background preloader

Changement / Amélioration

Facebook Twitter

“La psychologie sociale au cœur du management du changement. Comment gérer la résistance au changement ? Voici notre contribution : pour gérer une situation nouvelle imposée à des collaborateurs, il est essentiel de bien connaître les sources de résistance au changement.

Comment gérer la résistance au changement ?

En voici quelques-unes, complétées par des pistes d'action : 1 - les collaborateurs concernés ont quelque chose à perdre. Il est essentiel dans ce cas de bien cerner les acquis qui vont disparaître pour leur proposer des alternatives crédibles. 2 - le changement génère des incertitudes. Pour les réduire, rien ne vaut une information sur les tenants et aboutissants du projet. 3- les personnes concernées redoutent de ne pas posséder les compétences requises. 4 - opposition liée à la personne ou opposition par principe. Conduite du changement : 6 conseils pour éviter la saturation de vos collaborateurs. Organisation Le 27/02/2017 Avant de transformer une entreprise, mesurer la capacité des salariés à absorber le changement est indispensable.

Conduite du changement : 6 conseils pour éviter la saturation de vos collaborateurs

Plus de mobilité, plus de digital, plus de verticalité. Les entreprises se transforment à un rythme effréné et les salariés sont en première ligne. Ils doivent aujourd’hui être à la fois acteurs, force de proposition et spectateurs de ces mutations externes et internes à l’entreprise. 1. Ces dernières années, l’impact des changements sur les collaborateurs a augmenté significativement. . – Des facteurs intrinsèques à la population étudiée tels que la « distance » entre le siège et les équipes opérationnelles (éloignement géographique, dispersion, niveaux de management), le volume de population, l’hétérogénéité ou le niveau d’encadrement. – Des facteurs explicatifs de la traditionnelle « résistance au changement », comme le délai écoulé depuis le dernier changement. Hashtag #AméliorationContinue sur Twitter. Hashtag #LeanManagement sur Twitter. Comment devenir un manager accompagnateur du changement. Séparez le temps technique du temps humain Un changement au sein de votre entreprise a entraîné quelques protestations et une baisse de productivité ?

Comment devenir un manager accompagnateur du changement

C’est normal, rassure Philippe Baschoux, directeur de Mémentor Action et intervenant pour Orsys : « Il faut prendre en compte le fait que le temps humain est différent du temps technique. Si votre société change de site et que le déménagement se fait rapidement et sans encombre, ce n’est pas pour autant que les employés trouveront tout de suite leurs marques dans leur nouvel environnement. » Pas de panique, donc, mais une vigilance nécessaire et un sens de l’anticipation indispensable, reconnaît Annette Chazoule, manager de l’offre management chez Cegos : « Les entreprises font de plus en plus appel aux instituts de formation pour l’accompagnement ou la conduite du changement.

>> Retrouvez les offres de formation dédiées à la conduite du changement. La modélisation des processus pour accélérer la transformation numérique François Bonnet, W4. C’est un fait : nous sommes dans l’ère du numérique et de la dématérialisation… les organisations sous toutes leurs formes (entreprises, administrations, collectivités locales, associations…) vont devoir s’adapter pour exister.

La modélisation des processus pour accélérer la transformation numérique François Bonnet, W4

Pour gagner en efficacité il faut automatiser. Les processus sont clefs. Quelles sont les tendances dans le cadre de la gestion des processus ? Éléments de réponse avec W4 Software, spécialiste du workflow et du BPM depuis 20 ans. Les vagues de dématérialisation Sans remonter à l’origine de la Reconnaissance Optique de Caractères (en 1921), nous avons pu observer ces dernières années les différentes vagues de dématérialisation qui, conjuguées avec l’avènement d’internet, ont radicalement changé nos habitudes, que ce soit d’un point de vue personnel ou professionnel.

Plus concrètement, la dématérialisation porte sur les échanges sécurisés, sur la gestion documentaire et sur les processus métier. Conduite du changement : la boîte à outils. Une démarche de transformation des organisations comporte deux dimensions : le design organisationnel d’une part, la conduite du changement d’autre part.

Conduite du changement : la boîte à outils

Pour synthétiser et en schématisant, on peut dire que le design organisationnel se préoccupe du « hard » et du contenu de la transformation alors que la conduite du changement est, elle, centrée sur le « soft » et concerne son processus. Les méthodes de conduite du changement constituent ainsi le second compartiment de la boîte à outils nécessaire pour accompagner la transformation d’une organisation (accéder au premier compartiment en cliquant ici).