background preloader

LES MARQUES DE LUXE BRISENT LA GLACE - ENQUETE - RELATIONNEL

LES MARQUES DE LUXE BRISENT LA GLACE - ENQUETE - RELATIONNEL
Luxe: reste proche du client La crise a remis la relation client au coeur de la communication des marques de luxe. Naguère méfantes à l'égard du marketing digital, elles misent depuis quelques mois sur les médias sociaux, mais souhaitent conserver le lien privilégié tissé avec chacun de leurs clients. Quoi de plus exigeante que la clientèle du luxe? Dans le luxe, les programmes relationnels sont un moyen de prolonger le rêve qui se construit autour des produits. D'autant que Dior, Vuitton, Chanel ne sont plus les seules marques à faire rêver. Face à une certaine banalisation du luxe, il faut valoriser à nouveau le client dans son statut, en faisant preuve d'imagination. « Le digital offre un vaste champ d'exploration, mais l'innovation n'est pas seulement technique, elle concerne aussi l'inventivité. Par ailleurs, dans la personnalisation de la relation, les marques doivent prendre en compte un facteur important: en plus d'être exigeants, leurs clients voyagent beaucoup. Related:  non validé

Quel potentiel de transformation pour les réseaux sociaux ? Dans la mode, les cosmétiques ou encore l'horlogerie, les réseaux sociaux permettent de communiquer de manière ludique au plus près des consommateurs acquis ou à conquérir. Pour les marques, c'est une opportunité de compléter efficacement leur dispositif de recrutement et de relation client. Y être ou pas y être, telle n'est plus la question... Twitter, Facebook, Smallworld : de nouveaux outils au service des marques C'est devenu un véritable reflexe. Certes, en France, Twitter ne rencontre pas un succès aussi massif qu'aux Etats-Unis, mais il réunit quelques populations choisies qui cultivent l'entre soi. « Twitter, ce n'est pas comme Facebook, c'est un site sur lequel il faut faire un effort pour avoir un réseau, si vous voulez que les gens vous suivent, il faut être intéressant, il faut le mériter », explique Reynald Sauvet, directeur du planning stratégique à l'agence Digitas. Réseaux sociaux en rebond de la stratégie de marque « Sonner juste » pour recruter et fidéliser

Piton Auteur : Isabelle Piton A - Publicité et communication. La publicité est une «communication payante, impersonnelle et unilatérale, qui s'effectue par l'intermédiaire de média ou supports, émanant d'une organisation commerciale ou non, en faveur d'un produit, d'une marque ou d'une firme identifiée dans le message». C'est une communication payante qui pose la question: «qui (émetteur/codeur) dit quoi (message codé) à qui (récepteur/décodeur) par quel canal (support codeur) avec quelles conséquences (effets)». Toute communication suppose en effet un échange de signaux entre un émetteur et un récepteur, avec la mise en oeuvre d'un processus de codage et de décodage (la forme la plus usuelle de codage est le langage) destiné à permettre l'échange. 1) Quelques définitions 2) Comment la publicité agit sur le consommateur On le comprend encore très mal, s'appuyant en grande partie sur les théories du comportement du consommateur. B - Le budget de communication C - Stratégie de communication 2) Cibles

Pourquoi les marques ont-elles besoin d’égéries publicitaires ? « Dans la vraie vie, il y a plus de vraies femmes que d’Adriana Karembeu, les gens ont besoin d’authenticité, de vérité. » Voici le constat de Nicolas Chomette, président de l’agence de design et de stratégie Black & Gold, et d’ajouter « On se demande parfois si l’égérie ne sert pas à masquer un manque d’imagination et une certaine paresse des marques. Sont-elles, à ce point, à court d’arguments ? » (1) Certaines marques ont même décidé de choisir des égéries parmi leurs consommatrices, à l’instar de Dove en 2012. L’égérie : un outil « d’accroche » et de notoriété Certaines enquêtes confirment l’efficacité des égéries sur les performances commerciales des marques. dans un tout autre secteur, « les ventes d’Optic 2000 ont grimpé de près de 20% », selon Franck Tapiro, président d’Hémisphère Droit, « depuis que la marque met en scène Johnny Halliday ». (3) L’égérie : un idéal à atteindre Nicolas Chomette estime ainsi que « pour certaines cibles, on ne peut guère s’en passer. Marion Braizaz

Stratégie Digitale des marques de luxe : comment concilier luxe, expérience client et e-réputation ? 1/2 Se réunissaient le 30 septembre 2010 à la maison des Arts & Métiers, des conférenciers et acteurs du luxe pour présenter de déploiement de la stratégie digitale au sein des marques de luxe. Il s’agissait de : André Schoeber, Global Head of strategy and business development, VERTU Xavier Du Crest de Villeneuve, Directeur Associé, Groupe UP & UNDER Frédéric Layani, Directeur Internet et CRM , TAG HEUER Emmanuel de Saint-Bon, Directeur Général, THE ROXANE COMPANY Marie-Sabine Leclercq, Directeur International de la communication, LONGCHAMP Emmanuelle de Feraudy, Responsable Internet, LONGCHAMP Séverine JARRY, Directrice Associé, DIGITAS Le débat a permis d’aborder in fine des aspects fondamentaux des nouveaux médias par ces marques : tout d’abord la prise de conscience de leur utilisation par les clients du luxe, puis la nouvelle orchestration de la communication et de la distribution et enfin le potentiel d’innovation à venir. Le périmètre lui-même des nouveaux médias a été abordé.

Le plan de communication Le plan de communication I Bilan-diagnostic a) bilan b) diagnostic c) problème à résoudre par la communication II Stratégie de communication a) positionnement b) objectif c) cible d) stratégie créative *promesse *justification de la promesse *ton *contraintes III Stratégie des moyens a) choix des moyens b) budget c) calendrier Pour dresser le bilan d'une situation d'une entreprise, il faut raisonner en terme de forces/faiblesses et d'opportunités/contraintes. Forces faiblesses annonceurs marque produit éléments du mix com' antérieure Forces/faiblesses: Ce sont les facteurs positifs ou négatifs dépendants de l'entreprise. Opportunités Contraintes marché et la concurrence consommateur actuel ou potentiel psychosocial juridique/politique/règlementaire socio-économique (pouvoir d'achat) Opportunités/contraintes: Ce sont les éléments ou évènements liés à l'environnement socio, éco, commercial, juridique, politique... de l'entreprise, qui s'imposent à elle et peuvent lui être favorable ou non. Opportunités Contraintes

Les marques de luxe doivent-elles changer de formule magique ? Alors que l’industrie française du luxe et ses fleurons continuent d’afficher une santé insolente et de « surperformer » leur marché (lire à ce propos cette passionnante interview de Bénédicte Sabadie-Faure*), il semblerait a contrario que nos concitoyens soient un peu fâchés en ce moment avec le luxe. C’est en tout cas ce que semblent démontrer les résultats d’un sondage express, réalisé mi-septembre par l’institut opinionway pour le compte du site gemmyo.com**. Entre autres résultats peu glorieux pour les marques du secteur : 8 Français sur 10 trouveraient leur pubs « ostentatoires » et « bling-bling« ; les deux tiers les jugeraient « trop provocantes« et 48 % d’entre eux estimeraient qu’elles « manquent d’élégance« . Est-il pour autant pertinent de parler d’un véritable « désamour des Français pour leurs marques de luxe » comme le fait Pauline Laigneau*** ? OUI, il est temps de revoir les formules du luxe Rien de bien nouveau sous le soleil, pourrait-on dire. Sources et notes :

Tribune Xavier TORMES Luxe - Fullsix Groupe France Au premier regard, tout sépare luxe et internet. Le premier a toujours cultivé l'esprit d'intemporalité, de tradition et de rareté. Le second se nourrit de vitesse, de révolution permanente et de partages gratuits et illimités. En une petite dizaine d'années, le luxe a traversé plusieurs révolutions, ce qui n'a pas toujours été facile pour des marques souvent séculaires, habituées à la stabilité et à la pérennité. À l'origine les marques de luxe en digital, sont passées par la création de brochures en ligne, plus ou moins héritées des productions print - le flash remplaçant le vernis et autre pelliculage précieux et le sound-design créant une atmosphère aussi feutrée qu'un papier au fort grammage… Ensuite est arrivée la révolution du e-commerce. Les réseaux sociaux ont eux aussi apporté leurs lots d'interrogations. Aujourd'hui, une nouvelle révolution se présente, et le secteur du luxe est plus que jamais concerné. Xavier TORMES

Les Relations Presse, un levier de croissance économique pour les startups 26 octobre, 2015 0 commentaire Aujourd’hui, je vais aborder un sujet qui concerne tous les attachés de presse. Notre rôle est d’accompagner les entreprises dans leur envolée médiatique en délivrant les bons messages, au bon moment et aux bonnes personnes (LA BASE !). Ce que l’on dit moins, c’est que nous contribuons, grâce à notre implication, à notre acharnement (dans le bon sens du terme), à notre patience, à notre envie de bien faire (bon, je pourrais en citer des dizaines d’autres…) à la croissance des entreprises pour lesquelles nous travaillons. J’ai l’agréable sensation, malgré ce que certains diront au vu de la crise économique qui nous touche de plein fouet, que les Relations Presse rencontrent un regain de reconnaissance. J’ai donc eu envie de faire cet article pour détailler en quoi les Relations Presse peuvent représenter un fabuleux levier de croissance pour les entreprises et les start-ups. 1) Booster sa notoriété 2) Communiquer sur son image de marque 3) Accroître ses leads

Introductionjanvier 26, 2011 par cocokarlAu XVIIIe... Stratégie Digitale des marques de luxe : comment concilier luxe, expérience client et e-réputation ? 2/2 | Be Web Premium Se réunissaient le 30 septembre 2010 à la maison des Arts & Métiers, des conférenciers et acteurs du luxe pour présenter de déploiement de la stratégie digitale au sein des marques de luxe. Il s’agissait de : André Schoeber, Global Head of strategy and business development, VERTU Xavier Du Crest de Villeneuve, Directeur Associé, Groupe UP & UNDER Frédéric Layani, Directeur Internet et CRM , TAG HEUER Emmanuel de Saint-Bon, Directeur Général, THE ROXANE COMPANY Marie-Sabine Leclercq, Directeur International de la communication, LONGCHAMP Emmanuelle de Feraudy, Responsable Internet, LONGCHAMP Séverine Jarry, Directrice Associé, DIGITAS Lire la première partie de l’article : Marie-Sabine Leclercq, Directeur International de la communication de LONGCHAMP, rappelle à juste titre que le luxe ne peut plus se passer du média Internet. D’ailleurs Longchamp bénéficie aujourd’hui de 10 ans de savoir-faire digitale en interne. Be Sociable, Share! No related posts.

Related: