background preloader

Neurosciences

Facebook Twitter

Les neurosciences pour lutter contre l'échec scolaire - France 3 Normandie. Au collège de Lessay dans la Manche, les neurosciences sont utilisées pour lutter contre l'échec scolaire.

Les neurosciences pour lutter contre l'échec scolaire - France 3 Normandie

Regardez: Neurosciences au collège de Lessay Les neurosciences cognitives ont identifié au moins quatre facteurs qui déterminent la vitesse et la facilité d’apprentissage. L'attention Regardez cette video, comptez combien les joueurs habillés en blanc font de passes avec le ballon de basket: Cette expérience montre comment l'attention peut être sélective. La méditation, la motricité fine ou la pratique d’un instrument de musique renforce la capacité d'attention. L’engagement actif L’apprentissage est optimal lorsque l’enfant alterne apprentissage et test répété de ses connaissances. Les intelligences multiples : support de pr&eac... Neurosciences : comprendre les fonctions cognitives pour bien les exploiter. Dans nos vies, nous traitons tous une grande quantité d’information.

Neurosciences : comprendre les fonctions cognitives pour bien les exploiter

Nous faisons tout un tas d’activités grâce à notre esprit (on voit, on mémorise, on bouge, on parle, etc.). Cerveau et apprentissage, ou les bienfaits de la neuroéducation. Aimeriez-vous savoir ce qui se produit dans le cerveau de vos élèves lorsqu’ils apprennent ?

Cerveau et apprentissage, ou les bienfaits de la neuroéducation

Aimeriez-vous connaître les effets qu’ont vos interventions pédagogiques sur le cerveau de vos élèves ? Aimeriez-vous savoir pourquoi certains élèves ont plus de difficultés que d’autres à réaliser certains apprentissages ? Conférence: «Influence de l'architecture cérébrale sur les apprentissages scolaires» Theconversation. Une intuition répandue veut que le cerveau soit comme isolé pendant le sommeil et perde de sa sensibilité au monde extérieur.

theconversation

Cependant, tant nos expériences de la vie quotidienne que de récentes découvertes scientifiques mettent en difficulté cette idée. Comment expliquer par exemple que nous puissions nous réveiller plus facilement en entendant notre prénom ou un autre bruit particulièrement significatif comme une alarme de réveil ou une alarme incendie, si le cerveau dormant n’est pas sensible à cette information et capable de la reconnaître comme importante ?

Dans une étude parue l’an dernier dans la revue Current Biology, nous avons entrepris d’aller plus loin dans la mise en évidence de traitements sophistiqués effectués par le cerveau pendant le sommeil. Nous avons pu montrer que non seulement une information auditive complexe pouvait être traitée par le cerveau, mais que cette information pouvait être utilisée pour prendre une décision, à l’instar de l’éveil. Classer des mots. Interactions entre fonctions cognitives. Les fonctions cognitives n’agissent pas indépendamment les unes des autres.

Interactions entre fonctions cognitives

Il est souvent nécessaire de faire appel à plusieurs d’entre elles selon la tâche que nous sommes en train d’effectuer. Par exemple, les jeux HAPPYneuron sont présentés et classés par catégorie, cependant ils stimulent la plupart du temps plusieurs aspects cognitifs. Les jeux de mémoire notamment requièrent une attention particulière pour optimiser le processus de mémorisation. Les quatre piliers de l’apprentissage - Stanislas Dehaene. L’enfant est doté d’intuitions profondes en matière de repérage sensoriel du nombre.

Les quatre piliers de l’apprentissage - Stanislas Dehaene

Avant tout apprentissage formel de la numération, il évalue et anticipe les quantités. Apprendre à compter puis à calculer équivaudrait à tout simplement tirer parti de ces circuits préexistants, et, grâce à leur plasticité, à les recycler. L’apprentissage formel de l’arithmétique se « greffe » sur le « sens du nombre » présent chez l’enfant, et sollicite la même zone cérébrale. Le maître-mot, alors, est la plasticité cérébrale. Car c’est précisément ce qui nous permet d’apprendre.

Entre fascination et rigueur scientifique : les dérives des neurosciences. Des expérimentations neuroscientifiques inscrites dans la psychologie Les techniques utilisées en neurosciences ont connu un énorme développement depuis quelques décennies, grâce notamment à l’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf).

Entre fascination et rigueur scientifique : les dérives des neurosciences

Cet outil reste malgré les progrès un matériel de laboratoire, dont l’utilisation nécessite des moyens conséquents et coûteux. L’objectif est de mesurer un signal électrique dans le cerveau pendant qu’on réalise des tests. Comme pour toute expérience de psychologie cognitive, les tests sont refaits plusieurs fois sur quelques dizaines de sujets, pour savoir si le signal est corrélé aux tests.

De nombreuses interrogations quant aux méthodes employées et à la faible valeur statistique due en partie à la taille des échantillons sont soulignées par certains neuroscientifiques. Un certain manque de prudence de la part de certains neuroscientifiques et des médias. CERVEAU/INTELLIGENCES MULTIPLES. Je découvre mes intelligences multiples.pdf.

La peur d'apprendre. 3 mythes sur le cerveau qui influencent possiblement votre façon d’enseigner. Le fait de mieux comprendre le cerveau aide-t-il à mieux éduquer?

3 mythes sur le cerveau qui influencent possiblement votre façon d’enseigner

C’est la question à laquelle tentent de répondre certains chercheurs, dont Steve Masson, professeur en neuroéducation à l’Université du Québec à Montréal. La neuroéducation est une nouvelle science qui se veut une approche complémentaire aux recherches déjà existantes en éducation. Ce qui distingue les travaux de M. Masson est qu’il utilise l’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf) pour étudier les différentes parties du cerveau de l’apprenant. Les recherches sur le cerveau permettent de mieux comprendre le lien entre celui-ci et l’apprentissage. Neurosciences. Mémoire. Dossier réalisé en collaboration avec le Pr.

Mémoire

Francis Eustache, Directeur de l'unité Inserm-EPHE-UCBN U1077 "Neuropsychologie et neuroanatomie fonctionnelle de la mémoire humaine" – Octobre 2014 La mémoire repose sur cinq systèmes de mémoire © Inserm, G. Vidéos apprendre à apprendre et motivation and co. Cognitif, neurosciences et neuroéducation. Cognitif, neurosciences et neuroéducation.