background preloader

Mémétique

Mémétique
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La mémétique utilise le concept de mème, pour étudier les évolutions de la culture avec une approche Darwinienne étendue. Si la génétique se base sur le concept de gène, pour étudier la nature, la mémétique se base sur le concept de mème, pour étudier la culture. On y étudie le comportement des codes et schémas informationnels appelés mèmes, dans leurs milieux physico-chimiques et socio-culturels : l’homme, l’animal, la machine (tout support mémoriel). Le mème peut se définir comme un élément d'une culture pouvant être considéré comme transmis par des moyens non génétiques, en particulier par l'imitation[1]. Elle associe les sciences de autour de l'étude de l'évolution des phénomènes culturels dans le temps et l'espace physico-social, dans une approche culturo-centrée. Origine[modifier | modifier le code] Le mot mémétique a été formé dans les années 1980 à partir du terme mème. L'approche d'Aaron Lynch est un exemple[2]. Certains[Qui ?]

http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9m%C3%A9tique

Related:  WikipediaConceptspsycho

Humanités numériques Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Exemple de recherche en humanités numériques : répertoire d'archives[1] sous forme d'analyse de réseau. Elles se caractérisent par des méthodes et des pratiques liées à l'utilisation des outils numériques, en ligne et hors ligne, ainsi que par la volonté de prendre en compte les nouveaux contenus numériques, au même titre que des objets d'étude plus traditionnels. Les humanités numériques s'enracinent souvent d'une façon explicite dans un mouvement en faveur de la diffusion, du partage et de la valorisation du savoir.

Théorie du gène égoïste Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Richard Dawkins La théorie du gène égoïste (selfish gene), vulgarisée par Richard Dawkins en 1976 dans son livre The Selfish Gene, constitue une remise en perspective de la théorie de l'évolution. Dawkins analyse l'effet de la sélection naturelle au niveau du gène individuel, et prétend montrer que celui-ci essaye d'assurer égoïstement sa propre reproduction, sans se soucier des autres gènes. En l'absence de mutation, les gènes égoïstes reproduisent d'eux mêmes des copies identiques, et sont donc potentiellement immortels. Les plantes et les animaux ne sont que les véhicules mortels qui transportent les gènes. Le Gène égoïste Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Gène « égoïste »[modifier | modifier le code] « Egoïste », appliqué au gène, ne signifie pas « égoïste » du tout. Cela veut dire en fait une qualité extrêmement importante pour laquelle il n'existe pas de bon terme en anglais : « la capacité d'être copiée par un processus de sélection darwinien. » C'est un terme compliqué et à rallonge.

Wikimedia Commons Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Commons. Le nom « Wikimedia Commons » provient de Wikimedia Foundation et de commons (en anglais, terrains communaux au sens propre, biens communs au sens figuré), signifiant ainsi le partage de contenus entre différentes versions linguistiques de projets de différentes natures. Loi de puissance Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. En science, une loi de puissance est une relation entre deux quantités x et y qui peut s'écrire de la façon suivante : où a est une constante dite constante de proportionnalité et k est une autre constante, dite exposant, puissance, indice ou encore degré de la loi.

Effet Green-beard Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'effet Green-beard (barbe verte en anglais) est une expérience de pensée dans le domaine de la théorie de l'évolution. Elle se base sur la théorie du gène égoïste, selon laquelle un individu possède des gènes qui l'incitent à être altruiste envers les individus qui possèdent également ce gène. L'effet Green-beard apparaît lorsqu'un gène produit trois effets phénotypiques: - une caractéristique perceptible, l'hypothétique barbe verte, - une reconnaissance par les autres individus de cette caractéristique,

Mème Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour l'article concernant les phénomènes Internet, voir Mème Internet. Un mème (de l'anglais meme ; calqué sur gène, sans rapport et à ne pas confondre avec le français même) est un élément culturel reconnaissable répliqué et transmis par l'imitation du comportement d'un individu par d'autres individus. L'Oxford English Dictionary définit le meme comme « un élément d'une culture (prise ici au sens de civilisation) pouvant être considéré comme transmis par des moyens non génétiques, en particulier par l'imitation »[1]. Constellation Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Vue d'artiste de la constellation de la Grande Ourse, l'une des constellations les plus connues de l'hémisphère nord. Une constellation est un ensemble d'étoiles dont les projections sur la voûte céleste sont suffisamment proches pour qu'une civilisation les relie par des lignes imaginaires pour créer une forme quelconque. Une constellation est généralement plus complexe qu'un astérisme, qui peut représenter une partie d'une constellation ou appartenir à plusieurs constellations[1],[2],[3],[4].

Sérendipité 1er février 2005 par par Pek van Andel m.v.van.andel@med.rug.nl Texte traduit et adapté du hollandais par Danièle Bourcier, directeur de recherche au CNRS bourcier@msh-paris.fr Sérendipité, ou de l'art de faire des trouvailles Ex chercheur et expérimentateur à l'université de Groningue, Pek van Andel possède la plus grande collection mondiale de sérendipités et est considéré aux Pays-Bas comme "sérendipitologue". L'auteur a proposé aux journaux Le Monde et Le Figaro le texte qui suit - texte d'une communication faite le 1er février 2005 à l'université de Cannes - qui en ont refusé la publication (mais était-ce finalement le bon endroit où le publier ?). Il a alors décidé de l'offrir ici gratuitement, à condition que soient respectés le droit d'auteur et celui de la traduction. Qu'il en soit remercié.

3 techniques pour manipuler quelqu'un lorsqu'il prend une décision - Apprendre à manipuler C’est une situation très courante : vous aimeriez influencer un interlocuteur sur un choix précis. Seulement, cet interlocuteur a peut-être déjà été stimulé par quelqu’un ou quelque chose, et le choix que vous allez lui proposer n’est pas celui qui lui profitera le plus. Pour manipuler quelqu’un pendant une prise de décision, il existe un bon nombre de techniques : la plupart d’entre elles profitent de la théorie de la dissonance cognitive que je vous ai expliqué récemment. 1/ Proposez des alternatives à gain opposé L’exemple le plus simple s’applique au marketing.

Les sciences sociales et la mémétique Sciences La culture, le gène et le virus. La mémétique en question Avatar (informatique) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Avatar. Le mot avatar a également été utilisé en 1986 par Chip Morningstar dans le jeu de rôle en ligne Habitat de Lucasfilm. Neal Stephenson utilise également le terme pour son roman Le Samouraï virtuel (1992). Ses personnages évoluent dans le Métavers, sorte de prodrome de nos réalités virtuelles actuelles. L'auteur est le premier à utiliser ce terme dans la littérature mais reconnaît l'antériorité du termes aux jeux de rôles numériques[3]. Loi de Murphy Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Selon une variante plus détaillée du même adage : « S'il existe au moins deux façons de faire quelque chose et qu'au moins l'une de ces façons peut entraîner une catastrophe, il se trouvera forcément quelqu'un quelque part pour emprunter cette voie ». On peut interpréter cette loi de deux manières : l'une, humoristique, est de prendre cette loi à la lettre, et de l'ériger en principe de pessimisme. Vue sous cet angle, la loi de Murphy est le constat, élevé au rang de principe fondamental de l'univers, que « le pire est toujours certain ».

Related: