background preloader

Voiture

Facebook Twitter

[Flash] Hyundai sort blue link, pour conduire avec sa montre. Annoncée lors du CES 2015, l’application Blue Link est enfin arrivée.

[Flash] Hyundai sort blue link, pour conduire avec sa montre

Sortie par le constructeur automobile Hyundai, il s’agit de la première application pour montre connectée reliée à une voiture. Blue Link permet au conducteur d’actionner les verrous, de démarrer le moteur, faire un appel de phare ou déclencher le klaxon sur tous les véhicules de la marque Hyundai compatibles avec Blue Link. Bonne nouvelle inattendue : il s’agit de tous les modèles à partir du Sonata, sorti en 2012. Les possesseurs actuels d’un véhicule Hyundai ne se sentiront donc pas floués en étant obligés de racheter un futur modèle neuf. Les commandes sont également opérables en vocal.

AeroMobil, la voiture volante connectée dès 2017 ? L’AeroMobil est un engin mi-voiture mi-aéroplane conçu par une équipe slovaque.

AeroMobil, la voiture volante connectée dès 2017 ?

Cette dernière travaille dessus depuis de longues années et est prête à commercialiser son produit d’ici 2017. Futur proche Quand on évoque les voitures volantes, on se projette systématiquement dans un futur assez lointain, rappelant les films de science-fiction. Pourtant, il se pourrait bien que ce futur ne soit pas si éloigné. L’équipe slovaque était présente ce week-end lors du festival SXSW (South by SouthWest) à Austin, Texas. [Flash] Des airbags extérieurs pour la voiture de Google ?

Quand on parle d’airbags, on pense souvent à ceux présents à l’intérieur de nos véhicules, mais Google pourrait décider d’en inclure à l’extérieur de sa voiture sans conducteur.

[Flash] Des airbags extérieurs pour la voiture de Google ?

Une idée qui peut paraître saugrenue, mais qui ne l’est pas tellement. L’intérêt réside dans la protection des piétons. Lorsque le véhicule percute un passant, un système de pare-chocs adapté fixé sur l’avant du véhicule permet de déploiement de plusieurs sacs d’air qui s’étendent. En outre le parechoc se déformerait pour réduire les dommages faits au piéton. L’idée n’est pas nouvelle, Volvo avait déjà présenté des airbags extérieurs dans une vidéo expliquant le fonctionnement. Le géant américain prendrait donc très au sérieux la sécurité « au volant » de sa voiture sans conducteur. Source. RayGo : conduire et utiliser son smartphone, en toute sécurité. RayGo est un dispositif qui se fixe sur le volant permettant de contrôler son smartphone sans avoir à quitter les mains du volant.

RayGo : conduire et utiliser son smartphone, en toute sécurité

Le projet Indiegogo a déjà été financé à 67%. Utiliser son téléphone en conduisant est interdit. Néanmoins, son utilisation est tolérée à condition qu’il soit fixé sur un socle. Mais même dans ces conditions, la sécurité n’est pas totale. Pour manipuler le téléphone, il est souvent nécessaire de se pencher en avant et de quitter les yeux de la route. Simple d’utilisation RayGo prend la forme d’une croix directionnelle à 5 boutons. Volvo dévoile sa technologie de détection de route glissante.

Une flotte de 1 000 véhicules capables de détecter les routes glissantes circule actuellement en Norvège et en Suède.

Volvo dévoile sa technologie de détection de route glissante

Cette fonctionnalité est présentée lors du MWC. Ces véhicules transmettent, via le Volvo Cloud, les informations aux autres voitures Volvo ainsi qu’aux autorités chargées de l’entretien de la route. Grâce à ces données, ces dernières pourront optimiser l’entretien des routes en période hivernale. Par exemple, si une voiture connectée détecte une portion de route glissante, elle pourrait transmettre cette information aux autres voitures. Et si la ville est connectée, elle pourrait par exemple agir sur l’éclairage urbain pour illuminer cette portion dangereuse et ainsi prévenir les autres automobilistes du danger. À terme, Volvo Cars souhaite développer une gamme complète de services connectés grâce au Volvo Cloud et aux données embarquées. Pour développer toutes idées, Volvo Cars s’est associé avec Ericsson. Source : Volvo Cars. Fini les dépassements involontaires de vitesse avec Ford. Ford va pallier à une situation qui nous est tous déjà arrivée.

Fini les dépassements involontaires de vitesse avec Ford

Vous enclenchez le limiteur de vitesse à 130, afin de ne pas dépasser la limite autorisée, il se passe un évènement quelconque sur la route et sans que vous vous en rendiez compte la vitesse maximale autorisée est abaissée à 110. Malgré vous, vous roulez trop vite ! Pour contrer cela, le constructeur va intégrer dans ses nouveaux modèles de Ford S-Max un « Intelligent Speed Limiter« , comprenez un limiteur de vitesse intelligent.

En clair, la voiture sera capable de reconnaître les panneaux routiers, mais aussi d’adapter le limiteur de vitesse automatiquement à la bonne vitesse. La reconnaissance faciale appliquée à la voiture connectée via. Alors que Ford utilise déjà des caméras externes pour certaines fonctionnalités d'aide à la conduite, comme l'assistance au maintien de la trajectoire ou l'avertissement en cas de sortie de route, le constructeur étudie aussi la possibilité d’exploiter des caméras à l’intérieur de l’automobile.

La reconnaissance faciale appliquée à la voiture connectée via

C’est le sens du Project Mobii pour Mobile Interior Imaging, projet de recherche commun avec l’Intel dans le domaine de la voiture connectée. A commencer par l'authentification du conducteur à travers. En entrant dans son véhicule, il est identifié par le biais de caméras frontales et les technologies de reconnaissance faciale. S’affiche alors son profil personnel comme son agenda, sa musique ou ses contacts.