background preloader

Voiture electrique : l’info sur le Vehicule électrique et Ecologique

Voiture electrique : l’info sur le Vehicule électrique et Ecologique
Bienvenue! Voiture Électrique Populaire vous dit tout sur la voiture électrique et hybride! Découvrez ce qu’il faut savoir sur l’automobile d’aujourd’hui et de demain : Le site présente les enjeux de la mobilité individuelle électrique et propre pour tous. Il questionne ce que signifiera « rouler brancher » demain, en voiture électrique bien sur! L’homme n’a longtemps eu que ses pieds pour se déplacer.

http://www.voiture-electrique-populaire.fr/

Bâtiments toulousains : vers l’énergie positive - Toulouse Planète La ville de Toulouse verdit ses bâtiments. D’ici 2020 tout son parc immobilier aura été rénové. Constat : la consommation globale en 2009 de l’ensemble des bâtiments municipaux toulousains en gestion directe a été de 254 071 MWh EP, soit un poids financier de 11 060 000 € TTC. La consommation moyenne des bâtiments municipaux s’établit à 381 kWh EP/m²/an ou 245 kWh EF/m²/an. Le Grenelle de l’environnement oblige les collectivités territoriales à engager un programme de rénovation de leurs bâtiments en matière d’économies d’énergie.

Fonctionnement d'une voiture électrique - Auto Electrique .org L’automobile électrique est, jusqu’à ce jour, principalement destinée aux habitants des grandes villes. En effet, son autonomie n’est pas très grande. Le véhicule ne va pas souvent au-delà des 80 km excepté pour ceux qui profitent des dernières avancées technologiques. Par ailleurs, le véhicule électrique n’a pas d’embrayage. Tableau de bord N°37 - Année 2013 Dernière Actualisation : le 4/11/2014 Abonnez-vous à la lettre d’information, la Une de 10h30, le baromètre des commandes Accueil :: Publications :: Tableau de bord automobile :: Tableau de bord N°37 - Année 2013 Tableau de bord N°37 - Année 2013 Téléchargement PDF Plugin FreePaper développé par Franck Ruzzin ( lededansdubocal.net )

Voiture électrique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Principe[modifier | modifier le code] La voiture est généralement équipée d'un ou plusieurs moteurs électriques dont la puissance totale peut aller de 15 kW à plus de 200 kW selon la taille du véhicule, l'usage et les performances recherchées. Par exemple : 47 kW (64 ch) pour une petite berline quatre-places (i-MiEV), 111 kW pour l'Opel Ampera, 215 kW pour la Tesla Roadster et 220 kW pour la sportive électrique Venturi Fétish[1]. Voiture électrique - Le guide complet ! La voiture électrique est annoncée comme étant l'avenir de l'automobile et constitue certainement un progrès environnemental. Cette « voiture propre » qui roule à l'électricité est aujourd'hui au cœur de l'actualité car les constructeurs semblent vouloir se tourner vers ce type de motorisation pour faire baisser les émissions de CO2. De nombreux enjeux attendent la voiture électrique, le principal étant certainement l'autonomie. En effet, ces véhicules disposent d'une autonomie limitée (150 km en moyenne) et le réseau des bornes de charge est loin d'être déployé. Les constructeurs cherchent actuellement à augmenter la puissance de stockage des batteries pour alimenter le moteur électrique de ces voitures. Les collectivités et les états se mettent à subventionner les véhicules (voir Bonus écologique) par le biais d'aides diverses.

article journal le parisien La révolution écologique est en marche. Face à la pollution de l'essence et au souci d'autonomie des véhicules électriques actuels, la solution pourrait passer par l'hydrogène. Des voitures équipées de moteurs électriques alimentés par ce gaz étaient testées en avant-première hier sur le circuit de Marcoussis. A l'horizon 2015, cette nouveauté technologique devrait arriver sur le marché. Moins polluant? Oui.

Vers des Bâtiments à energie positive Le bâtiment à énergie positive est le grand projet énergie du moment. Inscrit dans le cadre du PREBAT, programme de recherches lancé par les Pouvoirs publics sur le thème de l'énergie dans la construction, il instaure une véritable rupture technologique. Ainsi, aux bâtiments consommateurs d'énergie d'hier se substitueront les bâtiments producteurs d'énergie de demain. Si, longtemps, il a fallu améliorer les consommations énergétiques, domaine qui reste porteur de progrès importants, il s'agit maintenant d'étudier comment un ouvrage peut produire de l'énergie, jusqu'à devenir autosuffisant dans la meilleure des configurations.

Smartgrid - Innovations - Réseau électrique ERDF participe à une quinzaine de projets pilotes dans le domaine des réseaux intelligents de demain. A travers toute la France, des projets innovants testent les fonctions et services attendus avec ce réseau intelligent. Voici quelques exemples : L’expérimentation « Linky » : conduite entre 2010 et 2011 en Indre-et-Loire et dans l’agglomération de Lyon, installation de compteurs Linky auprès de 300 000 clients. Ce démonstrateur a atteint ses objectifs, le projet a été approuvé par la Commission de Régulation de l’Energie et par les pouvoirs publics en mars 2011. « L’expérimentation est réussie et ERDF est prête techniquement à déployer 35 millions de compteurs communicants. Watt et Moi : ERDF expérimente un site de consultation des consommations d'électricité (en KWh), en partenariat avec Grand Lyon Habitat.

Véhicule électrique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La Renault Zoé, une citadine avec une borne de recharge Le terme véhicule électrique désigne les véhicules autonomes dont l'énergie consommée provient de ressources embarquées par opposition aux véhicules à traction électrique qui utilisent l'énergie d'un réseau (énergie non embarquée). Ces derniers sont prisonniers (on dit souvent captifs) d'un parcours équipé d'un moyen de liaison électrique à un réseau terrestre. Exemple : rails ou caténaires pour les trains, les trams, trolleys. Ces véhicules électriques ont une propulsion assurée exclusivement par un moteur électrique.

Stockage d'électricité : 3 technologies s'affrontent > Energies Pour mieux gérer l'équilibre entre l'offre et la demande en énergie, trois solutions sont envisagées : augmenter les interconnexions, gérer la demande et développer le stockage massif d'électricité. La société de conseil ALCIMED dresse un état des lieux de la troisième solution, à la fois en termes de technologies et de potentiel de développement. L'équilibre entre les moyens de production d'électricité et la demande consommateurs devient de plus en plus fragile. Les Etats-Unis par exemple sont soumis à de fréquentes coupures de courant à cause de la mauvaise qualité du réseau. Plus proche, les régions Bretagne et PACA connaissent de façon récurrente des difficultés pour répondre à leurs besoins en électricité pendant les périodes de pointe faute d'interconnexions de qualité avec le réseau national. Dans le cas des zones insulaires, l'équilibre entre production et consommation est évidemment encore plus critique.

L’Allemagne se lance dans le stockage de l’énergie solaire Un programme de subventions pour l’installation de systèmes de stockage de l’énergie photovoltaïque devrait entrer en vigueur outre-Rhin mercredi 1er mai. Une impulsion de 50 millions d’euros pour prendre la tête d’un gigantesque marché mondial. Plusieurs mois auront été nécessaires pour accoucher de ce programme inédit. Production d’électricité par filière Le mix énergétique de l’électricité française est publié en temps réel (données issues de télémesures et d’estimations), et est aussi disponible sous forme d’historiques. Sur cet écran sont présentées les filières de production nucléaire, gaz, charbon, fioul, hydraulique, éolien, solaire et autres. Ces informations sont complétées par deux catégories : le pompage hydraulique et le solde des imports/exports aux frontières. Vous avez la possibilité de consulter les données de 1 à 7 jours simultanément. A propos des historiques Les historiques sont corrigés deux fois après leur première publication :

Smart grid Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le smart grid est une des dénominations d'un réseau de distribution d'électricité « intelligent » qui utilise des technologies informatiques de manière à optimiser la production, la distribution, la consommation et qui a pour objectif d’optimiser l’ensemble des mailles du réseau d'électricité qui va de tous les producteurs à tous les consommateurs[1] afin d’améliorer l'efficacité énergétique de l'ensemble. L'apport des technologies informatiques devrait permettre d'économiser l'énergie en lissant les pointes de consommation et en diminuant les capacités de production en pointe qui sont les plus coûteuses, de sécuriser le réseau et d'en réduire le coût. C'est aussi une réponse partielle à la nécessité de diminuer les émissions de gaz à effet de serre pour lutter contre le réchauffement climatique. En outre, le smart grid est l'une des composantes de la notion de ville intelligente (smart city).

Bâtiment à énergie positive Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un bâtiment à énergie positive (parfois abrégé en « BEPOS ») est un bâtiment qui produit plus d’énergie (électricité, chaleur) qu'il n’en consomme pour son fonctionnement. Cette différence de consommation est généralement considérée sur une période lissée d'un an. Si la période est très courte, on parle plutôt de bâtiment autonome (par exemple pour les maisons des dernières tranches de l'écoquartier EVA-Lanxmeer aux Pays-Bas qui ne sont « excédentaires » que neuf mois par an – l'électricité étant encore difficilement stockable sur plusieurs mois à l'échelle d'un quartier). Il s'agit généralement d'un bâtiment passif très performant et fortement équipé en moyens de production d'énergie par rapport à ses besoins en énergie.

Related: