background preloader

Machisme Haute Fréquence - Veille collaborative du sexisme en milieux geek

Machisme Haute Fréquence - Veille collaborative du sexisme en milieux geek
Le Docteur Nerdlove a repris et analysé cette affaire et les réactions qui ont suivi sur son blog. Avec sa permission, nous avons traduit l’article en question. Privilège des nerds masculins : Tess Fowler et le harcèlement dans les comics 15 Novembre 2013 par Dr.NerdLove Cela fait un moment que je n’ai pas fait un article sur le « Privilège des nerds masculins ». Mais finalement, il se passe toujours quelque chose dans les fandom et l’univers me donne une nouvelle opportunité d’illustrer ce qu’est le privilège masculin et comment la culture nerd est souvent impliquée dedans jusqu’au cou.

http://www.mhfreq.org/

Related:  Lutte contre les stéréotypes

Un site utilisant Plateforme de blogs de francetv info C'était hier soir, dans Envoyé Spécial. Un portrait. Une enquête pour cerner "qui est vraiment Arnaud Montebourg". Alors qui est-ce, "l'homme qui a provoqué un coup de tonnerre politique", "l'enfant terrible du PS", celui qui "a fait de l'insolence une posture politique", l'homme "au verbe haut" et "aux déclarations fracassantes", le... Les "droits des femmes" rétrogradés? La pilosité féminine vue par un féministe, résistance à l'épilation Le regard d'un homme pro féministe sur les poils des femmes, symboles de leur féminité Cette page est dédiée à toutes les femmes qui bravent une injonction millénaire, une loi non-écrite qui leur ordonne de s'enlever tous les poils du corps, en particulier la pilosité sexuelle, c'est-à-dire les poils des aisselles, des jambes, du pubis et des aréoles. Par facilité, j'abrège la pilosité sexuelle en PF. Contrairement à une idée reçue qui est véhiculée depuis des siècles, la PF est un symbole de féminité, au même titre que les seins et les hanches plus larges, qui apparaissent à la puberté.

Sexisme pas notre genre ! – Ministère des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes Qu’est-ce que le Plan d’actions et de mobilisation contre le sexisme ? Du 8 septembre 2016 au 8 mars 2017, Laurence Rossignol, ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes lance une grande mobilisation contre le sexisme. Les mouvements féministes, les lois, les politiques publiques ont permis des progrès considérables. Néanmoins, les inégalités persistent. Certaines se chiffrent, avec des écarts dont l’ampleur surprend bien souvent ceux qui en prennent connaissance : salaires inférieurs, violences, faible représentation dans les médias ou en politique. D’autres se cachent insidieusement des yeux du grand public, se devinent et se supposent : le sexisme est le plus lourd des plafonds de verre à briser !

Meufs Où l’on apprend que le culture du viol est si bien ancrée en Allemagne qu’elle est inscrite dans la loi, qui considère que si la victime ne riposte pas, c’est qu’elle se laisse un peu faire, quand même. Des violeurs jamais condamnés parce que meuf, entre nous, si vraiment t’avais pas eu envie, t’aurais pu lui foutre un bon coup de pied dans les couilles et t’enfuir, il était même pas armé ! Sans parler des viols conjugaux et là c’est le pompon : “En mars 2012, la Cour de cassation avait rejeté le recours d’une femme qui s’était refusée à son conjoint, avant de lui céder par peur de violences, sans crier, pour ne pas réveiller ses enfants. La Cour avait estimé que la victime, malgré ses blessures, pouvait s'enfuir et alerter des voisins.”

Cles des médias - CLEMI CRS en feu lors d'une manifestation« C’était pendant la manifestation de la fête du travail, le 1er mai. De l’autre côté, les manifestants en noir, les visages cachés par des foulards en première ligne du cortège. Je n’ai pas vu le cocktail Molotov partir. J’ai juste vu le policier enveloppé par les flammes, et j’ai déclenché.» Incendie de forêt dans le Var"C'est difficile pour un reporter photographe de couvrir les incendies de forêts en France, car tous les accès sont très vite bloqués par la police… J’ai du emprunter une route qui longeait la mer, je savais que le feu avançait de ce côté.

Accueil - Même pas mâle ! Détails Publication : dimanche 13 avril 2014 22:50 Écrit par Yorgl Un des membres de MPM nous raconte que régulièrement, en amenant son enfant à la crêche en poussette, il rencontre un homme qui lui lance "Bonjour Madame !". L'égalité entre les sexes à l'école Le Conseil du statut de la femme a publié l’avis L'égalité entre les sexes en milieu scolaire, portant sur l’école et la reproduction des inégalités entre les sexes. L’école et, avant tout, le corps enseignant ont occupé et occupent toujours un rôle central dans la lutte contre les inégalités entre les sexes. Malgré les avancées des 40 dernières années, certains éléments des programmes d’enseignement, et même des croyances et des pratiques enseignantes, sont toujours empreints de conceptions favorisant la reproduction des inégalités entre les sexes. Pour que l’école continue à être un moteur de promotion de l’égalité entre les sexes, nous vous proposons un questionnaire qui vous permettra de vous interroger sur vos propres croyances et pratiques comme enseignante ou enseignant. Nous vous invitons à répondre le plus spontanément et honnêtement possible aux questions.

Un homme sur deux est une femme Le Parcoursup des filles La loi relative à l’Orientation et la Réussite des Étudiants (ORE) repose sur le présupposé fort selon lequel les bacheliers s’orientent de manière inconsidérée vers l’université, en particulier les bacheliers des séries technologiques et professionnelles [1]. En réalité, ces derniers sont nettement minoritaires à l’université [2], mais, partant de ce constat, la loi ORE impose un certain nombre de mesures dont l’objectif n’est pas — contrairement à ce que son nom affiche — la réussite des étudiants, mais le détournement de certains candidats de l’université [3]. Cette politique de gestion des flux repose sur la sélection (ou le tri) des candidatures à l’entrée de l’enseignement supérieur, qui doit s’effectuer au sein des établissements.

Cours d'égalité à la récré A l'école Pierre et Marie Curie, de Floirac, un quartier de Bordeaux, les élèves de la classe de CE2-CM1 mènent depuis plusieurs mois un travail sur l'égalité filles-garçons avec leur institutrice. Le jour de notre reportage, ils recevaient en classe la géographe Edith Maruéjouls, spécialiste des questions de genre et de mixité. Avec elle, les enfants ont évoqué leur pratique de cette micro-société qu'est la cours de récré. Un espace que filles et garçons ne parcourent pas de la même manière. Selon la chercheuse, cette occupation inégale de la cour de récréation préfigure la manière dont, plus tard, hommes et femmes s'approprient l'espace public. Dès l'école, les petites filles adoptent des stratégies d'évitement et de contournement de certains espaces dans lesquelles elles se sentent rejetées ou illégitimes.

Chouette pas chouette - CLEMI Conçu par le CLEMI, ce livret propose dans l’univers graphique et avec les personnages de la série, des activités pédagogiques sur le thème de l’égalité filles/garçons, pour apprendre à questionner et déconstruire les stéréotypes sexistes. Les activités proposées dans ce livret permettent de soutenir l’expression des élèves, d’aborder le quotidien des relations filles - garçons, et plus largement du vivre-ensemble, de manière concrète et créative. Trois entrées thématiques par niveau et des pistes d’activités adaptées en éducation aux médias et à l’information : L’apparence. « À quoi doit ressembler une fille ou un garçon ?

Related: