne participes pas à la lutte, tu participes à la défaite » Source originale : 2ccr Haut de la page - Accueil

Crise systémique globale - USA 2012/2016 : Un pays insolvable et ingouvernable Comme annoncé dans de précédents GEAB, notre équipe présente dans ce GEAB N°60 ses anticipations sur l'évolution des Etats-Unis pour la période 2012-2016. Ce pays, épicentre de la crise systémique globale et pilier du système international depuis 1945, va traverser une période particulièrement tragique de son histoire au cours de ces cinq années. Déjà insolvable il va devenir ingouvernable, entraînant pour les Américains et ceux qui dépendent des Etats-Unis des chocs économiques, financiers, monétaires, géopolitiques et sociaux violents et destructeurs. Si les Etats-Unis d'aujourd'hui sont déjà bien différents de l' « hyper-puissance » de 2006, année de publication des premiers GEAB annonçant la crise systémique globale et la fin de la toute-puissance US, les changements que nous anticipons pour la période 2012-2016 sont encore plus importants, et vont transformer radicalement le pays, son système institutionnel, son tissu social et son poids économique et financier.

Impôts et économie La Dette ou la Vie « La Dette ou la Vie » Ouvrage collectif sous la direction de Damien Millet et Eric Toussaint En 2007-2008 éclate la crise la plus importante depuis celle de 1929. Les banques sont sauvées à coup de centaines de milliards de dollars et d’euros par les petits soldats du G20 G20 G20 : Le Groupe des vingt (G20) est un groupe composé de dix-neuf pays et de l’Union européenne dont les ministres, les chefs de banques centrales et les chefs d’État se réunissent régulièrement. Il y avait le premier monde, celui du bloc occidental sous la guerre froide ; le deuxième monde, celui du bloc soviétique ; le tiers-monde regroupant les peuples du Sud soumis aux diktats des deux autres mondes. Commandez le livre dès maintenant ! Les Auteurs Table des matières IntroductionExtension des domaines de la lutte Damien Millet Chapitre 1Historique et perspectives de la crise de la dette au Nord Chapitre 2 La religion du marché Éric ToussaintLes milliards du culte - Sacrifices sur l’autel. Cliquez pour plus.

Related: