background preloader

NOUVEAU PROJET PROFESSIONNEL

Facebook Twitter

« Les médiocres ont pris le pouvoir » Management : Qu'entendez-vous exactement par «médiocratie» ? Alain Deneault : Je désigne par ce mot le système dans lequel nous baignons et qui tend à promouvoir les individus «ni bons ni mauvais». A contrario, ceux qui se distinguent par une certaine hauteur de vue, une solide culture ou encore une capacité à changer les choses sont mis sur la touche. Pour réussir aujourd'hui, il ne faut surtout pas sortir du rang, mais se conformer à un ordre établi. Ce qu'on appelle, avec un rictus complice, «jouer le jeu» revient en fait à se soumettre à des formats et à des idéologies qu'on devrait pourtant remettre en question. La médiocratie incite à vivre et à travailler en somnambules, et à considérer comme incontournable le cahier des charges - même absurde - auquel on est astreints. Management : Le talent n'est-il donc plus essentiel pour réussir ? Alain Deneault : Quand on vous demande de faire 50, il faut une certaine habileté pour ne pas arriver à 49 ou à 51.

> Vidéo. > Vidéo. Le jour où j’ai repris des études… à 40 ans - Le Temps. Le jour où j’ai repris des études, à 40 ans, j’avais à mon actif ce qu’il est coutume d’appeler une belle vie professionnelle. Hormis mes proches, des regards interloqués ont convergé vers moi, ponctués de: «Encore un diplôme?» Et de «Comment vas-tu t’organiser?» Car j’avais opté pour un Master spécialisé à temps partiel, en anglais, à l’étranger. Le jour où j’ai repris des études, donc, j’ai cherché des yeux les autres femmes dans le groupe de 28 participants convergeant vers Oxford, en provenance des cinq continents.

Ce jour-là, j’ai préparé mes affaires: crayons, stylos fluorescents et cahier neuf, symboles de la nouvelle page qui s’ouvrait. Constat 1: les notes se prennent désormais sur un portable tandis que les polycopiés sont remis sur une clef USB ou téléchargeables sur un site dédié. Constat 2: pour mon cerveau aussi, vingt ans ont passé. Constat 4: les étudiants avaient l’âge des professeurs, voire plus. Mais le jour où j’ai repris des études, j’ai réalisé un rêve. Ces mamans qui ont repris leurs études à 40 ans. « J'ai eu un premier choc quand j'ai vu les trois quarts des 150 étudiants de l'amphithéâtre taper comme des déchainés sur leur clavier d'ordinateur pour prendre en note ce que disait le professeur.

Moi j'avais un stylo quatre couleurs et des feuilles ! » Le clash des générations a été quelque peu brutal quand Nadia est retournée à 40 ans sur les bancs de l'école d'infirmière. Plus de vingt ans la séparent de certains camarades de promo. Elle-même s'est surprise à prendre ce virage radical après quinze ans en tant qu'aide-soignante. Son métier lui plaisait, mais Nadia voulait des responsabilités, et mieux gagner sa vie. Reprendre des études, c'était alors tout un symbole pour cette quadra qui n'a pas le bac. Après avoir élevé ses deux enfants, Nadia avait des choses à se prouver : « Je savais depuis longtemps que je pouvais faire mieux, tenter le concours d'infirmière sonnait pour moi comme une reconnaissance personnelle », confie-t-elle. "Au pire ça m'occupera" À lire aussi : Sans titre. La théorie de la reconversion professionnelle, c'est bien, mais des témoignages vivants, c'est mieux !

Ainsi,nous apprécions publier régulièrement des interviews sur ce blog, dans l’objectif de vous nourrir de vécus et d'expériences variées. C’est aussi l’occasion d’aborder certains thèmes timides sur le net, comme la gestion des finances ou le burn out, depuis l'intérieur. Aujourd’hui, je suis donc avec Lionel, qui est passé de l’informatique au Bio, de cadre supérieur manager à étudiant ! A noter, cette interview est assez longue. Nous aborderons ainsi de nombreux sujets avec sincérité et générosité : Prise de conscience du désir de reconversion, Choix de la nouvelle orientation, Baisse du niveau de vie Stratégie de financement et de départ de l'entreprise Burn Out Reprise des études à 40 ans Lionel, un ingénieur manager en informatique se reconvertissant dans les magasins Bio !

Lionel : J’ai 40 ans, je suis marié et père de 4 enfants. Lionel : Le choix du Bio est arrivé en deux temps. Réussir sa reconversion professionnelle. By Jordane Z.Comment réussir sa reconversion professionnelle ? Comment faire pour se reconvertir ? Comment trouver sa voie ? Quel métier est fait pour moi ? Beaucoup de personnes veulent changer de travail ou se reconvertir. Et beaucoup se demandent « comment réussir sa reconversion professionnelle ? » Et se reconvertir n’est pas spécialement réservé qu’aux quadragénaires. Il n’y a pas d’âge pour vivre l’insatisfaction au travail et l’envie de changer de vie : Le manque de reconnaissanceL’impression de tourner en rond dans son travailLe sentiment de ne plus être à sa placeLe désintérêt total pour son travailLe conflit avec la hiérarchie et arrêts de travail à répétition Bref, vous n’êtes pas du tout épanoui, comme 30% des Français selon un sondage TNS sonres.

Comment réussir sa reconversion professionnelle ? Réussir sa reconversion J’ai récemment discuté avec Claire, une amie qui travaillait chez un constructeur automobile, et qui ne supportait plus son travail. Ceci n’est pas une bonne raison ! 15 Bonnes Idées Pour Réussir Sa Reconversion Professionnelle En 2015. Vous avez besoin d’un changement radical dans votre vie ?

Vous vous sentez frustré dans votre travail ? Vous êtes lassé des tâches qui vous sont confiées par votre hiérarchie ? Ces différents états sont à prendre en considération et à analyser car ils peuvent être le signe qu’il est temps pour vous d’amorcer un projet de reconversion professionnelle ! Un tel projet résulte d’aspirations d’ordre personnel : exercer un métier plus en accord avec vos convictions profondes, renouer avec une vocation contrariée, réaliser un projet qui vous tient à cœur, … Il peut également s’appuyer sur des difficultés à trouver un emploi dans votre métier actuel ou être lié à une inaptitude à votre poste de travail, en raison de problèmes de santé ou d’évolutions technologiques. Les racines d’un projet de reconversion sont donc multiples. Mais, quelles qu’elles soient, un projet de reconversion est toujours complexe à mettre en œuvre.

C’est pourquoi, il faut bien s’y préparer ! 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. Trois histoires de reconversion professionnelle. « On sait ce qu’on quitte, on ne sait pas ce qu’on prend ». En ces temps de crise, déclarer à son entourage vouloir quitter son travail a de quoi en déstabiliser plus d’un. Bérangère, 27 ans en sait quelque chose. « Actuellement en CDI, tout le monde me conseille de rester en poste. Les gens ont du mal à comprendre que je souhaite m’orienter vers un autre métier, changer de cap et prendre des risques ». Pourtant, comme elle, de nombreux Français veulent changer d’emploi. Bien réfléchir à son projet professionnel « Certaines personnes expriment un ras-le-bol à un moment donné car ils se sentent proches du burn-out ou parce que les relations avec leur hiérarchie ne se passent pas bien.

Pierre, 29 ans, a vécu une telle mésaventure. Donner du sens à son travail Toutes les reconversions ne sont heureusement pas aussi problématiques. Monter sa société demande « beaucoup d’énergie » David et Pierre, anciens cadres dans l’informatique et les télécoms, voulaient eux aussi créer leur société. 5 étapes pour réussir sa reconversion professionnelle - Cap Cohérence. Vous l’avez compris, la reconversion professionnelle est un processus long et intense. Mais rassurez-vous, ce processus est aujourd’hui bien compris (au moins chez nous!) , et nombreuses sont les personnes qui réussissent une réorientation tous les ans, vers toujours plus d'épanouissement, plus de cohérence. Alors, pourquoi pas vous ? Pour mettre toutes les chances de votre côté, appuyez-vous donc sur les autres, professionnels ou non, et ne restez pas seuls. Tout d’abord, ne négligez pas les échanges avec vos pairs, inspirez-vous de témoignages, et embarquez votre entourage.

Discutez et discutez encore, tout en prenant garde de maintenir intacte votre capacité de discernement, et restez vous-même. Ensuite, de nombreux organismes publics sont à votre disposition (Opacifs, Apec, etc…), profitez-en et sollicitez-les. De notre côté, chez Cap Cohérence, nous sommes spécialistes de la reconversion professionnelle et de l'épanouissement au travail. Reconversion professionnelle - Changer de métier - Changer de vie professionnelle.