background preloader

Histoire du luxe: le luxe vous ouvre ses portes

Histoire du luxe: le luxe vous ouvre ses portes
Related:  étude : comment sont fixé les prix dans le marché du luxe ?tperha

La "massification" des produits de luxe ou phénomène de Trading-up | Interactive Luxury En termes d’offre produits, on observe depuis ces dernières années, que la frontière entre le luxe "très" accessible et les objets ordinaires devient de plus en plus floue, surtout lorsque les industries traditionnelles mass-market élaborent une montée en gamme (appelée Trading-down) de leurs produits, et que les marques de luxe cherchent à rendre accessibles certains produits clairement sélectionnés (Trading-up). Ce phénomène de massification des produits de luxe consiste à développer et décliner des produits de luxe intermédiaire en produits de luxe accessible avec un mix-marketing étudié et élaboré, et ce afin de toucher une clientèle élargie. D’après Idris Mootee, stratégiste Marketing, cette pyramide des marques (ci-dessous) représente la stratification de différents types de marque en partant d’une marque mass-market jusqu’à la marque de luxe, en passant par des marques intermédiaires (marque médium, marque de qualité, marque leader). Like this: J'aime chargement…

Le luxe: 330 millions de consommateurs et des profils qui changent- 12 février 2014 Paris (AFP) - Le nombre de consommateurs de produits de luxe a plus que triplé en vingt ans et est estimé aujourd'hui à 330 millions, avec des profils en pleine évolution, selon une étude du cabinet Bain & Company qui décortique la clientèle de Louis Vuitton, Chanel, Hermès et autres griffes du secteur. Alors qu'ils n'étaient que 90 millions en 1995, la barre des 400 millions de consommateurs de biens personnels de luxe (vêtements, maroquinerie, accessoires, bijoux...) devrait être franchie en 2020 et celle du demi-milliard en 2030, souligne Claudia D'Arpizio, associée chez Bain, en présentant cette étude lundi. Le marché, évalué à 217 milliards d'euros en 2013, accueille en moyenne 10 millions de nouveaux consommateurs chaque année et la croissance a surtout été portée depuis 2009 par les Chinois, relève-t-elle. Estimés à environ 50 millions aujourd'hui, les consommateurs chinois du luxe représentent 14% de la clientèle mondiale mais assurent à eux seuls 28% des dépenses. 40% de cadeaux

Le luxe ne connait pas la crise Le luxe continue d’ignorer la conjoncture mondiale déprimée et même les craintes d’un ralentissement de la demande en Chine, son principal moteur de croissance, comme en attestent les résultats insolents des groupes du secteur. Après Hermès et Swatch, le numéro un mondial LVMH et le groupe PPR, propriétaire notamment de Gucci, ont délivré à leur tour jeudi des semestres de haute facture. Leurs patrons respectifs, Bernard Arnault et François-Henri Pinault, se sont même déclarés confiants dans la capacité de leurs groupes à gagner de nouvelles parts de marché d’ici la fin de l’année. Autrement dit à améliorer encore leurs profits et ce, a souligné LVMH, malgré «un environnement économique incertain en Europe». Les ventes de Louis Vuitton, qui draine la moitié des profits du groupe, ont encore enregistré une croissance à deux chiffres. A périmètre et taux de change comparables, toutes les divisions du groupe sont en croissance à deux chiffres (sauf les parfums et cosmétiques à 9%).

Qu'est-ce qu'un produit de luxe? - La contrefaçon des produits de luxe L'offre est rare Le produit ou le service luxueux est rare et distribué à une petite échelle dans des endroits spécifiques, souvent prestigieux. La rareté peut parfois être organisée (concept de la série limitée) afin de créer une valeur supplémentaire "luxe" au produit. Ainsi, on peut imaginer que n’importe quel objet peut devenir luxueux. Le prix est élevé Le prix d’un produit de luxe (sa valeur sur le marché) ne correspond pas à sa seule utilité immédiate. Par exemple, quand un consommateur achète un sac à main de marque Louis Vuitton dans une boutique de luxe, il devient propriétaire d’un objet doté d’une très forte valeur sociale. La démarche d'achat est soignée Le produit de luxe constitue véritablement un outil d’identification personnelle et son achat participe à un processus de valorisation sociale. En effet, le produit de luxe bénéficie d’une présentation soignée : emballage, logo de la marque, design de l’objet. Le réseau de distribution est spécifique Partager l'article ! inShare

TOP 50 du luxe français sur Facebook Mis à jour en avril 2017, voici notre top consacré aux marques de luxe françaises présentes sur le réseau social Facebook ! Le luxe est défini comme étant un mode de vie caractérisé par de grandes dépenses consacrées au superflu. Parallèlement à cette définition, le luxe a bien changé : il est entré dans l’ère du digital. Bien loin de l’image de rareté et d’élitisme qu’ont toujours prôné les marques de luxe, elles jouent désormais, la carte de l’ultra-accessibilité en s’implantant massivement sur les réseaux sociaux. Ce soudain engouement pour les réseaux sociaux s’inscrit dans une logique de communication et de fidélisation auprès des fans. Surprenant? Il m’est donc apparu évident de réaliser un classement des marques de luxe françaises, parallèlement à la dynamique croissante et flagrante du nombre de fans sur Facebook. Bien évidemment, la quantité de fans ne s’inscrit pas dans la renommée d’une marque. Et n’oubliez pas, la quantité ne fait pas toujours la qualité. 1). 2). 3). 4). 5).

Le marché du luxe ne connaît pas la crise Le marché mondial du luxe reste épargné par la crise avec une hausse prévue de 4 à 5% du chiffre d’affaires du secteur en 2013 après une croissance de 10% l’an passé, a annoncé jeudi l’observatoire Altagamma, sur la base d’une étude de la firme Bain and Company. «Les perspectives du marché mondial sont positives malgré la faiblesse de beaucoup d’économies du monde et un léger ralentissement du rythme au premier trimestre 2013», a annoncé Altagamma dans un communiqué, à propos d’un marché qui a engrangé 212 milliards d’euros de chiffre d’affaires l’an passé. Le président de la Fondation, Andrea Illy, a rappelé le poids que représente le luxe pour l’économie italienne: «12% de l’industrie, 24% des exportations, 2% du PIB après une hausse de 8% en 8 ans, et un chiffre d’affaires qui double tous les dix ans». Le secteur du luxe continue de croître «parce que les clients cherchent un produit d’excellence», selon Illy. Selon Bain, en 2025, le marché du luxe sera cinq fois plus grand qu’en 1995.

Le Luxe, l'industrie et la France Une brève histoire du luxe Dès l'apparition de la vie en société chez Homo sapiens (et Homo neandertalensis), la notion de luxe a existé, simultanément à celle d'art qui lui est étroitement appariée (je reviendrai plus loin sur ce sujet). On peut dire que luxe et vie en société sont consubstantiels. Au tout début, le luxe était l'apanage du (ou des) chef(s) : une sépulture de chef se reconnaît aux bijoux et autres objets d'art qu'elle contient. Un des comportements extrêmes fut celui de l'Égypte ancienne : le comble du luxe étant la survie après la mort, et cette survie devant passer par celle du corps, elle n'était permise que par la momification et l'édification d'un tombeau « pour l'éternité ». Il en résulte également que les vrais marchés du luxe sont ceux des grandes démocraties : il vaut mieux pour un industriel du luxe rechercher, à pouvoir d'achat moyen équivalent, les marchés les plus démocratiques (par exemple, le Japon plutôt que les pétromonarchies). Les services

L'univers du luxe : 7 tendances à suivre Au fil des années et suivant les évolutions socio-économiques, le luxe se transforme et impose de nouvelles tendances à suivre pour rester au top de la compétitivité. Décryptées par Le 5 Rue Dosne, agence de design et packaging luxe et beauté de Hotshop, voici les 7 tendances principales de ce milieu du luxe en pleine mutation ! La valorisation du savoir-faire ( The cult of Craftsmanship) On ne le répètera jamais assez, derrière tous ces vêtements, parfums, sacs, gastronomie et voitures de luxe, se cachent de toutes petites mains riches d'un véritable savoir-faire faisant la fierté du patrimoine français et c'est avec une joie non dissimulée que le secteur du luxe porte de plus en plus aux nues ses artisans. Les journées particulières de LVMHÉlégance et sobriété (Luxury manners) Exit le bling-bling et les logos apparents ! Alexander Wang et Martin Margiela, créateurs jouant la carte de l'élégance et du minimalismeDes maisons de légende (Mystic Luxury) Chanel, Dior, Louis Vuitton...

Related: