background preloader

Musique au Moyen-Age

Facebook Twitter

Biographie et œuvre de Jean Fouquet. Cliquer sur les images pour les agrandir. Pour passer directement d'une image agrandie à l'autre, cliquer au centre droit ou gauche de l'image. Autoportrait Biographie Les informations sur la vie de Jean Fouquet sont peu nombreuses. Elles reposent sur des annotations éparses dans des documents d'époque ou sur des interprétations de ses œuvres, des influences subies et de leurs sources possibles. Charles VII (1403-1461) : portrait (v. 1450-55) Son fils Louis XI (1423-1483) : portrait (v. 1475, perdu) Étienne Chevalier (1410-1474), trésorier de France, c'est-à-dire administrateur des finances royales : Diptyque de Melun (v. 1452-58), Livre d'heures (1452-60) Guillaume de Jouvenel des Ursins (1401-1472), chancelier de France, une sorte de ministre de la justice : portrait (v. 1460-65) Jacques d'Armagnac (1433-1477), duc de Nemours : Manuscrit (v. 1470) d'une traduction des Antiquités judaïques de Flavius Josèphe (environ 37-100 après J.

Diptyque de Melun. Œuvre Les tableaux Les enluminures. Jean Fouquet - Arrêt sur : le peintre du roi. Jean Fouquet - Arrêt sur : le peintre du roi. Enluminure au Moyen Âge. « Enluminure au Moyen Âge » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior Une enluminure est un dessin ou une illustration faite à la main qui représente un texte manuscrit. L'étymologie du mot est illuminare qui signifie en latin rendre lumineux, éclairer. Les premières enluminures datent de l'Égypte pharaonique extraites du Livre des Morts. Elles sont peintes sur du papyrus, contrairement au Moyen Âge où elles sont faites sur des parchemins. Qui fait les enluminures ? La plupart du temps, ce sont des moines qui créent les manuscrits. Les supports et les étapes de fabrication[modifier] Les supports des enluminures étaient fabriqués avec des peaux de chèvre ou de mouton qu'on appelait parchemin.

Les couleurs[modifier] Les motifs représentés[modifier] Il y a différents types d'enluminures. La composition décorative Elle sert à décorer la page et le texte. Les initiales décorées appelées lettrines La lettre peut aussi se déformer pour prendre la forme d'un animal. Les scènes entières. Guillaume de Machaut ou Guillaume de Machault. Guillaume de Machaut (1300-1377) Guillaume de Machaut (vers 1300-1377) Guillaume de MachautMesse de Notre-Dame, « Gloria » Ensemble Organum Musicien et poète, il a joui d'une grande popularité. Originaire de Champagne (ou de Machaut dans les Ardennes ?) , on ne sait rien des 20 premières années de sa vie, sinon qu'il est clericus. Vers 1323 il est au service de Jean de Luxembourg, roi de Bohême et devient son secrétaire. Il le suit dans ses nombreux voyages et campagnes (Russie, Pologne, Italie, Allemage). En 1254, il écrit Bone pastor Guillaume, Bone pastor qui pastores pour l'élection de Guillaume de Trèves à l'archevêché de Reims.

Chanoine à Verdun en 1330, et Arras en 1332, il reçoit un canonicat à Reims en 1335, où il semble avoir été obligé à résidence par le pape. En 1346, Jean de Luxembourg meurt à la bataille de Crécy. On le désigne comme le premier grand compositeur français (musique religieuse et profane), il fut aussi un des plus grands poètes du temps. Son oeuvre est bien conservée. Les œuvres Narratives Musicales Bibliographie Discographie 1. Guillaume de Machaut. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Guillaume de Machaut Miniature du XIVe siècle : Nature offre à Guillaume de Machaut trois enfants : Sens, Rhétorique et Musique. Vie[modifier | modifier le code] Vie dans le monde laïc[modifier | modifier le code] En 1324, il composa la première œuvre que l'on connait de lui, le motet Bone Pastor Guillerme dédié au nouvel archevêque de Reims Guillaume de Trie. Vie ecclésiastique[modifier | modifier le code] Machaut s'installa ensuite en tant que chanoine au sein du chapitre de la cathédrale de Reims, ayant renoncé à ses autres postes canoniaux à la demande du pape Benoît XII.

Cette vie de chanoine sera le point de départ de la période la plus féconde pour son œuvre poétique et musicale. Guillaume de Machaut survécut à la Peste noire qui dévasta l'Europe, et vécut ses dernières années à Reims, recopiant ses manuscrits et composant. Œuvre[modifier | modifier le code] L'œuvre poétique et le chant[modifier | modifier le code] Autres œuvres narratives :

Trouvères et troubadours : la musique au Moyen Âge. Un des aspects particulier de la musique du Moyen Âge en France s'épanouit dans l'art des trouvères et des troubadours, art profane entièrement monodique, alors que la musique d'église de l'époque s'oriente progressivement vers un art polyphonique.

Depuis un passé immémorial, ces compositions mélodiques se propagent, célébrant le plus souvent la nature, l'histoire, l'amour ou les métiers. Parfois accompagnés de danse, ils présentent tous une simplicité charmante et une réelle fraîcheur de sentiments. Mais il faut arriver au IX e siècle pour voir apparaître en grand nombre des créations non religieuses qui expriment le désir d'élargir le domaine de l'art. Trouvères et troubadours L'initiative de ce mouvement poétique et musical prend sa source dans le midi de la France.

Jongleurs et Goliards Les Goliards poètes- musiciens itinérants vivaient en marge des institutions qui les avaient formés. Les genres de compositions - La Séréna (sérénade) décrit les lamentations du chevalier amoureux. Pour tous les groupes. > Site intéressant sur la musique du Moyen-âge > Ressource pédagogique : Powerpoint > Clycle d’émissions radio sur la musique au Moyen-Age sur France musique INTRODUCTION : Le Moyen-âge (V°- XV°siècle) Le Moyen-âge s’étend de la chute de l’Empire romain (476), aux expéditions de Christophe Colomb (1492) . – La musique religieuse : Le chant grégorien (Le Clergé) – La musique profane : La musique des troubadours et trouvères (la Noblesse) et la musique populaire (le Tiers-état) 1. > Pendant de nombreux siècles, la musique chrétienne s’est transmise uniquement par tradition orale mais la difficulté de mémorisation de ces chants va favoriser l’emergence de codage du langage musical.

> Puis les neumes (du grec neuma : signe, geste) apparurent vers le 9ème siècle : ce sont des signes placés au-dessus ou à côté des paroles qui donnent des indications sur la mélodie. > La note SI, dont le nom est composé avec les deux initiales du dernier vers de l’hymne a été ajoutée à la fin du XVIe siècle 2. 3.

Trouvères et troubadours : la musique au Moyen Âge. Le chant grégorien. La musique monodique Le chant religieux que nous appelons « Grégorien » est en fait une fusion d'éléments culturels orientaux et occidentaux. L'édit de Milan (313 après J.C.) par lequel l'empereur Constantin a accordé aux chrétiens la liberté de pratiquer leur religion, a été d'une importance capitale pour le développement de la musique. Cette mesure, en effet les autorise à pratiquer en toute liberté leurs chants religieux en dehors des catacombes.

Grégoire, le grand réformateur du chant religieux catholique, a été élu pape aux alentours des années 600. Il a adapté les traditions de musiques religieuses venues de l'orient aux exigences de l'Eglise chrétienne du moment, la « purifiant » de tous les éléments superficiels qui ne correspondaient pas à la sensibilité religieuse occidentale de l'époque. Le chant grégorien n'exprime en principe pas de sentiments individuels, mais plutôt la sérénité d'une prière collective. Bernart de VENTADORN ✷ Chansons courtoises. Bernard de Ventadour. « Bernard de Ventadour  : Troubadour du moyen-âge | «Raffinement Francophone. Notre blog a changé d’adresse, cliquez ici pour le visiter. Vous y trouverez de nouveaux articles et nouvelles rubriques Bernard de Ventadour LA CHANSON (en provençal canso ou vers) est une chanson d’amour, poème clos, formé d’un nombre variable de strophes.

La strophe initiale annonce la structure qui sera celle de toutes les suivantes (nombre de vers, nature des vers, disposition des rimes) ainsi que la mélodie, essentielle pour les troubadours. Toutes les longuers de vers, de un à quatorze pieds, sont possibles. LE TROUBADOUR, celui qui « trouve », travaille sa chanson comme l’orfèvre un objet précieux. Biographie de Bernard de Ventadour : (source : Bernard de Ventadour ( en ancien occitan Bernartz de Ventedorn ), né vers 1145 à Ventadour, mort après 1195, est l’un des plus célèbres troubadours. Sa Vie, très romancée car tirée des vidas écrites un demi-siècle plus tard par Uc de Saint-Circ, est mal connue. Un chant de Bernard de Ventadour : Ah Dieu! J'aime : Médiathèque de la Cité de la musique, Paris. Histoire de la musique du Moyen Age, La Monodie et le chant grégorien. La monodie, le chant grégorien : La musique religieuse chrétienne : généralités L’histoire de la musique occidentale s’identifie avec l’histoire de la liturgie chrétienne durant le premier millénaire.

La religion chrétienne est née de la religion juive ; dès lors il n’est pas étonnant de voir la corrélation entre les deux religions. D’un point de vue musical, les emprunts à la synagogue se situent sur la récitation chantée des lectures bibliques et le chant soliste des psaumes. Durant les trois premiers siècles, le grec était la langue liturgique de l’Eglise avant que le latin devienne la langue officielle jusqu’au Concile de Vatican II (1962-1965) autorisant l’usage de la langue moderne. A cette époque, les textes n’étaient pas fixés avec autant de rigidité qu’ils le sont maintenant. La musique aussi doit se conformer à cette rigidité ; l’influence de Grégoire 1 er dit Grégoire le Grand fur prolifique car il voulut avant tout réglementer et uniformiser la musique au sein de la liturgie. Pour tous. 5ème – Musique et arts du Moyen-âge. La musique au Moyen-âge. La prise de Rome par Alaric en 410 après J-C marque la fin de la civilisation antique. Pendant plusieurs siècles l'église va imposer son pouvoir spirituel sur la culture artistique.

Au Moyen Âge, la musique se présente sous deux aspects; Religieux et Profane. En peinture "Les primitifs" seront également très inspirés par le christianisme. Selon les écoles, Italienne ou Française et selon l'époque, les sujets sont représentés, soit en effigie, soit pendant un événement de leur vie. Pendant le premier millénaire la musique sera essentiellement monodique.Du I au IXme siècle elle est influencée par l'art des juifs de Jérusalem. Grégoire Le Grand . Jusqu'alors la musique chrétienne s'était transmise par tradition orale. Grégoire Le grand fonde la Schola Cantorum, destinée à former les clercs qui propageront la nouvelle interprétation mélodique. A coté de la musique savante religieuse, existent des chants profanes. Figures de durée Musique de troubadours "Ecco la primavera" .