background preloader

Déchets

Facebook Twitter

Full scale of plastic in the world's oceans revealed for first time | Environment. More than five trillion pieces of plastic, collectively weighing nearly 269,000 tonnes, are floating in the world’s oceans, causing damage throughout the food chain, new research has found. Data collected by scientists from the US, France, Chile, Australia and New Zealand suggests a minimum of 5.25tn plastic particles in the oceans, most of them “micro plastics” measuring less than 5mm.

The volume of plastic pieces, largely deriving from products such as food and drink packaging and clothing, was calculated from data taken from 24 expeditions over a six-year period to 2013. The research, published in the journal PLOS One, is the first study to look at plastics of all sizes in the world’s oceans. Large pieces of plastic can strangle animals such as seals, while smaller pieces are ingested by fish and then fed up the food chain, all the way to humans. “Bigger fish eat the little fish and then they end up on our plates. “Lots of things are used once and then not recycled,” Reisser said. Le compost urbain bon pour le service | Univers Nature – Actualité, environnement, habitat et santé. Le 3 octobre 2014, l’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA) a publié les résultats d’une longue étude sur l’impact des composts d’origine urbaine en agriculture. En collaboration avec Veolia Recherche & Innovation, l’INRA Versailles-Grignon a mené, sur une période de seize années, une évaluation en plein champ d’apports réguliers de produits résiduaires organiques (PRO) d’origine urbaine.

Le site d’expérimentation dénommé QualiAgro est situé à Feucherolles dans les Yvelines (78), il se compose de 40 parcelles de 450 m2 chacune. Le système de culture mis en place est une rotation de type blé-maïs avec un épandage de compost tous les deux ans. Les PRO d’origine urbaine utilisés ont été les suivants : Un fumier de bovins représentant l’amendement de référence a été utilisé et tout cela a été comparé à un bloc témoin qui n’a bénéficié d’aucun apport.

Concernant la valeur agronomique, elle est jugée intéressante et variable selon la provenance des PRO. Economie circulaire du pneumatique : les Douanes freinent son développement, estiment les professionnels. L'exportation de pneus destinés à être rechapés ou vendus d'occasion est difficile car considérés comme des déchets. Si l'administration veut bien revoir ce point, elle veut des garanties quant à leur destination finale. Les contrôles douaniers effectués en France entravent le développement du rechapage, car les pneus envoyés à l'étranger dans ce but sont requalifiés en déchets. C'est en substance ce qu'ont défendu les professionnels de la filière pneumatique réunis mardi 30 septembre sous l'égide du Syndicat national du caoutchouc et des polymères (SNPC) et de l'association "travaux de normalisation du pneumatique pour la France" (TNPF). La réunion visait notamment à faire passer le message à l'administration qui était conviée.

Les poids-lourds, friands de pneus rechapés Le rechapage consiste à retirer la bande de roulement usée pour recréer une nouvelle bande de roulement après vérification de l'état de la carcasse du pneu. Un autre marché concerne le pneu d'occasion. Bienvenue dans une industrie d'avenir, locale et créatrice d'emplois utiles : le recyclage textile. Au pire dans les déchetteries, au mieux dans les bornes de collecte, les déchets textiles s’accumulent, à cause d’une consommation effrénée et de vêtements de très faible qualité produits à bas-coût en Asie. En Basse-Normandie, une plateforme rassemble une centaine d’associations autour d’un objectif : donner une seconde vie aux milliers de tonnes de vêtements et de chaussures récoltés chaque année dans la région. Le principal débouché de cette entreprise d’insertion ? Les marchés africains. Reportage au sein de l’entreprise Cobanor Tritex, dans la banlieue de Caen. Ce ne sont pas des saucisses à mettre en barquettes qui déroulent sur le tapis roulant.

Mais des tee-shirts, des sweats, des jeans, des manteaux, que les ouvriers répartis autour du tapis se chargent de trier dans les grands bacs situés devant eux. Créée en 2008, l’entreprise est spécialisée dans le tri et le recyclage du textile. . « On fait quelque chose de bien, d’utile » A la conquêtes des marchés émergents. Le pipeau de l’obsolescence programmée. Le pipeau de l’obsolescence programmée authueil.org – Par Samuel, samedi 27 septembre 2014 Les députés ont adopté hier, en commission, dans le cadre du texte sur la transition énergétique, un amendement qui prétend lutter contre l’obsolescence programmée.

Vous savez, le phantasme qui consiste à croire que les fabricants sabotent volontairement leurs produits pour réduire leur durée de vie. Alexandre Delaigue en parle très bien. Qu’il y ait, de manière ponctuelle, de telles pratiques, c’est possible, mais leur répression est déjà possible. L’arsenal législatif est amplement suffisant. A travers cet amendement, proposé par les écologistes (pas un hasard), ce qui est recherché, c’est moins lutter réellement contre le phénomène que de faire mousser débats et phantasmes militants. Tout ceux qui ont eu un espoir en lisant, dans leurs journaux préférés, la reprise de la dépêche AFP, vont vite déchanter. Tout cela, il va falloir le prouver, et c’est tout sauf évident. J'aime : J'aime chargement…

Peut-on vraiment punir l'obsolescence programmée. Préméditer la mort d’un grille-pain dès sa conception pourrait mener en prison. Un amendement à la loi sur la transition énergétique, adopté vendredi 26 septembre en commission spéciale à l’Assemblée nationale, stipule que « raccourcir intentionnellement la durée de vie d’un produit » constitue une tromperie commerciale. Or le code de la consommation prévoit, pour ce délit, une peine allant jusqu’à 300 000 euros d’amende et deux ans de prison. « Enfin ! On réfléchit à la question des déchets en prenant le mal à la racine », se réjouit Delphine Lévi Alvarès, membre de l’association Zéro Waste France (anciennement Centre national d’information indépendante sur les déchets).

Au ministère de l’Ecologie, l’enthousiasme est plus contenu. Si Ségolène Royal juge ce texte « intéressant », la ministre considère que « le problème c’est son applicabilité ». Qu’est-ce qu’une durée de vie « raccourcie » ? (Crédit photo : Dullhunk - flickr) Comment savoir si cette mort prématurée était intentionnelle ? Bonjour, je veux me renseigner par rapport à l'étiquetage des déchets( chiffons souillés, emballages plastiques, etc.) notamment les pictogrammes qu'il faut mettre pour chaque type de déchet. Algopack : le plastique 100 % biodégradable issu d'algues. Un entrepreneur français a mis au point un bioplastique innovant fabriqué à partir d’algues brunes. Son originalité ? Etre 100 % biodégradable en quelques heures seulement. © Jérôme Fouquet Les défenseurs de l’environnement en rêvaient, Rémy Lucas l’a fait.

Décomposition fulgurante La vitesse de décomposition de cette matière est fulgurante : comptez quelques heures seulement contre 500 ans pour un plastique classique. L’usine d’Algopack est basée à Saint Malo. Demande exponentielle Fort d’un héritage familial ancestral dans le domaine des algues, Rémy Lucas découvre la recette Algopack après dix ans de recherche. Algopack s’inscrit dans la stratégie de Croissance bleue de l’Union Européenne, qui vise à soutenir la croissance durable dans les secteurs marin et maritime.

E. Plus de détails en vidéo dans ce reportage de nos confrères de Future Mag : Valorisation des déchets : un nouveau venu, détenu par des collectivités locales, entre sur le marché. Le 6 mai, à l'occasion du salon international professionnel de l'environnement Ifat de Munich, la société d'économie mixte française Semardel et l'entreprise allemande MVV-Umwelt ont annoncé la création de la Société européenne de valorisation énergétique (Seve), spécialisée dans l'exploitation d'unités de valorisation énergétique des déchets et de réseaux de chaleur. Le modèle est original pour le secteur : s'associent une entreprise française détenue à 72% par des collectivités locales de l'Essone et une société allemande détenue pour moitié par la ville de Mannheim (50,1%).

Seve est donc présentée comme une "alternative aux opérateurs privés classiques", qui détiennent près de 80% du marché français de l'incinération. Or, "dans les années à venir, une cinquantaine de collectivités locales françaises vont renouveler leurs contrats d'exploitation d'unités de valorisation énergétique. Sortie du statut de déchets : le Conseil d'Etat rejette plusieurs recours. Par deux décisions du 30 avril 2014, le Conseil d'Etat a rejeté les recours de la société Yprema, spécialisée dans le traitement des déchets du bâtiment et des mâchefers, contre les textes relatifs à la sortie du statut de déchet. L'entreprise avait adressé deux demandes au ministre de l'Ecologie visant à faire modifier, d'une part, l'article 2 du décret du 30 avril 2012 relatif à la sortie du statut de déchet et, d'autre part, l'article 2 de l'arrêté du 3 octobre 2012 relatif au contenu du dossier de demande nécessaire pour bénéficier de cette procédure.

Le ministre de l'Ecologie ayant gardé le silence sur ces demandes, Yprema a déposé un recours visant à faire annuler les décisions implicites de rejet qui en ont résulté et, à titre subsidiaire, à faire annuler les dispositions contestées. Pas de contrainte excessive sur les exploitants En savoir plus. Transferts de déchets : le Conseil valide la révision du règlement européen. Déchets diffus spécifiques : EcoDDS satisfait de sa première année d'existence. Un an après avoir obtenu son agrément ministériel, l'éco-organisme EcoDDS, chargé de la filière de responsabilité élargie des producteurs (REP) appliquée aux déchets diffus spécifiques (DDS), c'est-à-dire aux déchets chimiques issus des produits d'entretien, de bricolage et de jardinage, dresse "un premier bilan positif". L'éco-organisme, opérationnel depuis le 2 janvier 2014, estime que le démarrage de la filière est un "succès".

"EcoDDS prend déjà en charge, en partenariat avec ses 400 collectivités locales adhérentes, la collecte et le traitement des déchets spécifiques de plus de 36 millions d'habitants, ce qui représente 55% de la population française", indique l'entreprise. Par ailleurs, "côté metteurs sur le marché, ce sont plus de 570 entreprises adhérentes qui versent à EcoDDS une éco-contribution pour s'acquitter de leurs obligations légales", rapporte l'éco-organisme. Des réseaux de collecte complémentaires à l'essai. Déchets : vers la création du "plan régional de prévention et de gestion des déchets"

L'exposé des motifs du projet de loi "clarifiant l'organisation territoriale de la République"précise la vocation de cette réforme : substituer ce nouveau "plan régional de prévention et de gestion des déchets" aux trois plans existants : "L’article 6 crée un plan régional de prévention et de gestion des déchets.A ce jour, trois schémas coexistent en matière de déchets : le plan régional ou interrégional de prévention et de gestion des déchets dangereux, le plan départemental ou interdépartemental de prévention et de gestion des déchets non dangereux, le plan départemental ou interdépartemental de gestion de prévention et de gestion des déchets issus du bâtiment.Dans un souci de simplification et de mise en cohérence des mesures applicables en matière de déchets, cet article crée un plan unique élaboré au niveau régional qui se substitue aux plans existants. Ainsi, le "plan régional de prévention et de gestion des déchets" (PRPGD) remplace : « Art.

Un plan unique déchets. Déchets d'équipements électriques et électroniques (D3E) : analyse des projets d'arrêtés de transposition de la directive 2012/19/UE. Du 17 avril au 9 mai, le Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie organise une consultation publique en ligne sur plusieurs textes destinés à finaliser le nouveau cadre juridique de gestion des déchets d'équipements électriques et électroniques.

Le contexte Pour mémoire, une première directive 2002/96/CE du Parlement européen et du Conseil du 27 janvier 2003 a permis de créer un cadre juridique spécifique aux déchets d'équipements électriques et électroniques (DEEE). L'Union européenne a publié une nouvelle directive 2012/19/UE du 4 juillet 2012 relative aux déchets d'équipements électriques et électroniques. Cette directive devait être transposée dans chaque Etat membre avant le 14 février 2014. Tel ne sera pas le cas en France. Le Ministère de l'écologie a organisé une première consultation du public en ligne sur un projet de décret de transposition de cette directive a fait l’objet d’une consultation du public du 6 décembre au 27 décembre 2013. 3. 4. 5. III. IV.

Le secteur des déchets se dote d'un protocole encadrant la comptabilisation des émissions de GES. Le "protocole déchets" mis en place par l'association Entreprises pour l'environnement (EPE) a reçu la validation du World Resource Institute (WRI). Ce protocole est un "guide pour les organismes et les entreprises du secteur des déchets" permettant la "quantification des émissions de GES des activités de gestion de déchets". Il est reconnu comme respectant les normes internationales de déclaration et de comptabilisation des émissions de gaz à effet de serre (GES) du "protocole GES" élaboré par WRI et le World Business Council for Sustainable Development (WBCSD), dont le partenaire français est EPE.

Le dispositif a été mis en place en France en réponse à l'article L. 229-25 du code de l'environnement qui impose à certaines entreprises d'établir un bilan de leurs émissions de GES. Sont concernées par cette obligation les personnes morales employant plus de 500 personnes. A noter que la réalisation de ce protocole a été initiée par Veolia propreté, Suez environnement et Séché environnement. Déchets : moduler la TEOM en fonction de la composition du foyer. Dechets menagers - Le taux de TVA toujours conteste. Déchets ménagers Le taux de TVA toujours contesté Version imprimable 9 avril 2014 Les collectivités locales n'ont de cesse de demander, depuis plusieurs mois, que ne soit pas appliquée de hausse de la TVA sur les prestations de collecte des déchets ménagers. Les élus ne s'essouflent pas ! Crédits de l'illustration : RR Voir toutes les actualités. Www.lafabriqueecologique.fr/wp-content/uploads/2014/04/Note-recyclats.pdf.

Déchets : pour la reconnaissance des « recyclats » | La Fabrique Ecologique. La nouvelle publication de La Fabrique Ecologique, Déchets : pour la reconnaissance des « recyclats » – Donner une vraie place aux matières premières issues du recyclage, est désormais disponible en ligne. Le recyclage et l’utilisation des matières premières issues du recyclage apparaissent comme une des principales réponses au double défi de la raréfaction des ressources naturelles et de l’explosion des volumes de déchets. Mais des progrès importants restent à accomplir. A côté de certaines limites économiques et techniques, le statut juridique de ces matières premières, assimilées à des déchets, est un vrai frein. La présente note formule deux pistes d’évolution et d’action.

Il s’agit d’une part de doter ces biens d’une terminologie propre et positive – « recyclats » – qui prend en compte leur double caractéristique et de leur donner une définition juridique plus précise. Note : tous les commentaires sont soumis à modération avant d’être publiés. DEEE : vers une élargissement de la responsabilité élargie du producteur ? Un rapport du BEE met en avant les bénéfices d’une politique européenne de gestion des déchets ambitieuse. Déchets : une proposition de loi en faveur du taux réduit de TVA. Le vol MH 370 égaré dans un océan de déchets - International.

Fiscalité des déchets : le Conseil d'Etat rappelle sévèrement à l'ordre les collectivités locales. Quand les abeilles recyclent notre plastique. Prévention des déchets 2014-2020 : peu de réajustements du plan après la consultation. Accueil. France ecologie industrielle. ERP lance une expérimentation pilote pour faciliter la collecte des DEEE pour le e-commerce. Association Cniid - Centre national d’information indépendante sur les déchets. Zero Waste France.

Zero Waste France, Cniid, Zero waste france, cniid | SlideShare. The Zero Waste Solution by Paul Connett. Www.consilium.europa.eu/uedocs/cms_Data/docs/pressdata/en/envir/141464. Moulinot: closing the loop for restaurant food waste in Paris | Zero Waste Europe. En Italie, les terres fertiles souillées par la mafia. Un point sur le Biogaz. Comment réaliser un digesteur compact de biomasse ARTI. Qu’est-ce qu’une recyclerie? Les Etats membres tardent à recycler leurs déchets. Biodéchets : les restaurateurs parisiens commencent à s'organiser. Déchets municipaux : le recyclage et le compostage progressent en Europe. Transferts illégaux de déchets : un nouveau règlement européen prévu pour 2016. Consultation sur le projet de décret relatif aux déchets de pneumatiques - Les consultations publiques du ministère du Développement durable. [Sécurité, travail environnement] L'actualité Déchets : Les déchets ont freiné l'économie circulaire. Réemploi : c'est bon pour la planète, c'est bon pour le business !

Au Liban, elle transforme les déchets de la guerre en œuvres d'art. Déchets de pneus : la filière REP échappe à l'agrément. La seconde vie des déchets. Www.carlenckell.com/media/01/02/2870876368.pdf. Sortie de statut de déchets : Carl ENCKELL - Avocat. Sita inaugure une usine de tri mécano-biologique dans le Gard. A Montreuil, les habitants transforment les déchets des entreprises. DEEE : les professionnels de la sûreté signent un accord avec Récylum. Dechets d’emballages menagers - Le ministere augmente les soutiens aux collectivites.

Recyclage - Eco-systemes cible de nouveaux gisements. Dechets - Veolia Proprete teste la logistique inverse chez les commercants nantais. Recyclage - Le compost de biodechets a son label. Le marquage des produits soumis à une consigne de tri reporté à 2015. Transferts de déchets : la révision du règlement européen avance. Choc de simplification : quel avenir pour le marquage des produits soumis à une consigne de tri (Triman) Anvers débarrassée de ses camions poubelles ? Www.unece.org/fileadmin/DAM/env/pp/prtr/Protocol texts/PRTR_Protocol_f. Www.unece.org/fileadmin/DAM/env/pp/prtr/Protocol texts/PRTR_Protocol_f. Not in my back yard — international shipments of waste and the environment. TFS – Africa E-waste project | IMPEL. EU – Africa collaboration project | IMPEL. Latest EUROPEN report shows packaging recycling rates on the right path. BREVES - Le recyclage des déchets électriques et électroniques plafonne à sept kilogrammes par an et par Français.