background preloader

Trop tard pour limiter le réchauffement à 2°C, d’après ‘Nature’

Trop tard pour limiter le réchauffement à 2°C, d’après ‘Nature’
Crise de l'euro + Fukushima : avez-vous remarqué comme on n'a jamais aussi peu parlé du climat dans les médias ? Il y a trois ans, lors du sommet de Copenhague, nous baignions dans le béni-oui-ouisme. Aujourd'hui, à trois semaines du sommet sur le climat de Durban, nous voilà tombés dans le déni de réalité. Une étude publiée par Nature vient pourtant de confirmer les craintes de nombreux de spécialistes et observateurs : à moins d'une révolution, contenir le réchauffement de l'atmosphère en deçà de 2°C est déjà devenu impossible. L'auteur principal de cette étude, (§) Joeri Rogelj, de l'université ETH de Zurich, écrit : "En l'absence d'un engagement ferme à mettre en place des mécanismes capables d'enclencher rapidement un déclin très prononcé des émissions mondiales, il existe des risques significatifs que la cible des 2°C, que tant de nations ont acceptée, soit déjà en train de nous échapper." C'est peu dire qu'on en est loin. Signaler ce contenu comme inapproprié

http://petrole.blog.lemonde.fr/2011/11/06/trop-tard-pour-limiter-le-rechauffement-a-2%c2%b0c-selon-nature/

Related:  climato/global warming/climate change

La science du climat crie... dans le désert <br> Le RAC-F lance la Web Bibliothèque Climat La science du climat crie... dans le désert Le RAC-F lance la Web Bibliothèque Climat En attendant le 5ème rapport du GIEC sur l’état du climat, le RAC compile dans la Web Bibliothèque Climat les 100 principaux rapports et articles qui font état d’avancées significatives dans l’étude des changements climatiques. Communiqué du Réseau Action Climat – France Montreuil, le 23 janvier 2011 - Dans l’ombre des crises financières mondiales, il en est une qui continue de s’intensifier dans l’indifférence : le changement climatique, qui reste la première cause d’angoisse des européens selon l’Eurobaromètre en 2011. Et pourtant, les scientifiques du monde entier s’évertuent à alerter les décideurs et les médias, en multipliant les publications et précisant inlassablement les contours de cette réalité : le climat change, plus rapidement, plus amplement que prévu et les conséquences seront désastreuses.

Accord sur le climat : nécrologie "La tempête s'approche !" (B. Traven, Munich, 1918) C'est fait : Le pic pétrolier est arrivé On le redoutait. Le pic pétrolier est-il finalement arrivé ? C’est ce qu’assure l’Agence internationale de l’énergie (AIE) dans son rapport annuel. Pierre Larrouturou » Blog Archive » Rio+20 : il est urgent d’agir le 29 mars 2012 par Pierre Larrouturou Journée de travail ce 29 mars avec Edgar Morin, René Passet et bien d’autres pour préparer le sommet Rio + 20. La dernière étude de l’organisation mondiale de la météo montre l’accélération du dérèglement climatique : l’augmentation de la température est 2 fois plus rapide depuis 40 ans que l’évolution moyenne observée depuis 1881.

Les liens se resserrent entre changement climatique et météo Le réchauffement climatique devrait accroître le nombre et la puissance des tempêtes. Un rapport, à paraître en octobre prochain, devrait enfin lier la survenue d’événements météorologiques extrêmes au changement climatique. Des années durant, les climatologues ont refusé, officiellement du moins, de lier un événement météorologique extrême particulier au réchauffement global.

Invention d'une feuille artificielle qui reproduit la photosynthèse Invention d'une feuille artificielle qui reproduit la photosynthèse Des chercheurs américains ont créé une feuille artificielle capable de transformer la lumière du soleil directement en énergie pouvant être stockée pour être utilisée ultérieurement, selon leurs travaux publiés récemment. Cette feuille -- une cellule solaire en silice avec différents matériaux catalytiques attachés sur les deux côtés-- ne nécessite aucun branchement externe ni de circuit de contrôle pour la faire fonctionner, expliquent-ils. Exposé à la lumière Les apprentis sorciers du climat La nouvelle a fait grand bruit. En septembre dernier, des chercheurs de quatre universités britanniques annoncent vouloir valider le concept du volcan artificiel pour lutter contre le dérèglement climatique. En effet, en 1991, les poussières émises lors de l’éruption du Pinatubo, obscurcissant le ciel, avaient rafraîchi de 0,5 °C le climat mondial durant quelques mois. Suivant ce modèle naturel, les scientifiques imaginent « refroidir le réchauffement » en injectant dans la stratosphère des sulfates, capteurs de chaleur solaire.

Changements climatiques : le grand tournant Organisée par la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC), la conférence de Copenhague (7-18 décembre 2009) regroupe les 193 nations membres, plus d’une soixantaine de chefs d’Etat et nombre d’institutions internationales et d’organisations non gouvernementales qui tenteront de trouver un accord et de nouveaux objectifs pour poursuivre les efforts (modestes) engagés en 1997 lors de la création du Protocole de Kyoto. Ratifié par 175 pays (tous sauf les Etats-Unis…), il viendra à expiration en 2012. Les participants auront deux semaines pour s’entendre sur un nouveau chiffre de réduction pour les émissions de gaz à effet de serre, et surtout sur la répartition des efforts entre les pays riches et les pays pauvres. Le président des Etats-Unis, M. Barack Obama, qui sera de la fête, a annoncé fin novembre, à la surprise générale, des objectifs chiffrés : une réduction de 17 % des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2020 par rapport au niveau de 2005.

Comment nourrir la planète après le changement climatique? Quand ma fille a fêté son septième anniversaire, la semaine dernière, nous lui avons préparé un gâteau au chocolat. Je me demande si elle pourra un jour faire de même avec son propre enfant. Des scientifiques nous avertissent d'ores et déjà des difficultés à cultiver le cacao et le blé générées par la perturbation des modèles de températures et de précipitations.

Related: