Questions fréquemment posées Merci à tous pour vos emails. Nous publions ici quelques réponses aux questions les plus fréquemment posées. Question: Votre barème de taux effectifs introduit-il des effets de seuil dans le système d'imposition ? Y a-t-il un risque de "sauter de tranche" (peut-on, pour avoir gagné quelques euros de plus, voir son impôt augmenter significativement) ? Réponse: Non, un barème de taux effectifs n'induit pas d'effets de seuil: en effet, il n'y a pas de concept de "tranche": le taux effectif d'imposition évolue continûment avec le revenu. Par exemple: Si nous définissons un barème dans lequel un individu gagnant 5 000€ mensuels paie un taux effectif de 13% de son revenu, et un individu gagnant 10 000€ mensuels paie un taux effectif de 25%, alors un individu gagnant 7 500€ mensuels (à mi-chemin entre 5 000 et 10 000 €) a un taux effectif d'imposition de 19% (à mi chemin entre 13 et 25%). Questions fréquemment posées
Télécharger Le monde d'après- La dette (12-11-2012) French Télécharger Le monde d'après- La dette (12-11-2012) French Notre civilisation, la planète sont confrontées à des processus de mutation sans précédents. Le monde devient incompréhensible. Nous devons tenter de comprendre, de débattre et d’expliquer avec courage et clarté.
Etats-Unis : le fichage ADN systématique se généralise Array. Array. Aux Etats-Unis, le fichage ADN systématique se généralise - LMOUS Bon nombre d'Etats américains prélèvent, analysent et stockent ad vitam aeternam l'ADN de leurs nouveau-nés, sans même en informer les parents. Bienvenue à Gattaca, USA. Imaginez qu'un mois après la naissance de votre enfant, son pédiatre vous appelle pour vous annoncer qu'il est porteur d'une anomalie génétique. Etats-Unis : le fichage ADN systématique se généralise
Pyramid Crisis: The Ultimate Pyramid Scheme
Recession

La majorité inversée - Gouvernance UE

le MES luxembourgeois - meca eco stab

Panique : dette allemande achetée à perte ! Coup de grisou sur la logique du système et l’amour-propre de ses ultimes laudateurs : lundi 9 janvier, l’Allemagne a placé 3,9 milliards d’euros de dette à un taux de… -0,0122% ! Oui, vous avez bien lu : un taux d’intérêt négatif ! Pendant six mois (durée du placement), des investisseurs affolés ont accepté de sacrifier 0,0122% de leur magot en le prêtant à perte à un pays soupçonné d’être encore un peu solvable. Plutôt que de le laisser disparaître dans le merdier ambiant de tous les autres ! Panique : dette allemande achetée à perte !
petitions Referendums URGENCES

www.thebookedition.com/moteur/site/uploads/48223/70669/finnaaaaaal_1323597432.BD.pdf
LE MONDE | • Mis à jour le | Par Geneviève Azam, Etienne Balibar, Thomas Coutrot, Dominique Méda, Yves Sintomer Il y a deux manières de raconter ce qui se passe en Europe. Selon le storytelling dominant, nous avons trop dépensé. Experts et éditorialistes devisent sur la France qui, comme les autres pays dépensiers, "vit depuis plus de trente ans à crédit". L'enjeu pour la gauche serait seulement de "donner du sens à la rigueur" en attendant de "relancer la croissance". Ce scénario semble aussi évident que l'air que nous respirons. Contre le discours dominant sur la dette publique Contre le discours dominant sur la dette publique
COMPLEXITE CRISE PARADIGMES

Vers le commencement de la fin ?

Changeons de modèle

DECROISSANCE ou retour en humanie

Le Point : Les États sont-ils en guerre contre "les marchés" ? Emmanuel Todd : Ne soyons pas dupes de ces concepts mystificateurs, Bruxelles, les marchés, les banques, les agences de notation américaines : ces faux nez camouflent la prise du pouvoir politique, à l'échelle mondiale, par les plus riches. Sous couvert de protéger l'argent des petits épargnants, les marchés, ce sont tout simplement les plus riches jouant avec les États. Emmanuel Todd : "Annulons la dette du Vieux Monde !"

Emmanuel Todd : "Annulons la dette du Vieux Monde !"

Je viens d’écrire un article sur la crise de la dette pour OWNI. L’article est intitulé “La dette expliquée aux nuls”, mais ce n’est pas le titre que j’aurais préféré, mon objectif étant clairement de poser la question de la légitimité du remboursement de la dette publique. Je vous invite à aller lire l’article sur OWNI, mais j’aimerais profiter de cet article pour glisser quelques remarques et explications complémentaires. Il faut réformer les statuts de la banque centrale Il ne faut pas rembourser la dette publique

Il ne faut pas rembourser la dette publique

2011 02 16 MICHEL SALOFF COSTE UI 11 ENTREPRISE
(4) BOURSE de l'OPINION (4) BOURSE de l'OPINION Même le samedi! La TUNISIE rencontre de gros soucis pour imposer la démocratie. C'est plus grave que ce l'on peut imaginer. Je suis entré en contact avec quelqu'un. Voici notre échange. Bonjour, je suis "citoyen" français, et je cherche un "expert" en politique tunisienne afin de comprendre ce qu'il se passe vraiment en Tunisie.
David Graeber: 9 Things You Didn't Know About The History Of Debt (PHOTOS) David Graeber: 9 Things You Didn't Know About The History Of Debt (PHOTOS) Coinage was only invented around 600 BC, but expense accounts, bar tabs, and compounded interest rates go back to at least 3500 BC. For most of human history, money was an accounting tool, not something people carried around and actually used to buy things. Money begins then as a way of calculating credits and debts. Perhaps the most common debt instrument in ancient times was the tally stick: a piece of wood notched to indicate money owed, then broken in half. In medieval England, the half kept by the creditor was called the "stock," that by the debtor was called the "stub." Stocks could circulate from hand to hand, becoming, effectively, money; and, of course, they were impossible to counterfeit, since no two sticks ever break in precisely the same way.
Assouplissement quantitatif Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Fondement théorique[modifier | modifier le code] L'assouplissement quantitatif est l'équivalent moderne de la planche à billet, en plus sophistiqué dans ses modalités toutefois. Assouplissement quantitatif
Crise systémique globale – Premier semestre 2012 : Décimation des banques occidentales Comme anticipé par LEAP/E2020, le second semestre 2011 voit le monde continuer sa descente infernale dans la dislocation géopolitique globale caractérisée par la convergence des crises monétaire, financière, économique, sociale, politique et stratégique. Après une année 2010 et un début 2011 qui aura vu le mythe d'une reprise et d'une sortie de crise voler en éclat, c'est désormais l'incertitude qui domine les processus de décision des Etats comme des entreprises et des individus, générant inévitablement une inquiétude croissante pour les années à venir.
Crise systémique globale - USA 2012/2016 : Un pays insolvable et ingouvernable Comme annoncé dans de précédents GEAB, notre équipe présente dans ce GEAB N°60 ses anticipations sur l'évolution des Etats-Unis pour la période 2012-2016. Ce pays, épicentre de la crise systémique globale et pilier du système international depuis 1945, va traverser une période particulièrement tragique de son histoire au cours de ces cinq années. Déjà insolvable il va devenir ingouvernable, entraînant pour les Américains et ceux qui dépendent des Etats-Unis des chocs économiques, financiers, monétaires, géopolitiques et sociaux violents et destructeurs.
Par Menthalo – En 2008, la panique bancaire, suite à la faillite de Lehman Brothers, avait amené les Hedge Funds et autres institutions financières à vendre très brutalement leurs actifs. En vendant leurs valeurs, automatiquement, ils rachetaient du Dollar, ce qui l’avait fait monter fortement. Relativement l’Euro avait plongé. En 2011-2012, nous avons une crise multiple. Crise de la dette, crise bancaire, monétaire et systémique. L’Euro-Dollar
New economy

Perte du AAA

Horizons et débats
Le gouvernement de David Cameron reréglemente le secteur bancaire britannique LE MONDE | • Mis à jour le | Par Marc Roche Un coup à droite, un coup à gauche. Après avoir donné des gages à la City en se désolidarisant du traité européen destiné à durcir la discipline budgétaire commune, le gouvernement britannique "re-réglemente" l'activité bancaire. L'adoption officielle, lundi 19 décembre, du rapport de réforme de la commission Vickers visant notamment à séparer les activités de dépôt des activités d'investissement des grands établissements est le plus important bouleversement des règles du jeu financier depuis la dérégulation tous azimuts de la City par le gouvernement Thatcher, en 1986.
Jean-François Copé: les leçons du modèle allemand en matière d'emploi
Discours de Jean-François Copé au Conseil National