background preloader

OUTILS

OUTILS

http://sciences-cognitives.fr/outils/

Related:  COGNITIF- NEUROSCIENCESNeurosciencesCognition et apprentissageveilleSciences cognitives et apprentissage

En quoi consiste TA@l’école?  En quoi consiste TA@l’école? LDAOeng2018-09-21T12:28:03+00:00 En quoi consiste TA@l’école? Cliquer ici afin d'accéder à la transcription de cette capsule vidéo. Fondements cognitifs des apprentissages scolaires - Psychologie cognitive expérimentale - Stanislas Dehaene - Collège de France - 06 janvier 2015 09:30 Le cours 2014 a été consacré aux liens qu’entretiennent ou que devraient entretenir les sciences cognitives avec les sciences de l’éducation. Ces liens sont nombreux et réciproques. Comprendre comment l’éducation parvient à transformer le cerveau humain est l’un des grands problèmes ouverts en neurosciences cognitives, qui soulève de nombreuses questions passionnantes : comment les apprentissages scolaires (langues première et seconde, lecture, écriture, mathématiques) s’inscrivent-ils dans les circuits de notre cerveau ? Quels rôles respectifs jouent l’organisation précoce et la plasticité cérébrale dans ces modifications ?

Psychologie et neurosciences cognitives au service des apprentissages au collège Cet article décrit l’un des projets primés en 2017 lors des journées de l’innovation (Prix des pratiques favorisant l’évaluation pour les apprentissages), en avant-première de la Journée nationale de l’Innovation 2018. Dans le cadre de la loi sur la refondation de l’École et de la mise en place de la réforme du collège, nous avons décidé au collège de Lessay (académie de Caen) d’appuyer le travail d’accompagnement personnalisé (AP) sur la psychologie et les sciences cognitives. Cette action s’inscrit dans une refonte globale du fonctionnement de l’établissement. Les créneaux d’AP permettent de traiter des questions de l’attention, de la mémorisation, des modalités d’élaboration des stratégies de résolution, des aspects méthodologiques et métacognitifs des apprentissages en lien avec le fonctionnement cérébral. Le travail personnel : constat à l’origine de l’action Une part importante des élèves n’effectue pas le travail personnel demandé par les enseignants.

Niveau 1 - CM2 à 5e - sciences cognitives Niveau 1 – CM2 à 5e Si vous ne disposez pas d’Internet dans votre salle, un petit tutoriel vous permet de télécharger les diaporamas animés sur votre ordinateur, Cliquez ici. Comment fonctionne votre cerveau qui vous permet de vivre et d’apprendre ? Feuille de route de l’enseignant L'attention, ça s'apprend ! À propos du cours L'époque actuelle est caractérisée par une abondance de stimulations de toutes sortes et une intensification des échanges et des informations. L'attention, dont la fonction est de sélectionner à chaque instant ce que le cerveau doit traiter en priorité est donc sursollicitée, avec pour conséquences de plus en plus fréquentes des difficultés de concentration et des manques d'attention.

Quelques éléments de psychologie cognitive pour aider les professionnels à concevoir des situations d'apprentissages Cette captation vidéo a été réalisée le 3 juin 2015 lors d'une journée de formation intitulée : Les dispositifs, la classe, l’établissement ; quels soutiens à l’engagement des élèves ? Cette journée a été l’occasion de réfléchir aux enjeux d’une aide apportée de manière cohérente et ajustée aux besoins des élèves, dans un contexte marqué par la controverse autour de l’insuffisante efficacité des dispositifs d’accompagnement des élèves. Quels pas de côté ces dispositifs font-ils faire aux enseignants, aux praticiens, afin de mieux comprendre la nature des difficultés des élèves ? La réflexion s'est appuyée notamment sur le travail d’une équipe de recherche qui a étudié durant deux années les formes de soutien proposées aux élèves en difficulté dans des configurations locales très différentes. Écouter les enregistrements de la journée Une approche en quatre niveaux pour aider les professionnels à concevoir des situations d'apprentissage.

Mon cerveau, ce héros... et ses mythes De "l'effet Mozart' à la croyance que l'on n'utilise que 10% de son cerveau, les neuro mythes sont partout et particulièrement dans l'enseignement. Philosophe de formation mais chargée de mission à La main à la pâte et membre associée à l'Institut Nicod, Elena Pasquinelli nous invite à découvrir les neuro mythes et à les comprendre pour mieux les combattre. Un combat devenu nécessaire parce qu'ils justifient de façon banale le maintien de préjugés et qu'ils empêchent du coup l'Ecole de tirer parti des avancées scientifiques. "Ce voyage au royaume des mythes ne sera pas un voyage de tout repos et il présente des risques", écrit E Pasquinelli. En fait, son petit livre, publié aux éditions Le Pommier, se lit très agréablement. Le risque c'est qu'il détruit des mythes bien ancrés dans nos têtes, qu'il en fait découvrir d'autres et qu'il nous invite à exercer notre esprit critique.

Vérité et neurosciences L’éducation comme toute pratique sociale vise à fonder la vérité de ce qu’elle avance par une administration de la preuve. Ainsi se rapproche-t-elle des sciences empirico-formelles (les sciences de la nature : physique-chimie, biologie…), pour lesquelles la preuve résulte d’une expérience. Simultanément, l’éducation est concernée par la valeur et le sens de ce qu’elle propose, se rapprochant alors des sciences herméneutiques (l’ethnologie, l’histoire, la psychanalyse…). En effet, quand bien même la preuve serait faite que la manière la plus efficiente pour apprendre à lire est de tirer les oreilles de l’élève jusqu’à le faire pleurer chaque fois qu’il se trompe, devrait-on proposer cette pratique ? Le bon sens a minima s’y opposerait. Pour toute pratique sociale, le vrai ne peut être dissocié du bien, la valeur de la vérité.

La mémorisation en classe: un fâcheux oubli La mémorisation est le parent pauvre des activités réalisées en classe. Dommage ! Car la phase de mémorisation initiale massée est déterminante pour toute la suite de la rétention. L’enseignant peut : . Vidéos Thomas Boudalier Data omniprésente... opportunités ou défis pour les entreprises ? En savoir + 2018 Raphaël-David Lasseri Make Research Great Again (du moins essayons) En savoir + 2018 , Science Rand Hindi Promouvoir l’innovation et protéger la vie privée, mythe ou réalité ? En savoir + 2018 , Design, Technologie Jules Zaccardi Pourquoi les chiffres servent d'abord à faire la guerre ?

ANAE N° 139 - Apprentissages, cognition et émotion Vol 27, tome VI, décembre 2015 Parution 10 janvier 2016 Apprentissages, cognition et émotion De la théorie à la pratique Dossier coordonné par Édouard Gentaz Professeur à l’Université de Genève et Directeur de Recherche au CNRS Éditorial J. 7 films d’animation pour expliquer le cerveau aux enfants Les films d’animation suivants vont permettre aux enfants de mieux comprendre le fonctionnement de leur cerveau. Ces informations sont essentielles car elles vont leur permettre de renforcer leur confiance en eux, mieux réguler leurs émotions et faciliter leur apprentissage (mémoire, concentration). De plus, cela constitue une excellente introduction aux neurosciences ! À quoi sert le cerveau ?

Chercher, expérimenter ensemble au service de la réussite scolaire de tous les élèves, compte rendu d'un Forum pédagogique dans la Drôme forum pedafinal Cet événement s’inscrit dans la dynamique de formation ancrée dans un groupe de recherche « apprenance »[1]. Pour une présentation du projet par l'ensemble de l'équipe voir le compte rendu du stage "piloter en Education prioritaire". Pour les instigateurs l’intention est de créer une synergie départementale afin de mutualiser ce qui a été entrepris depuis trois ans comme transformations professionnelles générant des pratiques innovantes au bénéfice de tous les élèves de l’éducation prioritaire : ceux qui se sont appropriés les codes de l’école et sont entrés dans les processus d’apprentissage comme les plus fragiles, les plus vulnérables, qui ne trouvent pas leur place ou qui n’ont pas encore construit ou stabilisé leur rapport aux savoirs scolaires.

Parlons apprentissage Qu’est-ce qu’un neuromythe ? Un neuromythe est une fausse croyance à propos du fonctionnement du cerveau. Par exemple, croire que nous n’utilisons que 10 % de notre cerveau constitue un neuromythe. Récemment, des études effectuées dans plusieurs pays ont révélé la présence de certains neuromythes en éducation, plus précisément chez les enseignants (Dekker et al., 2012). […] premium

Related:  Pour la classe, pour l'enseignant