background preloader

Le secteur du luxe défie la crise, à l'image de LVMH

Le secteur du luxe défie la crise, à l'image de LVMH
Le numéro un mondial du luxe, LVMH, a annoncé lundi 15 octobre des ventes en hausse de 15% à 6,9 milliards d'euros au troisième trimestre, conformes aux prévisions des analystes, et s'est dit "confiant pour l'année 2012" malgré le "contexte de ralentissement économique en Europe". Sur neuf mois, la progression est de 22%, là aussi conforme aux attentes, à 19,86 milliards d'euros. Le groupe détient notamment Louis Vuitton, Céline, Givenchy, les champagnes Moët et Chandon, Dom Pérignon et Veuve Clicquot, les parfums Guerlain et Dior, mais aussi les montres Tag Heuer, Hublot et le joailler Bulgari. Toutefois, la croissance organique a continué de ralentir au troisième trimestre, contre 12% sur l'ensemble du premier semestre. Ce qui constitue pour le groupe "une bonne performance dans le contexte économique actuel". Un marché mondial supérieur à 200 milliards d'euros Au-delà de LVMH, c'est tout le secteur du luxe qui se porte bien. Les Chinois, premiers clients du luxe (Avec AFP)

Etude de cas Amazon La stratégie d'entreprise consiste à se fixer des objectifs en fonction de l'environnement (contraintes extérieures) et des ressources disponibles dans l'organisation, puis à allouer ces ressources afin d'obtenir un avantage concurrentiel durable et défendable Le cabinet de conseil Boston Consulting Group "a compté les changements survenus parmi les dix premiers des classements (pour leur capitalisation boursière) sur les périodes 20002004 et 2004-2007. Durant la première période, qui vit l'éclatement de la bulle Internet, la moitié des leaders de l'assurance ont perdu leur place, contre 10 % seulement durant la période d'embellie qui suivit. Le constat vaut pour tous les secteurs." Les différences managériales pourraient expliquer ce paradoxe.

Les facteurs de la fixation des prix C’est une étape très délicate dans la vie d’un produit : celle de lui fixer un prix. En effet, le prix n’est pas fixé par hasard et doit correspondre à plusieurs critères. L’objectif étant de pouvoir vendre, pour être rentable et assurer la pérennité de l’entreprise. Pour fixer un prix, les analystes distinguent généralement trois facteurs : la demande, les coûts et la concurrence. Voyons chaque point en détail. La demande Plusieurs facteurs affectent la sensibilité de la demande par rapport au prix. Pour connaître l’évolution de la demande par rapport au prix, l’entreprise est appelée à effectuer de manière épisodique des enquêtes auprès des consommateurs. Portant sur les perceptions d’achat chez les clients et sur le prix pratiqué par les concurrents, ces enquêtes peuvent utiliser des approches et des techniques diverses. Parmi ces techniques, il existe une méthode de calcul du prix psychologique. Les coûts Plusieurs types de coûts peuvent intervenir dans le calcul du prix. La concurrence

5 étapes pour un prix de vente... qui vend plus que les autres ’étape qui suit le choix de son produit, pour cette opération un peu "hors norme" dont je vous parle depuis deux jours, c’est la détermination du tarif à appliquer à votre produit. Ne vous y trompez pas… C’est une opération capitale, car c’est justement l’élément qui va déterminer si oui ou non votre client va respecter son engagement. Il y a certains processus et critères à respecter que je vous propose de passer en revue ci-dessous pour choisir un prix au plus juste, mais juste avant, voyons un critère de taille : Le coût psychologique et la valeur perçue du produit Dans ce genre d’opération, les réactions à prévoir de votre client sont bien différentes de celles dont vous avez l’habitude. a) La différence psychologique du paiement après livraison En effet, dans une opération normale, une fois que la personne a payé et reçu son produit, alors elle "adapte" inconsciemment la valeur perçue du produit au prix qu’elle a payé. b) L’effet de "détention" Là, aucune manière de se faire avoir :

Le marketing sensoriel comme axe de positionnement Ce principe de théâtralisation de l’offre est notamment utilisé par les magasins Niketown aux Etats-unis ou en France par les « parcs de la forme »de Décathlon : le point de vente est complété par un complexe de loisirs et de pratiques sportives. Ces exemples d’enseignes montrent que le commerce de détail tend à manipuler l’aménagement du magasin en développant les variables d’atmosphère et sensorielle pour que la visite du consommateur constitue en elle-même une expérience positive, notamment par le biais des émotions qu’il éprouve. L’idée ne date pourtant pas d’hier. C’est Aristide Boucicaut, le premier, qui l’a conceptualisée et mise en pratique au Bon Marché, à la fin du XIXe siècle. Le cas Nature et Découverte [2] Le marketing sensoriel est un des piliers de l’offre de NATURE & DÉCOUVERTES. Cette tendance à la création de magasins d’atmosphère singuliers peut s’expliquer Bibliographie Darpy D. et Volle P (2003), Comportements du consommateur, Dunod

Prix de vente Les méthodes de fixation des prix Pour fixer le prix d’un produit, plusieurs techniques peuvent être utilisées. Cette approche est souvent pratiquée par les entreprises pour fixer les prix de leurs produits, elle consiste à se référer essentiellement aux prix des produits concurrents sur le marché choisi et la clientèle ciblée. Ce procédé présente des avantages dans les circonstances suivantes : Lorsque les coûts sont difficiles à mesurer ou que l’exploitation n’a pas mis en place un système de comptabilité analytique, Lorsque le prix moyen pratiqué dans le marché sélectionné procure une rentabilité suffisante, Mais il existe des dangers liés à la concurrence sur les prix. Le risque de concurrence forte sur les prix montre l’intérêt pour le vigneron d’être présent dans un marché de niche ou la concurrence directe est faible. Quant aux études qualitatives sur le prix, il s’agit de se procurer des informations auprès de l’Onivins ou des syndicats d’appellation.

La réalité de l'image prix Selon l’étude du cabinet OC&C Strategy Consultants, « 2011 est l'année du resserrement des écarts entre les images prix des enseignes ». On assiste à une dégradation de l'image prix de nombreux leaders sectoriels comme Ikea, Brico Dépôt, Décathlon ou Cdiscount et l'amélioration des "poursuivants". « Le prix reste néanmoins un critère majeur de décision d'achat mais il est moins différenciant année après année. Les consommateurs perçoivent néanmoins les prix sur Internet comme plus proches de ceux des magasins », selon les auteurs de l'étude. Les principaux faits marquantsLes Français demeurent, en Europe, les consommateurs les plus avisés. À propos des prix sur Internet, on devient dans l'Hexagone plus réalistes. En 2011, Decathlon, Ikea, Kiabi, Cdiscount et Brico Dépôt restent les champions incontestés de leur secteur mais voient leur avantage d’image prix se réduire. Par secteur, les leaders de l’image prix sont :

Nature & Découvertes lance un nouveau concept de magasin Pour fêter ses 20 ans, l’enseigne Nature & Découvertes a inauguré la semaine dernière son premier magasin de nouvelle génération. Situé au cœur du centre commercial Parly 2 dans les Yvelines, il s’appuie sur les valeurs qui ont fait le succès de l’enseigne, tout en proposant une offre plus claire et plus accessible. « Des lieux atypiques pour les curieux de la nature » : c’est ainsi que Nature & Découvertes définit ses points de vente. Fort de ce positionnement unique, Nature & Découvertes s’est rapidement développé, et possède désormais 77 magasins en France et à l’international, pour un chiffre d’affaires de près de 200 millions d’euros. Et le pari est réussi : le nouveau concept, sans être révolutionnaire, parvient à clarifier l’offre et à faire cohabiter harmonieusement les différents univers de produits. Ces valeurs font aujourd’hui la richesse de l’enseigne, qui a su les mettre en œuvre avec succès, et ce bien avant la « mode » du développement durable.

La Fixation du Prix - Sujet d'étude Bac STG Mercatique 2013 Parmi les thèmes d’études à choisir pour le Bac STMG Mercatique 2014, on peut trouver la fixation du prix. Les deux autres thèmes d’études que les élèves de Terminale STMG peuvent choisir sont les suivants : La mise en valeur de l’offreL’évaluation de la performance La fixation du prix est une problématique complexe qui concerne les entreprises ou plus globalement les organisations à but lucratif. Elle dépend de plusieurs paramètres environnementaux (socio-économiques, juridiques…). Bacstmg.net vous donne quelques informations à propos de ce thème de Mercatique et vous propose quelques pistes de réflexion à développer pour mener à bien votre sujet d’étude pour le Baccalauréat. Ce qu’il faut savoir sur la fixation du prix - Bac STMG Mercatique La fixation du prix fait partie des composants du marketing mix (les 4P) souvent utilisé en STMG Mercatique. C’est pourquoi, afin de fixer un prix optimal, une entreprise doit prendre en compte plusieurs facteurs : Sujets probables Bac STMG 2014

Related: