background preloader

Actualité articles Musique et thérapie

Facebook Twitter

Musicothérapie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La musicothérapie est une thérapie qui cherche à utiliser les propriétés supposées de la musique et du sonore comme support afin de rétablir, maintenir ou améliorer les capacités sociales, mentales et physiques d'une personne. La musicothérapie, entre dans le champ des thérapies à médiation musicale et diffère des techniques dites « psychomusicales » qui touchent plutôt le domaine de la relaxation.

Origines[modifier | modifier le code] Bien que certaines sources indiquent qu'on attribuait à la musique des pouvoirs magiques ou de guérison depuis au moins l'Antiquité, ce n'est qu'au vingtième siècle, dans les années 1960, que la notion d'une profession dans ce domaine fait son apparition à l'état expérimental, notamment au Canada et aux États-Unis. Antiquité[modifier | modifier le code] Chez les Grecs[modifier | modifier le code] La musique était étudiée chez les Grecs comme une science associée aux mathématiques, à la physique, à la médecine. Musicotherapie. La musique, une thérapie en quête de reconnaissance. Santé Un documentaire d'Anne Berger et Damien Rabeisen est diffusé sur France 3 Bourgogne samedi 27 octobre, à 15h20. Malgré son efficacité, la musicothérapie n’est pas officiellement reconnue en France, car il n’existe pas de diplôme d’Etat.

B.L. avec A.B. Publié le 25/10/2012 | 17:46, mis à jour le 06/12/2012 | 15:04 La musicothérapie a changé la vie de Yacha. Yacha, 13 ans, est autiste. Il suit des séances de musicothérapie grâce auxquelles il a énormément progressé. Extrait du documentaire Petite musique de Yacha, un documentaire sur la musicothérapie Au début, les séances prescrites par le médecin psychiatre qui suivait l’enfant étaient entièrement remboursées. Des études vont justement être lancées par Jean-Claude Petot, musicothérapeute à Dijon. La musicothérapie, aussi appellée thérapie à médiation, est souvent introduite dans les services hospitaliers ou les structures spécialisées grâce à des associations. Le documentaire dans son intégralité Voir la vidéo. La musique, un support thérapique. La musicothérapie - Les effets de la musique sur l'organisme. B) La musicothérapie Définition a musicothérapie est une thérapie en tant que telle, qui induit des états émotionnels pour nous donner certains nombres d’indications sur lesquels on va pouvoir travailler et améliorer principalement des troubles psychosomatiques (troubles mentaux pouvant se répercuter sur la santé physique).

La musicothérapie est très vieille, elle rejoint l’incantation magique et le pouvoir des sons, comme les sons magiques qui venaient du haut des pyramides pour aider à l’enfantement ou encore soigner les morsures de serpents. C’était donc une méthode utilisée dès l’aube de l’humanité pour accompagner les médicaments. Dès les années 70 en France, plusieurs docteurs se sont penchés sur la question, mais la France a beaucoup de retard par rapport au Canada et aux Etats-Unis où la musicothérapie a été institutionnalisée depuis longtemps. Pour certaines maladies (Cancer, handicape) il n’est bien sûr pas question de soigner, mais d’accompagner. _Diminution de l’agressivité. Effets théoriques de la musique sur le coeur - Les effets de la musique sur l'organisme.

Avant toute chose, il doit être précisé que de nos jours, cette science concernant la musique et ses effets sur l’organisme n’en est qu’à l’étape d’expérimentation, c’est-à-dire que seules des expériences sont réalisées, et que les résultats ne sont pas encore concrets. Dans une étude faite à l’université d’Oxford, Dr. Peter Sleight et ses collègues trouvèrent qu’écouter de la musique change la pulsation cardiaque proportionnellement au tempo de la musique et à la complexité du rythme. Ils trouvèrent de plus que le style de la musique et la préférence de musique influençaient moins que le tempo de la musique, et que les musiques avec un rythme lent et de courtes pauses rendaient la personne qui écoute cette musique calme.

A première vue, plus le tempo d’une musique est rapide et plus fort la musique est, plus la pression artérielle et le rythme cardiaque augmentera, probablement dû à l’adrénaline, similaire a une situation stressante. Musique entraînante et relaxante Musique provocante. La thérapie par les sons. Le son, la voix... et la musicothérapie. Sommaire : La musicothérapie La psychosonique Les appareils modificateurs d’écoute Les indications de la cure psychosonique La musicothérapie par la voix L’Harmonicothérapie Les indications de l’Harmonicothérapie Les sons taoïstes La musicothérapie C’est depuis la plus haute antiquité que le son, et notamment la musique, comptent parmi les moyens de guérir l’âme et le corps. Aujourd’hui, on peut distinguer plusieurs approches dans ce qu’il est convenu d’appeler la musicothérapie, et notamment une approche scientifique et une approche plus poétique.

Tout le monde connaît la musicothérapie classique, consistant en l’écoute d’une série de musiques sélectionnées dans un but thérapeutique précis. Cette forme de musicothérapie vise essentiellement à soulager l’angoisse, à améliorer la communication, notamment en levant les inhibitions, et à rééduquer les handicapés moteurs, sensoriels ou linguistiques... La psychosonique Les appareils modificateurs d’écoute Les indications de la cure psychosonique Adresse. Le pouvoir émotionnel de la musique - Musicothérapie. 1. Musique et cerveau Le son, d’abord traité par les structures de l’oreille et l’intégralité du système auditif, est ensuite traité par différentes parties du cerveau, impliquées par exemple dans la mémoire, les émotions, les mouvements, ou d’autres modalités sensorielles. Alors que certaines sont communes à la musique et au langage, d’autres seraient spécifiques à la musique.

Le pouvoir émotionnel de la musique, dont sont responsables les structures cérébrales participant aux émotions (tels l’amygdale cérébrale ou le cortex orbitofrontal), est en grande partie responsable de l’effet thérapeutique ou non d’une musique. 2. Musique et émotions Depuis les travaux et études statistiques réalisés récemment, il est prouvé qu’une audition musicale peut déterminer un changement de l’état l’affectif existant ou renforcer cet état affectif. . • Tempo et rythme : Si le rôle physiologique du tempo en musicothérapie est prépondérant, son effet sur chaque patient reste ambigu. . • Fréquence : • Intensité : Langage, musique et plasticité cérébrale. La symphonie neuronale.