background preloader

L’origine sociale des étudiants

L’origine sociale des étudiants
25 novembre 2016 - Près d’un tiers des étudiants sont enfants de cadres supérieurs alors que seulement un sur dix a des parents ouvriers. Les jeunes de milieu populaire sont très rarement présents dans les filières sélectives, en master ou en doctotat. Les jeunes de milieu ouvrier représentent 11 % des étudiants selon le ministère de l’Éducation nationale [1], soit trois fois moins que leur part parmi les jeunes de 18 à 23 ans. Les écarts selon les filières sont encore plus grands. C’est ailleurs que l’écart se creuse. A la fac, les enfants d’ouvriers disparaissent au fil des études A l’université, la part des enfants des catégories modestes diminue au fur et à mesure de l’élévation du cursus. 14,6 % des étudiants de licence sont enfants d’employés, 12,7 % enfants d’ouvriers. L’accès des catégories populaires à l’enseignement progresse au fil de son développement. Photo / © WavebreakmediaMicro - Fotolia.com

Le taux de chômage selon le diplôme 30 janvier 2015 - Le taux de chômage des non diplômés est trois fois supérieur à celui des diplômés d’études supérieures. Le diplôme est plus que jamais un atout pour accéder à l’emploi. Le taux de chômage des non diplômés est trois fois plus élevé que celui des personnes qui disposent d’un diplôme niveau bac + 2 en 2013. Evolution Depuis le milieu des années 2000, le taux de chômage des diplômés du supérieur a diminué alors que celui des peu qualifiés, hormis un léger recul en 2008, a fortement augmenté, creusant encore les inégalités. Cela ne signifie pas que les diplômés n’aient aucun problème d’emploi. Photo / © lightpoet - Fotolia.com

Population active − Tableaux de l'économie française En 2016, selon l’ enquête Emploi , la population active au sens du Bureau international du travail (BIT) est estimée à 29,6 millions de personnes de 15 ans ou plus en France (hors Mayotte). Elle regroupe 26,6 millions d’actifs ayant un emploi et 3,0 millions de personnes au chômage. Le reste de la population âgée de 15 ans ou plus constitue la population dite « inactive », c’est-à-dire les personnes ne travaillant pas et ne recherchant pas activement un emploi ou n’étant pas disponibles rapidement pour en occuper un. Le taux d'activité des personnes de 15 à 64 ans s’établit à 71,4 % en 2016 en France (hors Mayotte), après 71,3 % en 2015. Sur la dernière décennie, la population active âgée de 15 à 64 ans a augmenté de 1,0 million de personnes en France métropolitaine. En 2016, dans l’Union européenne (UE), le taux d'activité des personnes de 15 à 64 ans a progressé de 0,4 point pour s'établir à 72,9 %.

Related: