background preloader

Modele de villes

Facebook Twitter

Série d'articles internet sur ce thème

Le Mans - Ville du Mans et Le Mans Métropole. Villes en biens communs. Réseau francophones des biens communs : des groupes de travail ouverts Le 4 mars 2014, s'est tenue la seconde rencontre du réseau francophone des biens communs animateur du mois des villes en biens communs. Cette réunion a permis de faire un point d'avancement sur les 5 groupes de travail proposés en janvier. lire la suite Les Communs, candidats aux municipales Par Réseau francophone autour des biens communs Les municipalités constituent un espace privilégié d’expérimentation concrète de l’apport des Communs dans la société.

Lire la suite Biens communs, de la nature à la connaissance Par Hubert Guillaud Le 14 octobre 2013, à la Bibliothèque publique d'information du Centre Pompidou, se tenait une soirée sur le sujet des biens communs dans le cadre du programme Villes en biens communs. lire la suite Premier bilan de Bolbec en biens communs Par Pascal Cottin Comment, pourquoi participer à l'initiative «Villes en biens communs» ? Lire la suite Bilan de la rencontre inter-projets Strasbourgeoise. "Shanghai, Masdar City, Amsterdam: ces 'smart cities' en avance sur leur temps" - L'EXPRESS. Bain de culture à Rotterdam, Voyages.

© Eric Gevaert- iStock À moins de 3 heures de train de Paris, Rotterdam vous ouvre ses portes. Cosmopolite et controversée, cette ville est aussi moderne et dynamique. Véritable terrain d’observation pour les férus d’art et d’architecture, voici une destination insolite à découvrir au plus vite ! Rotterdam : une ville moderne à l'allure futuriste Deuxième ville des Pays-Bas, Rotterdam est une ville à part. Bombardée et entièrement détruite pendant la Seconde Guerre mondiale, elle a été rebâtie par des architectes avant-gardistes qui ont imaginé une ville futuriste. Comparée à Amsterdam, cette cité moderne est dénuée de charme, mais n'en demeure pas moins intéressante… Bien au contraire ! Musées, restaurants, bureaux, hôtels et habitations privées ont investi bunkers, gratte-ciels et immeubles en flèche. La métropole offre un condensé d'art et d'architecture Ce qui constitue aujourd'hui la force de la cité, c'est sans doute sa modernité.

Activités dans le Rotterdam insolite. Ville & Paris. Un nouveau système urbain? Des villes en réseaux C'est Olivier Dollfus qui proposa en 1996 la première théorisation rigoureuse de l'AMM. " L'archipel mégalopolitain mondial (AMM), formé d'ensemble de villes qui contribuent à la direction du monde, est une création de la deuxième moitié du XX° siècle et l'un des symboles les plus forts de la globalisation liée à la concentration des activités d'innovations et de commandement. S'y exerce la synergie entre les diverses formes du tertiaire supérieur et du " quaternaire " (recherches, innovations, activités de direction). L'AMM marque conjointement l'articulation entre villes appartenant à une même région et entre grands pôles mondiaux. Retour haut de page Des lieux de commandement " Il y a aussi d'autres divisions entre les lieux, entre les lieux qui commandent, ceux qui s'adaptent, ceux qui sont largués et ceux qui sont isolés.

Dollfus Lieu ou processus ? La " ville globale " La surconcentration des activités dans les villes est une surprise de taille. Faut-il réduire la taille de Paris ?UrbaNews.fr. « L’île de France est la plus pourrie de toutes nos régions, et personne ne s’est demandé s’il était vraiment pertinent de faire encore grossir une métropole de 12 millions d’habitants, surtout quand on voit les problèmes que cela pose déjà », écrivait récemment sans sourciller, le collectif d’urbanistes Deuxdegrés en introduction de son bouquin « Le Petit Paris ». Paris doit-il encore grossir, alors qu’il ne parvient plus réellement à offrir à ceux qui y vivent, des conditions de vie supportables ? Paris doit-il encore grossir au risque de s’asphyxier, de voir la qualité et le coût d’accès aux services, à la « nature » ou au logement se dégrader davantage ? PADOG et Cie : Paris ne doit pas, ou ne doit plus grossir Réduire la taille de Paris et de sa banlieue, ou en limiter l’expansion,… L’idée a de quoi faire sourire.

On table alors sur un objectif de 9 millions d’habitants à ne surtout pas dépasser. Des documents d’urbanisme, pulvérisés devant la « privatisation » des sols. Detroit, la ville qui rétrécit - Le monde bouge. L'ex-fleuron de l'industrie automobile américaine vient de se déclarer en faillite. En 2010, nous étions allés à la rencontre des habitants, urbanistes, politiques qui tentaient de panser les plaies de leur ville.

Une petite neige cinglante tombe sur Exeter Street, tournoie autour des maisons de bois peint, s'infiltre dans les toits délabrés et à travers les fenêtres sans vitres. Trois hommes emmitouflés s'affairent autour d'une grue jaune. La mâchoire de fer s'élance, mord le toit d'une des maisons, qui s'affaisse instantanément. Quelques coups plus tard, la bâtisse s'effondre en un pauvre petit tas de bois et de béton.

Le spectacle est impressionnant. Detroit est une shrinking city, une ville qui rétrécit. La gangrène, Anny l'a vue venir. On a longtemps cru - voulu croire - qu'ils allaient revenir. Une shrinking city, pour des urbanistes et des architectes habitués à réfléchir sur des villes en expansion, c'est fascinant. M22 Rio de Janeiro.