background preloader

» Le tourisme de luxe, c’est chic!

» Le tourisme de luxe, c’est chic!
Le tourisme de luxe est tout le contraire du tourisme de masse. Il fait appel à la personnalisation totale du voyage. Le client qui aime le luxe veut être «reconnu» et se sentir comme la personne la plus importante au monde. Il recherche des expériences authentiques et souhaite passer du bon temps en famille. D’ailleurs, les séjours multigénérationnels ou en famille constituent la plus grande tendance dans le tourisme de luxe. Qu’est-ce que le tourisme de luxe? Selon Olivier Glasberg, directeur de la ligne de produits de luxe Émotions, du développement et de l’innovation des produits chez Voyages Kuoni, le luxe, c’est la privatisation au maximum des services (transferts, véhicules, accueil, guides, restauration, majordome, etc.). Dans le tourisme de luxe, l’offre doit être rare, créative, novatrice, porteuse d’un imaginaire riche et vendue à un prix élevé. Qui sont les voyageurs de luxe? Quels sont leurs comportements de voyage? Et leurs attentes? Sources : Dehouche. – Glasberg, Olivier.

http://veilletourisme.ca/2011/09/20/le-tourisme-de-luxe-cest-chic/

Related:  EPE + : Tourisme de luxeEPE Hébergements insolitesLe tourisme de luxeEPE Tourisme de luxeTourisme de luxe

Le tourisme de luxe résiste encore à la morosité Les amateurs de vacances de prestige dépensent plus durant leur séjour, et ont tendance à partir moins loin. Ce créneau reste toutefois soutenu par une clientèle de niche ultrafortunée. À première vue, le tourisme de luxe ne connaît pas la crise. Alors que les tour-opérateurs observaient en juin un retard inquiétant des réservations pour cet été, les voyages de prestige ont toujours la cote. «Le nombre de réservations dans nos établissements pour cet été, issues de clients européens, a augmenté de 13% entre janvier et mai, par rapport à la même période en 2011», s'enthousiasme Elie de Coignac, fondateur et PDG de Splendia, une plateforme de réservation d'hôtels de luxe en ligne, qui vient de publier son premier baromètre. Une hausse qui s'accompagne d'un raccourcissement de la durée des séjours et d'un rapprochement des destinations.

Hébergements insolites : une offre foisonnante pour un marché de niche ''L'insolite dégage une atmosphère particulière, qui permet d’être plus proche de la nature", explique Marie-Hélène Piovano, éditrice du site Internet Ikinat, qui met en ligne toutes sortes d’hébergements : cabanes forestières, tentes, habitats flottants, hybrides ou troglodytes… Leur conception souvent rudimentaire offre une prise directe avec l’environnement, d’autant qu’ils disposent rarement d’électricité, d’eau courante et de tout-à-l’égout. On s’éclaire à la bougie, on cuisine au feu de bois et on utilise des toilettes sèches. La TV fait place à la convivialité. Le luxe dans le champ du tourisme 1« Consommation ostentatoire » (Veblen, 1899), « distinction provocante » (Bourdieu, 1979), « accomplissement de soi » (Lipovetsky et Charles, 2004), « valorisation d’une singularité » (Karpik, 2007), les fondements théoriques du luxe dans les champs de la philosophie, de la sociologie, de la psychologie, de l’économie vont donc se matérialiser dans le champ du tourisme. Ils donnent lieu à des consommations touristiques spécifiques — en relation avec le luxe — qui demandent un aménagement adéquat des lieux, selon des critères de sélection exclusifs. 3Pour comprendre ce qui convient d’appeler le tourisme de luxe, sur la base des travaux de Tiard (1995), il est nécessaire de s’entendre sur les éléments qui traduisent le luxe dans le champ du tourisme (1) et d’en dégager des indicateurs et une grille d’analyse. Sur cette base, il est alors envisageable d’entreprendre une relecture des établissements hôteliers parmi les plus réputés afin de les comparer et de les catégoriser (2). 1.1. 1.2.

Le tourisme de luxe ne connaît pas la crise Selon l’étude publiée par Splendia, si la crise a frappé la communauté européenne de plein fouet, le secteur du luxe semble avoir été épargné par le phénomène. Splendia, le leader de la réservation d’Hôtels de Luxe & Caractère livre les résultats de son étude sur les marchés touristiques de luxe en Europe. Malgré la crise, le nombre de réservations issues de la clientèle européenne augmente de 13% et de 14% en valeur. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les Espagnols continuent de réserver des hôtels de luxe pour leurs vacances d’été (+27% en volume) mais favorisent le tourisme domestique (+66% en valeur).

Tourisme de luxe – les sept grandes tendances  - Tendances Des expériences authentiques dans de nouveaux lieux, les voyages intergénérationnels, les séjours dans des villas privées plutôt que dans des hôtels de luxe et les croisières sont les formules les plus demandées par les touristes fortunés. D'autres tendances, par exemple l'attrait de destinations qui font l'actualité comme le Brésil, où se déroulera la prochaine Coupe du monde, ou les hôtels éphémères de luxe, ne doivent pas être négligées. La soif de nouveaux horizons est une constante dans le secteur du tourisme. Thomas Villetard: « Avec Cabanes de France, nous avons développé le premier réseau français d’hébergements insolites » INTERVIEW. Dans le cadre du Salon Mondial du Tourisme organisé du 22 au 24 Mars à Paris, l'équipe de rédaction du réseau ATD a rencontré Thomas Villetard, directeur du réseau Cabanes de France. Il partageait son stand avec son associé Mathieu Malleret, directeur de la société Abane qui construit des cabanes adaptées aux arbres. Pour eux, l'union fait la force. Ils nous expliquent pourquoi... Journal du Tourisme Durable: Comment est né votre projet de réseau des cabanes et des hébergements insolites ?

Le tourisme de luxe, un empire chic à la conquête du monde L'industrie du tourisme agit comme un véritable levier pour l'économie, d'ailleurs, bon nombre de pays ne jurent que par le tourisme pour se développer et accroître leurs poids dans le monde. Parmi cette industrie en perpétuelle évolution, un secteur se démarque par sa croissance et par son poids, je veux parler du tourisme de luxe. Essayons de comprendre comment le haut de gamme continue de croître alors que les gammes inférieures peinent à se renouveler. J'ai eu la chance de travailler dans quelques établissements haut de gamme en Europe et en Amérique, en hôtellerie et en restauration. Croisières de luxe : Oceania, un nouveau venu sur le marché français Filiale de Prestige Cruises Holding et sœur de Regen Seven Seas Cruises, Oceania a repris en 2002 le flambeau de Renaissance Cruises, pour proposer des croisières haut de gamme, d’un luxe élégant et décontracté à la fois, dont la gastronomie et les tarifs tout inclus sont les deux principaux piliers. Peu connue sur le marché français, cette jeune compagnie américaine veut pourtant s’y faire une place en proposant un concept à mi-chemin du « yachting » de ses consœurs, comme Crystal ou Seabourn, et des clubs flottants proposés par les majors du marché international. Alors qu’elle opère sur des bateaux de 625 cabines, pour le Marina et le Riviera, ou de 342 cabines, pour les trois sisterships, le Regatta, l’Insignia et le Nautica, le tonnage de ses navires reste imposant, avec 66 084 pour les plus grands et 30 277 pour les 3 plus modestes. De grands espace publics et des longues escale Autres articles Norwegian Cruise Line rachète Prestige Cruises

Le luxe s'habille en sur mesure - L'Echo Touristique Pénalisés ces dernières années par l'irruption des pure players, les agences et TO spécialistes du luxe voient leurs efforts de résistance récompensés : le sur mesure est de retour. Le voyage de luxe est un marché de niche, mais il est devenu une niche à deux compartiments. Loin de délaisser un secteur qu'ils auraient pu croire imprenable, les pure players ont ces dernières années marché sur les plates-bandes des agences et TO spécialistes. Produits basiques (vols, transferts et hébergements), prix attractifs et stocks disponibles : les agences en ligne et autres sites de ventes privées ont appliqué au luxe les mêmes recettes qu'à l'ensemble des produits touristiques. Une offensive dont ont surtout pâti les producteurs et distributeurs traditionnels centrés sur la vente de séjours hôteliers, à l'image du défunt Nosylis.

Tourisme insolite, plus qu'un effet de mode, une réelle tendance Publié le 25 décembre 2014 Cœur de métier du réseau Cabanes de France, les hébergements insolites ont le vent en poupe et s’inscrivent comme la réelle tendance du moment. Simple effet de mode ? Pas si sûr. Il y a déjà quelques années on parlait déjà d’un effet de mode, et la réalité à montré que la tendance est toujours là et la demande n’a fait que croitre ces dernières années.

Le tourisme : un luxe réinventé ? « Là, tout n’est qu’ordre et beauté,Luxe, calme et volupté. »C. Baudelaire 1Le tourisme, comme objet d’étude pluridisciplinaire, a besoin de la vision d’économistes, d’urbanistes, de géographes, d’archéologues, de sociologues d’anthropologues, d’historiens, etc. Tous peuvent apporter des données pour l’analyse des causes et des effets multiples de cette activité. Par contre, dans la réalité, les discours sur le tourisme se font trop souvent à partir de l’« offre touristique » et ses possibilités de projection — voire de spéculation, du patrimoine à la projection d’icônes — en mettant l’accent d’une part, sur les revenus touristiques, et d’autre part, sur les risques d’abandon d’une destination touristique. Si le tourisme est objet d’étude de plusieurs disciplines qui analysent les causes et les effets de ce phénomène selon leurs méthodologies, une chose est certaine : sans touristes, le tourisme n’existe pas.

Related: