background preloader

Cellules souches et thérapie cellulaire

Facebook Twitter

Organisation du PPE

Recherche sur l'embryon : la Parlement adopte le texte d'autorisation. Mardi, le Parlement a finalement adopté le texte autorisant la recherche sur l'embryon et les cellules souches. Ceci met fin à l'interdiction sous conditions qui était en vigueur jusqu'ici. Mais d'où proviennent ces embryons et à quoi servent-ils ? Explications. Le 31 décembre 2010, la France disposait d’un total de 171.417 embryons congelés, 109.971 d’entre eux faisant encore l'objet d'un projet parental, indique l'Agence de biomédecine.

En France, il est interdit de fabriquer des embryons destinés à la recherche. Ainsi, sur les embryons stockés, certains peuvent être proposés à la recherche par le couple qui en est à l'origine (17.179) tandis que d’autres sont destinés à "l'accueil", c'est-à-dire à un don à un autre couple infertile (12.600), ce qui a permis la naissance de 23 enfants en 2011. Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter 70 projets de recherche autorisés depuis 2005 Néanmoins, la décision prise mardi par le Parlement va changer la donne. Les cellules souches et le clonnage thérapeutique - Laure Coulombel. Cellules souches: mythes et réalités - Shahragim Tajbakhsh - Ils font avancer la recherche. Stem Cells > Institut Des Biothérapies. Cell therapy consists in utilizing stem cells to repair damaged tissues and organs in an organism. But what exactly is a stem cell?

A stem cell is a cell which is capable of self-renewal and of giving rise to several different types of cells. From adult stem cells… There are numerous types of stem cells in the adult organism—skin, bone marrow, liver, muscle, etc. These adult stem cells have several advantages. They can be removed directly from the patient, cultivated and re-injected. Their disadvantage is that they have a limited capacity for differentiation.

…And embryonic stem cells Today we know another type of stem cell which is particularly interesting: the embryonic stem cell, said to be pluripotent. These cells have numerous advantages: Their capacity for differentiation is unlimited: they can become skin cells, muscle cells, liver cells, or other cell types.They are easy to grow, and capable of proliferating indefinitely. An alternative: iPS cells. Dossier_Thematique_de_la_Fondation_de_l_Avenir.pdf. Cellules souches et thérapie cellulaire. Les thérapies cellulaires désignent les greffes de cellules visant à restaurer les fonctions d’un tissu ou d’un organe lorsqu’elles sont altérées par un accident, une pathologie ou le vieillissement. Ces thérapies ont bénéficié des avancées scientifiques récentes sur les cellules souches et nourrissent chez des millions de patients l’espoir d’une médecine régénérative.

Les cellules souches ont deux propriétés principales : l’autorenouvellement (elles se multiplient en donnant de nouvelles cellules souches) et la différenciation (selon certaines conditions de milieu, elles produisent des cellules spécialisées, par exemple de foie, de pancréas, de peau, de muscle, etc.). On les trouve dans l’embryon, le fœtus, le sang de cordon et divers tissus de l’individu après sa naissance. . © Inserm, A. Perrier Résultats de la différenciation striatale in vitro de cellules souches embryonnaires humaines (lignée SA001) après 68 jours in vitro. Les greffes cellulaires ont déjà une histoire ancienne.

Cellule souche. Une cellule souche est une cellule indifférenciée, capable de s'autorenouveler, de se différencier en d'autres types cellulaires et de proliférer en culture. Les cellules souches sont issues soit de l'embryon, soit du fœtus, soit de tissus adultes avec ou sans transformation, elles peuvent aussi être obtenues par transfert de noyau. Grâce à ces propriétés, elles peuvent servir à régénérer ou recréer des tissus détruits : c'est la thérapie cellulaire. Potentialité des cellules souches Toutes les cellules souches ne disposent pas du même potentiel de différenciation. Rôle des cellules souches Les cellules souches ont différentes fonctions dans les organismes. À l'état fœtal ou dans les premières phases du développement embryonnaire, elles se multiplient pour générer peu à peu toutes les cellules du corps, qu'elles soient différenciées ou non.

Dans les tissus adultes, les cellules souches sont beaucoup plus rares et regroupées dans des régions particulières des organes. Des cellules souches pour faire respirer les poumons. Les cellules souches peuvent se différencier en n’importe quel type de cellules. Encore faut-il identifier le mélange chimique adéquat. Dans cette étude, les chercheurs ont trouvé celui qui menait aux cellules pulmonaires. © Eugene Russo, Plos One Des cellules souches pour faire respirer les poumons - 2 Photos La recherche sur les cellules souches est en pleine effervescence. Malheureusement, entre la théorie et la pratique, il y a souvent un fossé. Les deux poumons ont pour rôle de réaliser les échanges gazeux entre le corps humain et l’air ambiant. Ces dernières années, différentes équipes ont pu tour à tour transformer des cellules de peau en cellules cardiaques, pancréatiques, intestinales, hépatiques, nerveuses, etc.

Pour réussir cette prouesse, les auteurs ont dû concocter le cocktail chimique miracle capable de métamorphoser les CSPi en cellules pulmonaires fonctionnelles. Les scientifiques ont ensuite testé l’activité de leurs cellules. Sur le même sujet. Les premiers estomacs humains créés à partir de cellules souches. Des chercheurs américains de l’hôpital pour enfants de Cincinatti sont parvenus à cultiver en laboratoire les premiers estomacs humains en trois dimensions.

Ce modèle d'étude in vitro ouvre aussi de nouvelles perspectives pour les traitements de maladies gastro-intestinales. Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter Des estomacs poussent dans les laboratoires de l'hôpital pour enfants de Cincinatti, aux Etats-Unis. À peine plus gros qu'un pois, ces petits estomacs seront utilisés pour étudier certaines pathologies affectant la muqueuse : des ulcères au cancer, en passant par la gastrite. À l'heure actuelle, l'estomac humain représente sous bien des aspects un véritable mystère pour les scientifiques, même les plus avertis. Exploiter les propriétés des cellules-souches Pour se faire, l'équipe de Cincinatti, a dans un premier temps sélectionné des cellules-souches pluripotentes. Du d'étude d'étude au traitement. Une dent humaine créée à partir de cellules souches issues d'urine.

Des scientifiques chinois sont parvenus à créer une dent humaine en utilisant des cellules souches prélevées dans de l'urine. Avec des études supplémentaires, ceci pourrait permettre de parvenir à "la régénération totale des dents humaines", estiment-ils. C'est un nouvel exploit technique utilisant des cellules souches que viennent de réaliser des chercheurs chinois de l'Institut de biomédecine et de santé de Canton.

Selon l'étude publiée dans la revue Cell Regeneration, ils ont réussi à fabriquer une dent humaine à partir de cellules recueillies dans un milieu inattendu : l'urine. Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter Une fois récupérées, ces cellules ont été reprogrammées pour devenir des cellules souches, autrement dit des structures capables de se différencier en n'importe quelle autre cellule. Une dent avec tous ses composants Ensuite, le mélange a été implanté dans la couche externe d'un rein de rongeur. L'urine, "l'une des pires sources" ? Des "mini-cerveaux" créés en laboratoire à partir de cellules souches. Des chercheurs sont parvenus à concevoir des "mini-cerveaux" à partir de cellules souches.

Grâce à cette incroyable réussite, les scientifiques espèrent pouvoir étudier des maladies et les premières étapes de développement du cerveau. Alors que le cerveau cache encore bien des mystères, malgré toutes les études dont il fait l'objet, c'est une avancée majeure qu'ont réalisée des chercheurs de l'Institute of Molecular Biology (IMB) de Vienne en Autriche. Pour la première fois, ils sont parvenus à créer dans des boîtes de Petri des "organoïdes cérébraux", c’est à dire des amas de tissus cérébraux en trois dimensions. Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter Ce "mini cerveau" comprend même des parties du cortex ou encore de l'hippocampe. Puis ce "tissu" a été suspendu sur une structure en gel qui a permis aux cellules de s'"auto-organiser" en organoïdes de la taille d'un pois, aboutissant à une structure en 3 dimensions.

Cellules souches : un simple bain d’acide suffit pour les fabriquer ! Les cellules STAP sont des cellules souches fabriquées en soumettant des cellules matures à un stress. Elles sont capables de pluripotence, ce qui signifie qu’elles peuvent se différencier en n’importe quel type de cellule. Sur cette image, on peut observer un embryon de souris obtenu à partir d’une cellule STAP fluorescente. © Haruko Obokata, Nature Cellules souches : un simple bain d’acide suffit pour les fabriquer !

- 2 Photos Identifiées il y a seulement 16 ans chez l’Homme, les cellules souches embryonnaires offrent des possibilités thérapeutiques sans pareilles. À l’origine de toutes les cellules du corps, elles sont capables de se multiplier indéfiniment et de se transformer en cellules spécialisées comme des globules rouges, des neurones ou des lymphocytes. L’utilisation des cellules souches embryonnaires, qui comme leur nom l’indique proviennent d’embryons, pose toutefois des problèmes éthiques.

Stresser les cellules pour les rendre pluripotentes Un chemin semé d’embûches. L'œil et les cellules souches : vers le traitement de la cécité | L'essentiel sur les cellules souches en Europe | EuroStemCell. À propos de l'œil Nous imaginons l'œil comme une fenêtre du cerveau sur l'extérieur, mais cet organe complexe est bien plus que cela. Il se compose de plusieurs couches qui comportent différents types de cellules hautement spécialisées. L'œil: un organe complexe formé de plusieurs couches de différents types cellulaires.

Les principaux constituants de l'œil sont : Réparer la cornée Le clignement des yeux et l'exposition au milieu extérieur provoquent des lésions chroniques de certaines cellules de la cornée. Réparation de la cornée: undefined Des recherches récentes ont permis d'améliorer les techniques de culture in vitro des cellules souches limbiques ainsi que les techniques de transplantation. Actuellement,la greffe des propres cellules souches limbiques du patient prélevées dans une zone saine de l’œil est la seule thérapie cellulaire dont l'efficacité à long terme a été démontrée par des essais cliniques menés sur des patients atteints de certaines lésions ou maladies de la cornée.