background preloader

Change management & Innovation

Facebook Twitter

L'impact du digital en Ressources Humaines : entre création de valeur et résistances - Variances. Pourquoi le digital – qui intrinsèquement crée de la valeur, facilite et améliore grandement l’activité des Ressources Humaines – rencontre de nombreuses difficultés à être introduit et doit faire face à des terrains récalcitrants ?

L'impact du digital en Ressources Humaines : entre création de valeur et résistances - Variances

– quelle est la valeur inhérente et essentielle créée par le digital dans le domaine des Ressources Humaines ? – quelle démarche laborieuse, demandant forte persévérance, peut représenter son introduction, notamment au sein des cultures réfractaires ? – quelle est la nature de cette résistance et de quelle façon l’aborder ou la contourner ? Il apparaît que cette résistance est un attachement à des processus plus humains de discussion et de négociations internes, un des parfums de la culture de l’entreprise. Lorsque la culture est résistante, il faut se limiter à l’essentiel. L’apport du digital dans les RH est indéniable. Et pourtant, introduire le digital en RH est un véritable travail de fourmis. Cette résistance est normale, naturelle et humaine. Bref, j’ai raté ma GPEC … Bonjour à tous les lecteurs du blog, je suis Julien Moulin, Directeur Projets chez TalentSoft (@Julio_RH).

Bref, j’ai raté ma GPEC …

Je vous retrouve pour cette Semaine des Talents 2012 suite à mes 2 précédents post « Talent wins games, team wins championship » et « Le marketing RH au service d’une politique de gestion des talents« . Aujourd’hui, je vous propose de traiter les points clés de la mise en œuvre d’une GPEC sous un angle moins traditionnel … à lire sur le ton de la série « Bref ». Je vous laisse donc découvrir la tentative de mise en œuvre d’une GPEC par un collaborateur RH anonyme d’une entreprise anonyme… « Toute ressemblance avec des personnages existants ou ayant existé serait fortuite et indépendante de la volonté de l’auteur » Un matin, je suis arrivé au boulot, j’avais reçu une carte de vœux d’un presta RH avec en cadeau un tapis de souris sur lequel était écrit : « La GPEC, c’est bien ».

J’ai donc aussitôt décidé de lancer la GPEC dans mon entreprise. En synthèse, j’avais : Trois pièges qui bloquent la transformation des entreprises. Stratégie Le 06/09/2016 Le besoin de transformation ne s’est jamais autant fait sentir dans le monde de l’entreprise.

Trois pièges qui bloquent la transformation des entreprises

Les grands du numérique, tels qu’Amazon, Facebook, Google et Twitter, ne cessent d’amasser des parts de marché et des profits mais seules quelques entreprises de commerce physique (citons Apple, Nissan et HCL Technologies) ont réussi à évoluer suffisamment vite pour rattraper leurs rivales. Pourquoi les entreprises qui perdent de leur pertinence ont-elles tant de mal à s’en remettre ? Pendant des décennies, le succès d’une activité dépendait de trois éléments fondamentaux : des idées innovantes ; une exécution moins coûteuse, plus rapide et de meilleure qualité ; un leadership solide.

Mais, à l’ère du numérique, les sources habituelles d’avantage compétitif se tarissent, et ce pour trois raisons. Par conséquent, la formule gagnante est aujourd’hui : des idées innovantes ; proposer des expériences uniques ; assurer le leadership. 1. 2. 3. Conduite du changement Archives. Conduite du changement : 6 conseils pour éviter la saturation de vos collaborateurs Avant de transformer une entreprise, mesurer la capacité des salariés à absorber le changement est indispensable.

Conduite du changement Archives

Plus de mobilité, plus de digital, plus de verticalité. Les entreprises se transforment à un rythme effréné et les salariés sont en première ligne. Ils doivent aujourd’hui être à la fois acteurs, force de […] Lire la suite... Trois pièges qui bloquent la transformation des entreprises Le besoin de transformation ne s’est jamais autant fait sentir dans le monde de l’entreprise. Lire la suite... Pourquoi les managers doivent-ils être exemplaires Justice, exemplarité, autant de thèmes qui irriguent la recherche et la pratique managériale mais qui, paradoxalement, restent difficiles à mettre en œuvre dans l’entreprise. Lire la suite... 5 règles pour mieux innover : l’exemple de Solar Impulse. Conduite du changement : 6 conseils pour éviter la saturation de vos collaborateurs.

Organisation Le 27/02/2017 Avant de transformer une entreprise, mesurer la capacité des salariés à absorber le changement est indispensable.

Conduite du changement : 6 conseils pour éviter la saturation de vos collaborateurs

Plus de mobilité, plus de digital, plus de verticalité. Les entreprises se transforment à un rythme effréné et les salariés sont en première ligne. Ils doivent aujourd’hui être à la fois acteurs, force de proposition et spectateurs de ces mutations externes et internes à l’entreprise. 1. Ces dernières années, l’impact des changements sur les collaborateurs a augmenté significativement. . – Des facteurs intrinsèques à la population étudiée tels que la « distance » entre le siège et les équipes opérationnelles (éloignement géographique, dispersion, niveaux de management), le volume de population, l’hétérogénéité ou le niveau d’encadrement. 5 idées reçues sur la conduite du changement. Stratégie Le 27/08/2015 Même si la conduite du changement est une discipline qui existe depuis une vingtaine d’années, il subsiste encore de nombreux mythes à son propos.

5 idées reçues sur la conduite du changement

Les cinq principaux vont être ici confrontés à la réalité des organisations et de leurs collaborateurs. Mythe 1 : La conduite du changement sert à agir sur les aspects visibles et tangibles d’un changement. Le changement est souvent représenté comme un iceberg dont on ne voit pas la partie immergée. Mythe 2 : La conduite du changement se limite à la mise en œuvre d’un plan de communication et de formation. Communiquer en « top down » aux collaborateurs sur l’intérêt d’un changement est certainement positif, car pourvoyeur d’informations, mais si personne n’écoute leurs questionnements, l’appropriation de celui-ci va rester limitée.