background preloader

Médias sociaux et marques : mettre en place une stratégie de présence sur le web #veille #branding

Médias sociaux et marques : mettre en place une stratégie de présence sur le web #veille #branding
La visibilité d’une organisation ou d’une marque sur le web social devient un enjeu presque incontournable. Les marques sont de plus en nombreuses à investir les médias sociaux pour promouvoir leurs produits et services. En effet, 78% des sociétés utilisent au moins un média social (88% en Europe, 86% aux USA et 50% en Asie Pacifique). Source Burston-Marsteller. Voici 4 grandes étapes pour établir une stratégie de présence sur le web 2.0 pour une marque : 1. Une entreprise souhaite communiquer sur son nom, sa ou ses marques, ses produits, générer du trafic sur son site corporate. 2. Donner de la visibilité à l’entreprise, à la marque commence, tout d’abord, par produire des contenus qui parlent d’elle. Ils peuvent également faire l’objet d’un blog d’entreprise. La production de contenus peut également être associée à un espace dédié. Le blog et la plateforme peuvent être également considérés comme des outils de médiatisation. 3. 4. Related posts: Related:  Digital Luxe DataCommunity management & social media marketingLe Digital

L’étude Digital Luxury Marketing Report 2012 est sortie ! | e-luxe Digitaluxury.fr a récemment sorti une étude sur les tendances digitales dans le secteur du luxe. L’analyse a porté sur 151 marques de luxe de différents secteurs d’activité (automobile, horlogerie, joaillerie, mode et maroquinerie, parfums et cosmétiques…) au cours du mois de décembre 2012. Voici un aperçu des principales tendances : Présence sur internet 99% des marques étudiées possèdent un site internet 65% ont une application mobile88% ont un site adapté mobile et 13% ont un site mobile97% des marques sont au moins inscrites sur l’un des réseaux sociaux Digitaluxury.fr note que c’est le brand content qui est le principal vecteur de l’expérience de marque. Les blogs De plus en plus de maisons de luxe ont recours aux blogueurs pour promouvoir leurs produits et/ou leur marque. Yves Saint-LaurentKarl LagerfeldMarc JacobsGivenchyChanelChristian DiorJean-Paul GaultierSwarovskiThierry MuglerBulgari (source : E-buzzing – décembre 2012) Présence sur les moteurs de recherche (naturel) Supports mobiles

10 Tips To Hosting Better Events with Social Media Attending those great events over the last week inspired me to share few ways to use social media to spice up your own events. Read on for the goods. Spread the Word Shaherose Charania of Women 2.0 at BizTechDay All three of the events used the web and social media as the cornerstone to their marketing efforts. The blogs were primarily used to communicate up-to-date event details and important additions to the sponsors or speakers list. How to Spread the Word: 1. 2. 3. Use the Social Back-Channel PayPal X iPhone App The team at the PayPal X conference really did what they could encourage their attendees to participate in the social back-channel throughout the event. Twitter has become the default companion medium at conferences. While participating on the SocialBizWorld panel I recall a question from the audience about hashtags (mentioned previously in this post). How to leverage the back-channel: 4. 5. 6. Generate & Repurpose Content How to repurpose great content: 7. 8. 9.

Outils et ressources pour les webmasters, webmarketeurs et geeks en tous genres ! Marketing du Luxe Marketing et réseaux sociaux, les conversations dangereuses articles liés Mais cette fois-ci, les experts des médias expliquent que cette innovation a réellement un caractère révolutionnaire, pas seulement pour les consommateurs mais aussi pour les professionnels du marketing. La capacité des réseaux sociaux à mettre en contact les individus les uns avec les autres donne davantage de poids aux consommateurs, et fournit dans le même temps davantage de données aux entreprises pour concevoir de meilleurs produits et de meilleurs services. Ce contenu est issu de ParisTech Review où il a été publié à l’origine sous le titre " Marketing et réseaux sociaux, les conversations dangereuses ". Nous vous invitons à vous abonner gratuitement à ParisTech Review.

Le marketing digital Introduction Pour Laurent Florès, le marketing digital procède de deux évolutions, le développement massif des usages liés à Internet (e-commerce, réseaux sociaux, ...) la généralisation de l’utilisation de nouveaux supports des technologies de l’information et de la communication qui se sophistiquent de façon continue (téléphonie mobile et Smartphones multifonctions, ordinateur portable et nomade, développement des lignes ADSL et de la 4G et à présent de la fibre optique). La convergence de ces deux tendances a donc favorisé l’émergence du marketing digital. Il permet de faire la promotion des marques et produits auprès des consommateurs grâce à l’utilisation de l’ensemble des médias et des points de contacts digitaux. Un contexte favorable lié au développement des offres et des usages : un consommateur multi écran et nomade. Les français détiennent, selon l’IFOP, 3,4 terminaux en moyenne. Les formes du marketing digital Quels objectifs cherche-t-on à atteindre ? La typologie de F.Cavazza

Petit tour d'horizon sur le digital dans l'univers du luxe Petit tour d’horizon sur le digital dans l’univers du luxe (Via une étude réalisée sur 150 marques de luxe présentes dans l’ensemble des secteurs du luxe (automobile, joaillerie, horlogerie, maroquinerie, couture, cosmétiques…).(Via une étude réalisée sur 150 marques de luxe 99% de maisons de luxe ont un site internet de marque, 97% des maisons de luxe sont inscrites sur au moins un réseau social, 65% des maisons de luxe ont une application mobile, 88% ont un site adapté au mobile et 13% ont un site mobile. Interactivité, jeux, vidéo, rich média et mobile sont au coeur des stratégies de publicité display Le brand content est le principal vecteur de l’expérience de marque. Les supports les plus utilisés sont d’une part les réseaux sociaux sur lesquels les maisons de luxe sont toutes présentes et d’autre part les sites de marque, qu’elles sont 99% à avoir développé et qui sont la première source web de référence pour les internautes. Sources : SemRush, Digital Luxury, Incoming search terms:

How Consumers Interact with Brands on Social Networks The social networking audience in the US has reached critical mass. eMarketer estimates that 57.5% of all US Internet users, or 127 million people, will use a social network at least once a month in 2010. By 2014, nearly two-thirds of Internet users will be on board. Marketers have been chasing this audience for several years, but the question remains: Do consumers notice, or care? “Those who still think that social network users are too busy engaging with friends to notice marketers must change their viewpoint,” said Debra Aho Williamson, eMarketer senior analyst and author of the new report “Brand Interactions on Social Networks.” “Brand interactions are real, valuable and growing According to a February 2010 survey by Chadwick Martin Bailey, a market research firm, 33% of Facebook users have become fans of brands on the network. Another survey, by Edison Research, found that 16% of social network users had friended brands there. To purchase the report, click here.

La transformation digitale: d'un outil à un état d'esprit, Le Cercle Quand, il y a quelques années nous expliquions qu’une direction digitale devait, par essence, mourir, cela pouvait faire hurler certaines personnes mais aujourd’hui c’est de plus en plus accepté. Il s’agit principalement d’une équipe d’accélération digitale plutôt qu’une équipe digitale. Dans la mesure où le sujet de la transformation digitale est évidemment vaste, j’ai profité d’être au Adobe Summit pour faire l’interview de plusieurs personnalités comme David Edelman de Mc Kinsey ou Pete Blackshaw de Nestlé afin de comprendre où nous en étions de cette réflexion et tirer quelques enseignements qui me semblent essentiels. 1. 2. 3. 4. 5. Ce qui est évidemment intéressant, c’est qu’encore une fois, les données permettent de réduire le risque, d’optimiser la prise la décision en la rendant plus factuelle. 6. 1.

Related: