background preloader

Cours sur la politique de prix : mercator

Cours sur la politique de prix : mercator
Related:  étude : comment sont fixé les prix dans le marché du luxe ?Politique tarifaire/politique de prix

suite101 En stratégie d'entreprise, la réalisation d'un marketing mix ou plan de marchéage, en français, consiste en une analyse de marché répartie en quatre volets. Dans le cadre d'un lancement de produit, réaliser un marketing mix permet de dégager un plan de communication et une stratégie de développement pour l'entreprise et son produit. Les quatre éléments de ce mix marketing sont l'analyse du produit (choix de la gamme, packaging ...), la politique de prix (pénétration, écrémage, rentabilité …), la politique de distribution (canaux de vente, force de vente …) et la stratégie de communication (publicité, marketing direct, relations publiques.) Sur le marché du luxe, la cible visée et particulière et ne répond qu'a certains stimuli. Il est impossible de réaliser un marketing mix basique lorsque l'on chercher à commercialiser un produit de luxe. Le produit de luxe est parfait et fabrique du rêve Transportant avec lui une aura de rêve, le produit de luxe ne doit présenter aucun défaut. vogue.fr

Polémique autour de la stratégie "low cost" de Renault LE MONDE | • Mis à jour le | Par Philippe Jacqué ((à Tanger)) "Avions-nous le choix entre créer une usine en France ou au Maroc pour produire des véhicules 'low cost' ? La réponse est non. C'était soit le Maroc, afin d'exporter dans le monde entier, soit nulle part." Jeudi 9 février, lors de l'inauguration de la dernière usine à bas coût de l'alliance Renault-Nissan à Tanger, son patron, Carlos Ghosn, a tenté de mettre fin à la polémique naissante en France sur le rôle de son entreprise dans la vague de désindustrialisation. Après le député Nicolas Dupont-Aignan, mercredi, l'ancien ministre de l'industrie Christian Estrosi (UMP) a jugé, jeudi, que la création d'une usine au Maroc pour un coût de 1 milliard d'euros "est tout à fait insupportable voire scandaleuse (...). "Les 3 milliards de prêts avantageux accordés à l'entreprise par les contribuables l'auront aidée à construire une usine gigantesque à notre détriment au Maroc.

008. La politique de produit Le Luxe, l'industrie et la France Une brève histoire du luxe Dès l'apparition de la vie en société chez Homo sapiens (et Homo neandertalensis), la notion de luxe a existé, simultanément à celle d'art qui lui est étroitement appariée (je reviendrai plus loin sur ce sujet). On peut dire que luxe et vie en société sont consubstantiels. Au tout début, le luxe était l'apanage du (ou des) chef(s) : une sépulture de chef se reconnaît aux bijoux et autres objets d'art qu'elle contient. Un des comportements extrêmes fut celui de l'Égypte ancienne : le comble du luxe étant la survie après la mort, et cette survie devant passer par celle du corps, elle n'était permise que par la momification et l'édification d'un tombeau « pour l'éternité ». Il en résulte également que les vrais marchés du luxe sont ceux des grandes démocraties : il vaut mieux pour un industriel du luxe rechercher, à pouvoir d'achat moyen équivalent, les marchés les plus démocratiques (par exemple, le Japon plutôt que les pétromonarchies). Les services

Low Cost : des hauts et débat 06 janv. 2012 - L’achat low cost, on le sait, se focalise sur la fonction produit ou service (simple) et le prix (bas). Crise aidant, le low cost est-il pour autant devenu une véritable philosophie de consommation ? La crise explique-t-elle principalement que les consommateurs se rabattent sur des notions d’économie ? Karen Gombault : Fin 2011, 80% des Français estimaient que leur pouvoir d’achat avait baissé ; 65% déclarant avoir de plus en plus de mal à joindre les deux bouts (1). Olivier Lagrand : La crise a exacerbé les comportements d’ajustement : on n’hésite plus à se détourner du superflu au profit d’offres simples et significativement moins chères. Justifier le positionnement prix en apportant les preuves de la valeur ajoutée Karen Gombault : Je confirme. Quels sont les exemples de nouvelles lignes de produits ou d’ajouts de prestations pour mieux fidéliser ? Consommateurs pas si modestes que ça. Au plus fort de la crise, le low cost semble parvenu à une PDM pallier.

002. LE CONCEPT MARKETING Le concept du marketing est une façon de gérer les échanges qui s’établissent entre l’entreprise et son environnement plus précisément le marché. En recherchant : la satisfaction celle du client, et celle de l’entreprise exprimé par le produit.D’autres caractéristiques du concept marketing : c’est l’étude qui précède l’action, on ne produit que ce qui est susceptible d’être vendu. Les options de la gestion marketing § Option production : il repose sur l’hypothèse que le consommateur préfère des produits facilement disponible à des prix abordable ce qui pousse l’entreprise à se fixer les objectifs suivants : Ø Fabriquer de bons produits à des prix abordable. Ø Les consommateurs désirent acheter un produit et non résoudre un problème. Ø Les consommateurs connaissent les autres produits concurrents. Ø Les consommateurs tiennent compte des rapports qualité prix. Ø L’entreprise consacre ses efforts à l’amélioration continue de ses produits. Ø Les consommateurs sont fidèles.

Qu'est-ce qu'un produit de luxe? - La contrefaçon des produits de luxe L'offre est rare Le produit ou le service luxueux est rare et distribué à une petite échelle dans des endroits spécifiques, souvent prestigieux. La rareté peut parfois être organisée (concept de la série limitée) afin de créer une valeur supplémentaire "luxe" au produit. Le prix est élevé Le prix d’un produit de luxe (sa valeur sur le marché) ne correspond pas à sa seule utilité immédiate. Par exemple, quand un consommateur achète un sac à main de marque Louis Vuitton dans une boutique de luxe, il devient propriétaire d’un objet doté d’une très forte valeur sociale. La démarche d'achat est soignée Le produit de luxe constitue véritablement un outil d’identification personnelle et son achat participe à un processus de valorisation sociale. En effet, le produit de luxe bénéficie d’une présentation soignée : emballage, logo de la marque, design de l’objet. Le réseau de distribution est spécifique Le mode de diffusion des articles a un impact important sur l’image véhiculée par les produits.

Les styles de direction – la décentralisation du pouvoir Introduction : Professeur de psychologie industrielle à l’Université du Michigan aux Etats-Unis, Rensis Likert (1903-1980) conduit des recherches sur les attitudes et les comportements humains au travail. […] I – Les styles de direction A – Les styles de direction selon Rensis Likert Professeur de psychologie industrielle à l’Université du Michigan aux Etats-Unis, Rensis Likert (1903-1981) conduit des recherches sur les attitudes et les comportements humains au travail. […] Il cherche à comprendre dans quelle mesure la nature des relations entre supérieurs et subordonnés peut conduire à des résultats très différents dans un contexte organisationnel identique. A partir d’enquêtes auprès de directeurs de grandes compagnies d’assurances, il observe que ceux qui ont les résultats les plus médiocres présentent des traits communs. Source : Jean-Michel Plane, Management des organisations, Dunod, 2003 1 – Le manager autoritaire Il ne fait aucune confiance à ses collaborateurs. La crise ?

Related: