background preloader

Un bruit de grelot… » Responsabilité affective

Un bruit de grelot… » Responsabilité affective
On parle beaucoup, dans le TransPédéGouineFéministe-World anarchisant, de relations affectives… On développe des outils rudimentaires pour relationner de certaines manières “autres” que le Couple-Famille-Labrador : non-exclusivité, polyamour, collectifs, etc. Soit. Ce n’est pas forcément une mauvaise chose. Mais d’une manière ou d’une autre, l’idée est la même : faire d’avantage, de manière durable. Avec “faire d’avantage” comme synonyme de “non-exclusivité, polyamour et autres trucs du genre” et “de manière durable” comme synonyme de “vague réflexion sur le consentement”. Et en général, ça s’arrête là. Ce qui me chagrine, dans toute cette histoire, c’est que finalement on parle assez peu de responsabilité affective. La relation, en tant que ressource, est épuisable et finie (ne serait-ce que pour des raisons matérielles de temps). Car oui, j’ai des attentes. Peut-être que je suis “trop normée”, mais cette idée de “réciprocité”, ça me semble tout simplement être une base. Solène Hasse.

http://unbruitdegrelot.herbesfolles.org/?cat=14

Related:  Sexualité hétéroFéminismeEthical non monogamy / poly

Chronik de Nègres Invertis Yep ! Ici, je veux parler en 3 parties de relations humaines, de liberté, d’autonomie, de responsabilité, mais aussi de vulnérabilité, d’estime de soi, de manque de confiance, d’injustice…Bon, c’est vaste, mais y’a un lien quand même entre tout ça. Et puis, plusieurs textes comme celui-là, ou encore des discussions avec des gens qui se sentent excluEs, marginaliséEs ont inspiré tous les questionnements que j’avais sur ce vaste ensemble de thèmes. Je précise que c’est quand même très centré sur des milieux précis (militantismes féministe, queer) et que du coup je prends pour acquis que les gens à qui je m’adresse savent que la monogamie n’est pas la seule voie possible, que le polyamour par exemple en est une alternative, et qu’il y a un discours culturel sur "l’Amour", comme sur le reste. Qui a le droit d’ accéder aux relations sentimentales et sexuelles ? Et du coup, on arrive à un truc qui m’exaspère au plus au point.

Avec les féministes adeptes de la sorcellerie James, 28 ans, se définit comme sorcière. Photo publiée avec son aimable autorisation. La plupart des gens voient les sorcières comme un héritage embarrassant des années 1990 et leurs séries télé ringardes, ou comme une idée de costume d'Halloween usée jusqu'à la corde. Mais pour bien d'autres personnes, la sorcellerie est un sujet tout à fait sérieux. Tremate, tremate, le streghe son tornate ! [Tremblez, tremblez, les sorcières sont de retour !] «Il n’y a pas de rapport sexuel», l’art du porno recyclé Réalisé à partir de séquences de making of des films porno de HPG, «Il n’y a pas de rapport sexuel» est un long-métrage de Raphaël Siboni. Travail d’appropriation et de recyclage. Sujet casse-gueule. A l’entrée du cinéma, le public qui attend pour voir le film est plutôt mélangé (hommes, femmes, jeunes, moins jeunes). Dans la file se propage un même son de cloche légèrement faux-cul: «On en a entendu parler sur France Culture, il paraît que c’est pas mal».

La F.A.Q. du féminisme – Le côté biaisé de la Force Après cet article, mes camarades du forum ubuntu-fr se sont dit que ce serait chouette de faire plein de réponses simples de ce genre à des questions basiques qu’on entend souvent dans les conversations et débats sur le féminisme. Il y a vraiment des remarques qui reviennent à chaque fois et certaines sont vraiment très agaçantes, d’autant plus que son auteur est persuadé d’avoir trouvé une super faille. Ainsi est née la F.A.Q. du sexisme accessible aux débutants ! Merci aux nombreuses auteures, crédits à la fin de l’article. Merci aussi aux personnes qui n’ont pas signé.

Le petit manuel d'éducation à l'anarchie relationnelle Ceci est une nouvelle traduction/adaptation vers l'anglais d'un pamphlet sur l'anarchie relationnelle par moi, Andie Nordgren, publié en suédois sous le titre "Relationsanarki in 8 punkter" chez Interacting Arts en 2006. Plus en suédois sur - un site web que j'ai géré activement entre 2004 et 2008, où l'anarchie relationnelle fut définie et explorée par moi et par d'autres. L'amour est abondant et chaque relation est unique. L'anarchie relationnelle questionne l'idée que l'amour est une ressource limitée qui ne peut être réel que s'il est réduit à un couple. Tu as la capacité d'aimer plus d'une personne. Une relation et l'amour ressenti envers cette personne ne diminuent pas l'amour ressenti envers quelqu'un d'autre.

Le sexe en sociologie Comment travailler sur des terrains où sexualités et intimités se donnent à voir, se mettent en scène, s’exhibent ? Comment mettre en place « l’empirisme radical » que nous a enseigné Alain Tarrius, Professeur de Sociologie ? Comment construire une relation altéritaire avec une informatrice/collaboratrice, et ce d’autant plus qu’elle est frappée du stigmate de « pute », même quand elle gagne 3000 euros la nuit ? Résumé de Anne Fausto-Sterling Les cinq sexes Voici le résumé du livre d'Anne Fausto-Sterling Les cinq sexes Pourquoi mâle et femelle ne sont pas suffisants Dans la préface, Pascale Molinier explique que cet essai date de 1993 et n'a été traduit en français que très tardivement. C'est un ouvrage majeur qui est accompagné d'un autre essai "Les cinq sexes revisités" où Fausto-Sterling s'explique a posteriori sur sa démarche lors de la rédaction des cinq sexes. Il s'agit dans cet essai, selon l'expression de Lowy, de séparer les sexes de "l'emprise du genre" et de comprendre qu'aucun corps n'échappe, à la cruauté de la bicatégorisation des sexes. Dans les cinq sexes, l'auteure "refuse de séparer les savoirs de la question de qui produit ces savoirs et de comment ils sont produits". Les cinq sexes aident au fond à comprendre que l'ensemble des savoirs ne sont pas neutres.

La « bifle », cet acte sexuel « pas très convivial », ça existe ? 36% des jeunes de 15-24 ans auraient déjà pratiqué la « bifle » selon un sondage publié la semaine dernière par l’Ifop, à propos de la génération « YouPorn ». Une capture d’écran du sondage Ifop pour Cam4 (DR) Dans son dictionnaire « Sexe Libris » (Ed. Don quichotte, 2012), Camille, qui s’occupait avant moi de Rue69, définit ainsi « la bifle » : « Contraction des mots “ bite ” et “ gifle ”, ce terme poétique et fleuri désigne une pratique qui consiste à gifler son (ou sa) partenaire avec sa bite, ou du moins à imprimer un mouvement de tamponnage sur la joue avec le gland. » Je pense à ces femmes Le texte comporte des références explicites au viol et à la violence. Je pense à ces femmes qui sont rentrées le soir et ont nettoyé leur manteau plein du sperme d'un frotteur. Je pense à ces femmes qui doivent décerner des médailles à leur mec lorsqu'il a fait, une fois, un plat de pâtes.

LETTRE OUVERTE À MON FRÈRE Je t’écris cette lettre, parce que je serai bien incapable de te dire ce qui va suivre en face à face. Parce que l’expérience de jeudi dernier m’a suffi, que j’en suis sortie écœurée, blessée, triste et sans voix. Parce qu’il est difficile pour moi de tenir un argumentaire construit et posé face à toi, qui couvre mes paroles par ta grosse voix. Parce que je suis obligée de crier pour faire en sorte que tu m’entendes, et qu’alors tu t’empresses de me qualifier d’hystérique et de féministe excitée. Très cher frère, si je suis obligée de crier pour couvrir ta voix, ce n’est pas parce que je suis une harpie, mais c’est pour une raison biologique très simple : tu as une voix grave de mâle, et moi une voix plus aigüe de femelle. Jeudi dernier, donc, nous étions chez nos parents pour un repas de famille, l’ambiance était chouette et bon enfant.

Le sexisme expliqué à ceux qui n'y croient pas - Une heure de peine... . Il y a des gens qui, simplement, refusent d'y croire : ça n'existerait pas, et puis c'est naturel, et de toutes façons, c'est la même chose pour les hommes. Freud racontait une histoire rigolote qui sonnait un peu comme ça, à propos d'un chaudron percé, mais passons : je ne suis pas là pour faire la psychanalyse du déni. Je vais plutôt essayer d'expliquer pourquoi le dernier argument, selon lequel les hommes aussi seraient discriminés, ne marche pas.

Erreurs courantes en polyamour - Polyamour.info Ne pas voir le verre à moitié vide, mais ne pas non plus le voir à moitié plein... Une liste des erreurs courantes commises dans les relations polyamoureuses, traduite de l'anglais. Avec toute ma reconnaissance envers Suzie, pour sa perspicacité et ses contributions. Zut, le «viagra» féminin serait trop efficace Des scientifiques travaillent à une pilule qui facilite la libido féminine, mais certains craignent de créer «la femme sexuellement agressive»! «Lybrido». On a l’impression d’entendre «débridé» et «libido».

Related: