background preloader

Glanum, Nimes, Arles et la région

Facebook Twitter

Villa, villae en Gaule romaine. Villa-Loupian en Languedoc. Visite virtuelle - Arènes de Nîmes. Voie Domitienne. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Voie Domitienne

Carte de la voie Domitia La voie Domitienne (Via Domitia) est une voie romaine construite à partir de 118 av. J. -C. pour relier l’Italie à la péninsule Ibérique en traversant la Gaule narbonnaise. Dénomination[modifier | modifier le code] La dénomination de via domitia n'est attestée pour l'Antiquité que pour le tronçon allant du Rhône aux Pyrénées, même s'il est probable que la partie entre le Rhône et la frontière de la Narbonnaise, vers Chorges, était aussi appelée via Domitia. Historique[modifier | modifier le code] Selon certaines légendes, la voie Domitienne reprendrait un itinéraire créé par Héraclès (Hercule), la voie Héracléenne[2].

Cette route devait assurer les communications avec Rome et permettre l’installation et la circulation de garnisons protégeant des villes devenues romaines. Bien que destinée à la circulation des légions romaines, elle est rapidement empruntée par les marchands. Itinéraire[modifier | modifier le code] Recherche libre - Monuments - Centre des monuments nationaux.

Doc_pdf_fr_dossier.enseignant.glanum. La_romanisation_de_la_Gaule_d_apres_l_etude_de_Glanum.doc. Mausolée de Glanum. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mausolée de Glanum

Le mausolée de Glanum est un cénotaphe, élevé à la mémoire de Caïus et Lucius César, petits-fils de l'empereur Auguste[1]. Glanum - 3 - L'architecture. L'architecture à Glanum revêt une importance particulière en raison de la présence de carrières et donc de matériaux illimités permettant des essais de style, une évolution de celui-ci et des techniques de construction, mais importance également par la présence de sources (eau en grande quantité). 3.1 L'importance des carrières et techniques d'extraction A Glanum, l'omniprésence de la pierre apparaît dés le premier abord dans toutes les phases chronologiques du site depuis le V° s. av. notre ère jusqu'au III° s. de notre ère, voire au delà.

Glanum - 3 - L'architecture

Peu de secteurs y échappent : architecture publique, religieuse et militaire, mais aussi sculptures, mobilier religieux et domestique. Site Archéologique de Glanum - Office de Tourisme de Saint Rémy de Provence. Le Mas gallo-romain des Tourelles Beaucaire Gard siteshisto. Horaires : Ouvert tous les jours : du 1er/04 au 30/06 et du 1er/09 au 30/09 fermé samedi et dimanche matin ; du 1er/07 au 31/08 fermé dimanche matin ; du 1er/11 au 31/12 et du 1er/02 au 31/03 fermé dimanche.

Le Mas gallo-romain des Tourelles Beaucaire Gard siteshisto

Ouvert le samedi après-midi en janvier. Fermé le 1er et 11/11 et du 24/02 au 3/01. Tarifs : Plein tarif : 5,50 € (gratuit - de 18 ans) Coordonnées GPS : Contact : Tel. : 04 66 59 19 72Fax : 04 66 59 50 80www.tourelles.com Entre Provence et Camargue, à 25 km de Nîmes, Arles et Avignon, ce domaine viticole en AOC Costières de Nîmes, membre des routes historiques a reconstitué, avec des archéologues du CNRS, une exceptionnelle cave gallo-romaine, en taille réelle et en état de marche : fouloir, pressoir en bois, amphores et jarres en terre cuite. Rites et sanctuaires de sources. C'est pas sorcier -Pont du Gard et Arènes de Nîmes : L'architecture gallo-romaine.

Glanum. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Glanum

Glanon, (Hellenistique Γλανόν[1]) est une cité grecque vouée à un dieu guérisseur[2], avant d'être le Glanum cité antique de l'empire romain, sur la commune de Saint-Rémy-de-Provence dans les Bouches-du-Rhône. Elle a connu son apogée à l'époque du premier empereur romain Auguste. Son développement s'est appuyé sur la protection des reliefs des Alpilles, la présence d'une source (sacrée) et le voisinage de la Voie Domitienne. La ville repose sur plusieurs strates d'occupation, que l'on peut regrouper en trois grandes périodes: période gauloise, période d'influence hellénistique, et enfin période romaine.

Localisation[modifier | modifier le code] Arc de triomphe de Glanum. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Arc de triomphe de Glanum

Description[modifier | modifier le code] Peut-être contemporain du mausolée, l'arc municipal date des premières années du règne d'Auguste et passe pour le plus ancien des arcs romains de Narbonnaise. Sur le passage de la grande voie des Alpes, il marquait l'entrée de Glanum. Ses proportions parfaites (12,5 m de longueur, 5,5 m de largeur et 8,6 m de hauteur) et la qualité exceptionnelle de son décor sculpté dénotent une influence grecque. Docvisite_fichier_90A.site.de.glanum.F.pdf. Category:Arc de Saint-Rémy-de-Provence — Wikimedia Commons. Des fresques romaines exceptionnelles découvertes à Arles - - Arles.

La ville d'Arles n'en finit pas de devoiler ses secrets archéologiques.

Des fresques romaines exceptionnelles découvertes à Arles - - Arles

Après le buste de César, le chaland et les nombreux trésors découverts ces dernières années, les archéologues du Musée Départemental de l'Arles Antique découvrent cette année des fresques d'une qualité et d'une finesse exceptionnelle. Cette campagne de fouille a débuté en 2014 et se poursuivra jusqu'en 2016 à raison de quatre mois chaque été. Elle est située sur le site d'une ancienne villa dans le quartier de la Verrerie à Trinquetaille L'an dernier, plusieurs fresques avaient déjà été mises à jour : Il s'agissait d'ornements en trompe l'oeil imitant des colonnes ou encore des marbres.

Cette année, les fouilles révèlent des visages dans ce qui devait probablement être une chambre à coucher. Ce type d'ornement est très rare, notamment en France. Visite du site archéologique de Glanum.mpg. Des fresques dignes de Pompéi exhumées à Arles. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Luc Leroux (Marseille, correspondant) Une femme au visage d’une grande fraîcheur avec deux lèvres roses tourne vers le haut son regard d’une étonnante expressivité.

Des fresques dignes de Pompéi exhumées à Arles

Elle joue d’un instrument à cordes qui ressemble à une harpe. Ce morceau de fresque peinte sur un fond rouge vermillon au Ier siècle avant J. -C. est l’une des magnifiques découvertes d’un programme de fouilles archéologiques menées depuis deux ans à Arles (Bouches-du-Rhône), dans le quartier de Trinquetaille, sur la rive droite du fleuve. Les fragments du visage de cette musicienne ont été dégagés il y a trois semaines seulement, après avoir passé plus de deux mille ans parmi les remblais d’une somptueuse villa romaine. En France, le IIe style pompéien n’apparaissait jusqu’à présent qu’à travers des fragments trouvés sur une vingtaine de sites, mais pas dans des ensembles peints aussi complets. Témoignage du luxe Patient travail d’assemblage.