background preloader

Les écrans et les enfants: le coût caché de l'exposition précoce

Les écrans et les enfants: le coût caché de l'exposition précoce
Par Geneviève Guérin, analyste-recherchiste dossier devenir et être parents à l’ASPQ, et Jacques Brodeur, conseiller en éducation médiatique et promotion de saines habitudes de vie Tous les intervenants en santé publique connaissent le lien entre sédentarité et obésité. Qui n'a pas remarqué que l'activité sédentaire la plus courante chez les enfants et les adolescents est la télévision? La télé seulement? Non, puisqu'au cours de la dernière décennie, d'autres écrans sont venus capter l'attention des enfants et des ados: les jeux vidéo, l'ordinateur, la tablette numérique et les petits écrans tels que DS et téléphones intelligents font plus que jamais partie de leur vie. Que disent les experts? La Société canadienne de pédiatrie [PDF], quant à elle, reconnaît que la surexposition aux écrans entraîne divers problèmes de santé tels que risque accru de consommation de tabac, alcool et autres substances, comportement et attitudes agressives, mauvaise nutrition et excès de poids. 2. 3. 4. 5.

La qualité du sommeil étroitement liée au temps passé sur un écran, selon une... Les adolescents qui passent beaucoup de temps devant les écrans (téléviseurs, ordinateurs, tablettes, téléphones portables, consoles de jeux), dorment moins longtemps et ont plus de mal à s'endormir, selon une étude publiée mardi. Réalisée sur 10 000 jeunes Norvégiens âgés de 16 à 19 ans, l'étude a notamment montré que les adolescents les plus accros aux écrans avaient un risque accru de mettre plus d'une heure à s'endormir. Ce risque est augmenté de 49% chez ceux utilisant un écran pendant plus de quatre heures par jour (en dehors des heures scolaires) par rapport à ceux l'utilisant pendant moins d'une heure. Le risque était maximum pour ceux regardant leurs écrans dans l'heure précédant le coucher, selon l'étude publiée dans la revue médicale en ligne BMJ Open. Les chercheurs ont également constaté que ceux qui utilisaient plusieurs appareils dans la journées avaient plus de difficultés à s'endormir et dormaient moins longtemps que ceux n'utilisant qu'un seul appareil.

Malades des écrans Vous lisez probablement cet article sur votre iPad. Peut-être dans votre lit, avant de vous coucher, la tête inclinée, dans l’obscurité. Vraiment pas de quoi mériter des morceaux de robot aux yeux de plusieurs spécialistes de la santé. Les tablettes électroniques – et téléphones intelligents – ne sont sur le marché que depuis quelques années et, déjà, des voix s’élèvent pour mettre en garde contre les effets sur la santé de leur mauvaise utilisation. État de la situation. Le sommeil « Éteignez vos téléphones cellulaires. « Je joue à des jeux sur iPad depuis le début de l’été et j’ai senti tout l’été un impact sur mon sommeil, clairement, constate la blogueuse Catherine Voyer-Léger. La télévision, l’ordinateur et la tablette électronique ont tous un impact sur le sommeil, note Régine Denesle, directrice de la Clinique d’insomnie au Centre d’études avancées en médecine du sommeil (CEAMS) de l’hôpital du Sacré-Cœur. On en est encore à apprivoiser la posture à avoir devant un ordinateur.

iPad, tablette: les effets négatifs sur la santé Candy Crush - 1. Corps humain - 0. Trop utiliser sa tablette tactile, a fortiori dans des positions pas toujours naturelles, n'est pas sans risque pour la santé. J'ai mal au dos, au cou ou aux épaules "Les tablettes sont pratiques pour certaines choses mais pas terribles pour le dos", tranche Denis Bellaiche, masseur-kinésithérapeute à Paris. Le praticien confie avoir eu affaire à de nombreux patients atteints de douleurs cervicales ou dorsales à cause de leur appareil. "Les tablettes font beaucoup travailler les muscles des yeux et tout autant ceux du cou", explique Denis Bellaiche. Le bon réflexe: concentrez-vous sur ce que vous faites. La mauvaise habitude à proscrire: évitez de rester trop longtemps sur votre appareil. J'ai mal aux yeux Béatrice Cochener, chef du service d'ophtalmologie du CHU de Brest et Présidente de l'Académie Française d'ophtalmologie - CNP, voit défiler des patients qui se plaignent de picotements et brûlures aux yeux, voire de maux de tête. J'ai mal aux mains

Related: