background preloader

Le tourisme de masse : une maladie fatale ?

Le tourisme de masse : une maladie fatale ?
Quiconque sait plus ou moins définir ce qu’est le tourisme… et l’opinion publique est, à coup sûr, majoritairement positive sur le sujet. Or, si le tourisme peut avoir des aspects positifs dans certains lieux ou pour certaines communautés, le tourisme de masse c’est un autre sujet lequel est, malheureusement, inconnu en lui-même et ses conséquences. Plage de Lloret (Espagne) Qu’est-ce que ce phénomène ? Le tourisme de masse, dit simplement, ce sont des déplacements massifs de populations touristiques vers un même lieu (une ville, un pays ou une région géographique) pour un temps court. A priori, rien de mal, mais il est nécessaire de considérer de plus près quelles en sont les implications. Cargaison de touristes à Angkor, Cambodge Qu’y a-t-il de mal dans le tourisme de masse ? Fez, Maroc Un désastre écologique Très logiquement, une quantité massive de touristes exige une quantité plus massive encore de produits et services, donc de ressources naturelles et de main d’œuvre. Andrés Lainez

http://www.voyageurs-du-net.com/le-tourisme-de-masse-une-maladie-fatale

Related:  EPE Le tourisme de masseTourisme de masseTerritoire région - tourismeDA SILVA PEREIRA Marion EPE : Tourisme de masse

Tourisme de masse : Venise se révolte pour ne pas "se transformer en Pompéi" Un cri d'alarme qui porte un nom : "Venexodus". Ils étaient 300 manifestants, de tous âges, à participer samedi 12 novembre à un rassemblement dans le centre historique de la Cité des Doges, brandissant pancartes et valises. Tous alertent sur l'exode des habitants et demandant à la municipalité d'agir pour que la cité des Doges, envahie par les touristes, ne devienne pas un musée à ciel ouvert. "Sans les Vénitiens, ne m'appelle plus Venise", "Venise adieu", "Moi je ne pars pas, j'occupe et je résiste", pouvait-on lire.

aspects positifs du tourisme de masse - Quel est l'impact du tourisme de masse sur le littoral méditerranéen Français ? -Infrastructures pour se déplacer et accéder aux lieux de consommations : routes (exemple : l’A51, reliant Marseille à Grenoble, en passant par Aix en Provence), voies ferrées (exemple : la gare Saint-Charles à Marseille), aéroports (exemple : l’aéroport Nice Côte d’Azur à Nice), port (exemple : le port de Saint-Tropez), etc. -Infrastructures pour se loger : hôtels (exemple : les très luxueux et célèbres hôtels Martinez et Carlton à Cannes), complexes de vacances (exemple : Maeva ou encore Pierre & Vacances), appartements, etc. -Infrastructure pour se divertir : magazins ( 3 rues commerçantes à cannes : Croisette => luxe ; Rue d'Antibes => Enseignes internationales ; Quartiers vieux port => souvenirs ), discothèques ( exemple: Le Papagayo à Saint Tropez ) ; parcs d'attractions ( exemple: Marineland à Antibes ) ; ect ...

Venise victime du tourisme de masse "Venise va-t-elle mourir victime de son succès? Le tourisme de masse rend encore plus flagrante la fragilité endémique de la Sérénissime vieille de dix siècles. La ville est usée, écrivait déjà Guy de Maupassant en 1855... La municipalité considère que le tourisme dit pendulaire est devenu le fléau le plus dangereux pour la pérennité de Venise, victime de son formidable pouvoir d’attraction. Tourisme de masse Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le tourisme de masse est un mode de tourisme qui est apparu en raison de la généralisation des congés payés dans de nombreux pays industrialisés, dans les années 1960 permettant aux « masses » populaires, à la part la plus conséquente de la population, de voyager et de soutenir le secteur économique du tourisme[1]. Ce qui suppose des coûts de vacances amoindris, favorisés par des moyens de transports et d'hébergement plus accessibles. Description[modifier | modifier le code]

20 photos illustrent les attentes de voyage vs la réalité Ces jours-ci, la majorité des gens ne portent pas de verres fumés colorés, ils choisissent plutôt un filtre Instagram. C’est pourquoi voyager est devenu si décevant – où sont ces plages paradisiaques que vous avez vu sur le web? Ce serait mieux si nous pouvions seulement lire à propos de ces lieux exotiques et nous les imaginer; maintenant, ruinée par Instagram, la réalité ne sera plus jamais à la hauteur de vos attentes. 1. Dix endroits menacés par le tourisme de masse Le nombre de touristes a augmenté de façon exponentielle au cours des 20 dernières années. Et certains endroits sont si populaires que leur intégrité est menacée par la masse de visiteurs. De plus en plus, la question se pose: doit-on fermer ces merveilles aux touristes pour les sauver? Voici 10 lieux touristiques victimes de leur succès : 1-Venise, 2-L'île de Pâques 3-Les îles Galapagos 4- Le mont Kilimandjaro 5- Le mont Everest 6- Machu Picchu 7- Les tombeaux égyptiens 8- La Méditerranée 9- Pétra, Jordanie 10- Angkor, Cambodge 1-Venise est submergée de touristes. Bien qu'elle soit aussi menacée par les inondations, ce sont surtout les visiteurs qui la mettent en danger, selon le magazine National Geographic.

Barcelone : la nouvelle guerre au tourisme de masse "Tourist Go Home!". Voilà ce qu'on peut lire sur certains murs de la capitale de la Catalogne. Longtemps ville emblématique du tourisme européen (plus de 9 millions de visiteurs l'année dernière), Barcelone voit apparaître depuis plusieurs mois des signes d'exaspération face à un tourisme de masse qui dénature la ville. aspects négatifs - Quel est l'impact du tourisme de masse sur le littoral méditerranéen Français ? Un autre problème se pose sur les littoraux : la disparition de la faune et de la flore. Effectivement, 104 espèces sont considérées en danger. Plusieurs facteurs entrent en cause. Tout d’abord, la pollution des littoraux est une cause importante de cette raréfaction. En effet, les trois quarts des eaux de l’ensemble du littoral français sont contaminés par des produits ménagers ou industriels, principalement par les pesticides agricoles.

Related: