background preloader

Quels sont les principes comptables?

Quels sont les principes comptables?
Les principes comptables : à quoi ça sert ? Les principes comptables sont des règles définies par le Code de commerce. Elles sont obligatoires parce qu’elles permettent de rendre homogène la comptabilité. C’est-à-dire que le format des bilans et comptes annuels est normalement le même pour toutes les entreprises. Ils permettent de créer un standard pour la communication financière des entreprises. Ce sont les mêmes principes qui sont appliqués chez les artisans que dans les multinationales. Les principes comptables sont assez stables, c’est-à-dire qu’ils sont rarement modifiés. Quelles sont les principes comptables ? 1) Le principe de continuité d’exploitation Le principe de continuité d'exploitation est un principe qui permet d'intégrer, lors de l'établissement du bilan, le fait que l'entreprise va poursuivre son exploitation au-delà de la date de clôture de l'exercice. Par exemple, c'est ce principe qui permet d'amortir un bien sur plusieurs années. 3) Le principe des coûts historiques

http://www.expert-comptable-tpe.fr/posts/view/quels-sont-les-principes-comptables

La lettre de change Qu'est-ce qu'une lettre de change ? Une lettre de change est un document écrit sur lequel une personne, appelée le tireur (le fournisseur), donne à son débiteur, appelé le tiré (le client), l'ordre de lui payer une somme d'argent déterminée, à une date déterminée (l'échéance). C'est donc vous, en tant que client débiteur (tiré) qui allez recevoir la lettre de change accompagnée de la facture, la signer et la retourner au fournisseur envers lequel vous êtes redevable (le tireur). A l'échéance, votre compte bancaire (indiqué sur la lettre de change) sera débité le jour de l'échéance prévue sur cette lettre de change. A savoir

Fonctionnement des comptes Pour comprendre comment fonctionne la comptabilité et comment se construise les états financiers que l’on retrouve dans les comptes annuels, il faut tout d’abord comprendre le fonctionnement des comptes utilisés en comptabilité. Nous allons donc abordé dans cet article de Compta-Facile le fonctionnement des comptes en comptabilité. 1. Les catégories de comptes Les comptes utilisés en comptabilité peuvent être répartis en deux catégories : les comptes de bilan et les comptes de charges et de produits : Comment comptabiliser les frais de formation Les frais de formation que rencontrent les entreprises font l’objet de traitements comptables particuliers. Ils peuvent être assimilés à des honoraires ou à des impôts et taxes. Compta-Facile leur consacre un article complet qui répond à la question : comment comptabiliser les frais de formation ? Principes de comptabilisation des frais de formation La question de la comptabilisation des frais de formation n’est pas tranchée officiellement et elle fait l’objet de différents traitements comptables selon les doctrines (une décision du Conseil d’Etat est attendue sur ce sujet).

Les sources de la comptabilité La comptabilité repose sur une branche particulière de droit : le droit comptable. Ce dernier est un droit autonome, notamment du droit fiscal. Cette caractéristique génère des distorsions et engendre des retraitements extra-comptable.

La déontologie Un ensemble de textes, dont le Code de déontologie, détermine les conditions d'indépendance du commissaire aux comptes. Certains points font régulièrement l'objet d'adaptations, pour mieux tenir compte des réalités du terrain. La loi du 1er août 2003 La Loi de sécurité financière (LSF) a introduit dans le code de commerce une section relative à la déontologie et à l'indépendance des commissaires aux comptes. Crédit mobilisation créances commerciales Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Crédit de mobilisation de créances commerciales ou CMCC est une mobilisation de crédits autres que l’escompte : Le commerçant regroupe ses factures-clients dont les échéances sont voisines (10 jours), et les transmet à sa banque, mais sans qu’il y ait cession de créance. La banque lui consent un crédit sous forme de découvert en compte courant. Le commerçant souscrit en contrepartie de ce crédit un billet à ordre à échéance de 90 jours maximum.

Comptabilité générale - La balance des comptes Présentation de la balance Les opérations effectuées par l'entreprise ont donné lieu à un enregistrement dans les comptes. A la fin d'une période comptable, on totalise les sommes qui ont été portées au débit et au crédit de chaque compte. Il reste alors à établir la balance des comptes. La balance est un tableau qui reprend tous les comptes du grand livre sans exception (il ne faut pas omettre les comptes soldés, c'est-à-dire ceux pour lesquels débit = crédit). La comptabilisation de la TVA Les entreprises assujetties à la taxe sur la valeur ajoutée utilisent couramment des comptes de TVA dans leurs écritures comptables : achats supportant de la TVA, acquisitions intracommunautaires faisant l’objet d’une autoliquidation de TVA, ventes taxables à la TVA, etc. Toute la TVA correspondante est ainsi inscrite dans les comptes et ne sera soldée que lors de la déclaration de TVA. Compta-Facile répond ici à la question : comment comptabiliser la TVA ? Trois axes sont envisagés : La comptabilisation de la TVA sur les achats et les acquisitions intracommunautaires,La comptabilisation de la TVA sur les ventes La comptabilisation des déclarations de TVA.

Le mécanisme de la partie double en comptabilité La procédure d’enregistrement des écritures comptables repose sur un mécanisme fondamental : la comptabilisation en partie double des opérations. Compta-Facile vous propose une fiche complète sur la comptabilité en partie double. 1. L’enregistrement des opérations dans des comptes L’activité d’une entreprise se matérialise par divers flux à destination ou en provenance d’autres entités. Ces flux vont venir modifier son patrimoine (à la hausse ou à la baisse). Règles comptables applicables On observera d'emblée qu'en dépit de son intitulé, ce titre ne concerne pas à proprement parler la réglementation comptable, mais les institutions chargées de la réglementation comptable et les obligations comptables. Article premier Obligation de respecter les prescriptions comptables générales ou sectorielles Commentaire : le présent article prévoit que les prescriptions comptables générales seront désormais établies par le Comité de la réglementation comptable.

La Balance Comptable La balance comptable n’est pas un tableau obligatoire pour l’entreprise, mais elle est très utile pour suivre et réviser sa comptabilité. La balance comptable détaille l’ensemble des comptes de l’entreprise sur une période donnée, en suivant l’ordre chronologique des comptes de la classe 1 à la classe 7. La balance comptable permet de visualiser le solde débiteur ou créditeur pour chaque poste, ce qui est très utile pour suivre sa trésorerie, le paiement de sa TVA ou réaliser les comptes annuels (bilan, compte de résultat). Il existe plusieurs sortes de balances comptables : la balance générale pour visualiser l’ensemble des comptes, la balance comptable auxiliaire pour visualiser uniquement les comptes clients ou les comptes fournisseurs et la balance comptable âgée qui détaille encore plus la balance auxiliaire puisqu’elle ventile les comptes clients ou fournisseurs selon les échéances de paiement. La balance comptable : définition Comment lire une balance comptable

Related: