background preloader

Savoir faire professionnel

Facebook Twitter

Retrouvailles. Par Anne-Cécile George. Il est où le bonheur, il est où...Par Arnaud Deroo. Qui peut donner les médicaments aux bébés accueillis ?   Assistantes maternelles : avec l’ordonnance et l’autorisation des parents Une circulaire du 27 septembre 2011 de la direction de la sécurité sociale et de la direction générale de la santé a permis de préciser que, dans le cas d'un médicament prescrit, si le mode de prise ne présente pas de difficultés particulières ni de nécessité d'apprentissage, et lorsque le médecin n'a pas demandé l'intervention d'un auxiliaire médical, l'aide à la prise du médicament est considérée comme un acte de la vie courante.

Qui peut donner les médicaments aux bébés accueillis ?  

La motricité libre. Emmi Pikler développera ce concept de "motricité libre" ou « motricité autonome » tout au long de sa vie professionnelle.

La motricité libre

Déroulement du développement moteur autonome selon Emmi Pikler Quelques extraits d’une conférence de Myriam David, en 2003 …« La contribution majeure d’Emmi Pikler concerne le rôle essentiel que l’activité spontanée du bébé joue dans son développement. La crèche, un lieu paisible de prévention. En crèche, il s’agit d’accueillir un enfant et ses parents pendant une période sensible et vulnérable de développement de leurs relations où le processus de séparation individuation est en cours.

La crèche, un lieu paisible de prévention

Un tout jeune enfant n’a pas encore conscience de son identité et de son unicité. Pour bien grandir, et entre autres besoins tout aussi fondamentaux, le besoin d’étayage doit être satisfait. En conséquence, dans un lieu d’accueil collectif, l’équipe doit réfléchir aux conditions qui permettent à un bébé, à un tout jeune enfant de bénéficier d’une relation d’objet stable, fiable et sécurisante. Nous savons que seuls l’établissement et le maintien d’une telle relation favorisent le développement de sentiment de confiance en soi et en l’autre, permettent à l’enfant de se construire psychiquement tant au niveau de la dialectique pulsionnelle qu’au niveau des mécanismes de défense qui doivent être adaptés à son degré de développement. Deux exemples vont nous aider à illustrer notre propos.

La sécurité affective au quotidien  – Le cercle des Auxiliaires de Puériculture et des EJE. La sécurité affective … Ah un VASTE sujet dans lequel on ne sait pas toujours quoi y mettre, ou par quels angles l’aborder.

La sécurité affective au quotidien  – Le cercle des Auxiliaires de Puériculture et des EJE

Aujourd’hui j’ai envie de vous parler de cette notion d’un regard simple. Le regard d’une jeune femme qui n’a pas encore d’enfants. D’une jeune femme qui ne serait pas Educatrice de Jeunes Enfant ou bien professionnelle de la petite enfance. 5 exercices faciles à faire en couple. La sécurité affective : un moteur vers l'autonomie - éduc' et cie. 1.

La sécurité affective : un moteur vers l'autonomie - éduc' et cie

Quelle est ma propre représentation ? Laissez vos enfants évoluer et marcher pieds nus. La croyance populaire veut qu’on achète la première paire de chaussures à notre enfant le plus tôt possible, afin que celui-ci s’habitue à les avoir aux pieds et l’aide à faire ses premiers pas.

Laissez vos enfants évoluer et marcher pieds nus

Il faut savoir que ceci est une fausse idée. D’ailleurs, les experts de santé ont récemment recommandé aux parents de laisser évoluer leurs enfants pieds nus car, cela serait beaucoup plus favorable à leur santé pour plusieurs raisons. → La première, contrairement à ce que l’on pourrait penser, laisser son enfant pieds nus favorise la marche et lui permet de faire ses premiers pas plus rapidement. Catherine Gueguen, pédiatre : "Arrêtons de dire aux petits "t'es pas gentil" !" Les Pros de la Petite Enfance : Pédiatre, vous vous êtes formée à l’haptonomie, puis vous avez découvert les neurosciences affectives et sociales.

Catherine Gueguen, pédiatre : "Arrêtons de dire aux petits "t'es pas gentil" !"

Cela a été une révélation ? Catherine Gueguen : Les neurosciences affectives et sociales m’ont donné, moi qui ai pratiqué la pédiatrie pendant plus de trente ans, une autre vision de l’enfant. Elles constituent un apport considérable dans la connaissance du développement de l’être humain. Et surtout maintenant on sait exactement ce qu’il faudrait faire pour que l’enfant se développe bien. 3 pistes pour accompagner un enfant qui "n'écoute pas"! - INSPIRE. Pourtant, le « non » de l’enfant est une étape très importante pour la construction de sa personnalité : c’est le moment où il affirme son droit à désirer et où il découvre donc qui il est, ce qu’il veut et ce qu’il ne veut pas.

3 pistes pour accompagner un enfant qui "n'écoute pas"! - INSPIRE

Cette phase, si elle est pleinement vécue par l’enfant, lui permettra de développer une grande connaissance de lui et une gestion plus aisée des émotions, dont la frustration. Si vos enfants ou les enfants dont vous vous occupez traversent une telle phase, s’opposent et transgressent les règles, et que vous ne savez pas toujours comment réagir, voici 3 pistes pour les accompagner en toute bienveillance : 1- Formuler les phrases positivement. La position sur le ventre. Plusieurs parents ont peur de placer leur bébé sur le ventre pendant ses périodes d’éveil, surtout lorsque leur enfant ne tient pas encore sa tête parfaitement.

La position sur le ventre

Pour bien se développer, bébé a toutefois besoin de passer du temps dans différentes positions, en particulier sur le ventre. Lorsqu’il est éveillé et en compagnie d’un adulte, il est conseillé de faire découvrir la position sur le ventre à bébé. Au début, bébé ne passera que quelques minutes par jour dans cette position. La question du « travail de contenance » dans la petite enfance. Am%C3%A9nagement%20jeu%20anne%20marie%20fontaine%20adulte%20phare.

Etre oun ne pas être par Arnaud Deroo. Comment développer la résilience chez l’enfant  Dès l’enfance, l’adversité peut avoir des conséquences dramatiques.

Comment développer la résilience chez l’enfant 

Cependant, certains se relèvent et guérissent plus rapidement que d’autres. D’où vient cette capacité de résilience face aux traumatismes engendrés par la maltraitance, le deuil, la séparation, la violence…? Peut-elle s’apprendre ? Comment la favoriser dès le plus jeune âge ? Quand la présence est plus efficace que les compliments. Stephen Grosz, psychanalyste et professeur à l’University College de Londres, met en garde dans son livre The Examined Life: How We Lose and Find Ourselves contre l’overdose de compliments : répéter à un enfant qu’il ou elle est intelligent(e), que son dessin est joli ne l’aidera pas forcément à s’améliorer. La répétition trop fréquente de ce type de compliments pourrait même inhiber les performances des enfants. Modes d’accueil  : l’enjeu de la bientraitance pour les bébés, les parents et les professionnels. Lundi 30 novembre 2015 avait lieu le colloque «comment agir avec bientraitance au quotidien ?

La relation d’équidignité – un nouveau paradigme moral en éducation ? La considération d´une dignité existentielle des enfants et des jeunes égale à celle des adultes a été autant bienvenue que très provocante. Le fait de décrire la relation idéale entre parents et enfants, et entre les thérapeutes adultes et leurs jeunes clients comme une relation d´équidignité (1) a provoqué parmi certain professionnels beaucoup d´angoisse, d´emportements et de désaccords et parmi d´autres de l´espoir et du ravissement. J´ai été surpris lorsque le professeur Magne Raundalen a parlé de moi comme l´auteur d´un nouveau paradigme en éducation.

Je n´avais jamais réfléchi au concept d´équidignité en tant que concept moral lorsque j´ai commencé à en parler et à écrire sur le sujet dans les années 80, la raison en était toute autre. Nous avons appris qu´une certaine qualité relationnelle entre enfants et adultes pouvait transformer des relations destructives en relations constructives. L'art de dire non aux enfants. Le plus important, ce n’est pas ce que nous faisons ni ce que nous disons mais comment et pourquoi nous le faisons. Il n’y a aucune raison de croire qu’un certain nombre de non par jour soit à souhaiter, mais il y a beaucoup de raisons de penser que beaucoup trop de ouis à contrecœur, de ouis réservés ou corrompus, ou bien défensifs, sont destructifs pour les relations entre parents et enfants. – Jesper Juul (L’art de dire non en ayant la conscience tranquille) Les enfants coopèrent par nature : ils ont une faculté à ressentir ou à s’accorder sur les sentiments des parents.

Mais quand les parents sont inquiets ou frustrés, oublient leurs propres besoins, hésitent sur ce que la situation demande d’eux, les enfants ne savent pas avec quoi coopérer. Il ne respecte pas les limites, ni les interdits. Pourquoi les jeunes enfants peuvent-ils avoir du mal à comprendre les consignes des adultes ? Sa compréhension évolue. Entre 8 et 12 mois en moyenne, un enfant est en capacité de comprendre des ordres simples, comme « non » ou « ferme la porte », à condition que les mots prononcés soient connus et que l’expression du visage soit cohérente avec le contenu de la phrase. Repères règles et limites : une réflexion indispensable pour construire le citoyen de demain - vae eje.

Punir un enfant. La fonction de contenance – Le cercle des Auxiliaires de Puériculture et des EJE. Nous passons nos journées à contenir les enfants : Psychiquement, Physiquement. Cp k2bi1 017 bientraitance de l enfant. Comment la crèche accompagne la motricité des enfants. Proposer un espace de jeu, des jouets et des activités adaptés à l’âge des enfants est un défi de taille pour les professionnelles qui travaillent en crèche. Entre rituel et routines - vae eje. Le cercle des Auxiliaires de Puériculture et des EJE. L’estime de soi du jeune enfant est un sujet qui me tient à coeur. C’est pour moi la base de ma réflexion professionnelle pour accompagner les enfants dans leur quotidien en collectivité.

Pour moi penser l’estime de soi du jeune enfant commence par prendre en compte l’individualité dans cette collectivité… Et cela commence par reconnaître l’enfant comme un être unique, avec son histoire, son rythme et son développement. Et si on essayait l’empathie - La Croix. La lutte contre les inégalités commence dans les crèches. 30 millions : à quatre ans, un enfant pauvre a entendu 30 millions de mots de moins qu’un enfant issu d’un milieu favorisé. Avant même leur première année en CP, une forte proportion de nos enfants est déjà touchée par des difficultés que l’école peine souvent à résorber au cours des dix années suivantes. Nos décrochages – celui que connaît notre système éducatif dans les classements internationaux, celui de dizaines de milliers de jeunes quittant l’école sans qualification, mais aussi notre taux de chômage et notre faible compétitivité – se jouent dès la petite enfance, lorsque le cerveau connaît sa période de développement neuronal la plus importante.

Maternage des bébés selon la culture des parents. Le cercle des Auxiliaires de Puériculture et des EJE. La sécurité affective : un moteur vers l'autonomie - éduc' et cie.