Didactique et épistémologie de la géographie

Facebook Twitter

Géographie et préparation du BAC S. Didagéo. Sylvain Genevois, Les territoires du quotidien en France : approches possibles (et raisonnables) avec les TICE, Journée d'étude APHG, 1er décembre 2011 L'APHG et l'Inspection pédagogique régionale de Lyon ont consacré une journée-formation le 1er décembre 2011 sur le thème : Géographie de la France, approches renouvelées.

Didagéo

Nous y avons présenté quelques réflexions sur la notion de territoires (de vie, de proximité, de projet,...) dans le nouveau programme de géographie Première. Sans défendre pour autant ce programme jugé infaisable par la plupart des enseignants, il s'agissait de donner des repères sur cette notion de "territoire du quotidien" qui ne doit pas être réduite à celle de territoire local ou de territoire proche.

Epistémologie de la géographie. Qu'est-ce que la géographie?, de Jacques Scheibling. Depuis la première édition de Qu'est-ce que la géographie ?

Qu'est-ce que la géographie?, de Jacques Scheibling

Il y a quinze ans, la géographie a beaucoup évolué. La question de l'unité de la géographie qui préoccupait beaucoup, ne se pose plus. Enseigner la Géographie. Profession géographe. Quand je serai grand, je serai géomaticien ! La géographie est rejetée et condamnée à une quasi-disparition. Le Monde.fr | | Par Patrick Picouet, professeur, géographe à l'université de Lille-I Longtemps déconsidérée comme une discipline de connaissances, la géographie est maintenant, généralement, sortie de la pensée des élèves de terminale.

La géographie est rejetée et condamnée à une quasi-disparition

L'histoire est d'abord enseignée, la géographie est proposée lorsque la fin de l'année approche et qu'il faut tout de même préparer les élèves au baccalauréat ! A ce moment-là encore, les élèves comprennent très vite qu'un bachotage bien organisé suffit pour avoir une note correcte au bac. Ils n'ont plus ensuite qu'à l'oublier au plus vite ! Elle est rejetée aujourd'hui en première scientifique, et condamnée à une quasi-disparition, à la fois en terminale scientifique et en première, lorsque les enseignants d'"histoire-géo", deviendront des enseignants d'histoire, compte tenu des choix drastiques obligatoires pour traiter du programme "fondamental" d'histoire, discipline mieux connue de la plupart des enseignants.

Epistémologie de la géographie.