background preloader

POURQUOI LA PEDAGOGIE EN FORMATION POUR ADULTES EST-ELLE DIFFICILE A FAIRE EVOLUER ?

POURQUOI LA PEDAGOGIE EN FORMATION POUR ADULTES EST-ELLE DIFFICILE A FAIRE EVOLUER ?
La formation pour adultes est encore parfois trop imprégnée de pédagogie trop "scolaire"... à tout le moins celle que le formateur a vécu lui-même lorsqu'il était sur les bancs de l'Ecole. Il est difficile de faire évoluer sa pratique de formateur si l'on garde trop les stigmates de cette période. De même, un apprenant se remémorant ses apprentissages passés peut être fortement imprégné de vieux réflexes qui le feront évoluer difficilement vers les chemins de nouvelles connaissances ou compétences. Consultants, formateurs, prenez-vous en compte cette dimension dans l'animation de vos formations ? Un billet PedagoForm pour inviter à la réflexion sur nos pratiques professionnelles en formation... La configuration de l’espace en formation aura toute son importance sur les comportements de l’apprenant et son « état d’être » en formation. La représentation que certains apprenants ou acteurs de la formation se font de l’animation d’une formation peut renvoyer aux images de l’Ecole. ….

http://www.pedagoform-formation-professionnelle.com/article-pourquoi-la-pedagogie-en-formation-pour-adultes-est-elle-difficile-a-faire-evoluer-119425331.html

Related:  veille_sophie_lavipédagogie pour adulte

Pédagogie et andragogie : soyons précis ! Cet article est le 1er d’une trilogie ; cliquez ici pour voir le 2nd et là pour voir le 3e ! Un petit retour aux bases ne faisant jamais de mal, nous vous proposons de revoir le concept galvaudé, souvent utilisé à tort et à travers, de pédagogie, mais aussi celui, moins connu, d’andragogie. Le sujet étant vaste, nous avons choisi de le traiter en trois fois : chaque semaine, une nouvelle partie de l’article sera publiée. Dans la Grèce antique, le pédagogue (« paidagogos ») désignait l’esclave chargé d’emmener les enfants de son maître à l’école, mais aussi de choisir les disciplines qu’ils devaient suivre et les précepteurs qui prodigueraient l’enseignement. Dès l’origine, le pédagogue joue donc un rôle de médiateur entre l’enfant et le savoir. Aujourd’hui, la pédagogie désigne de façon large l’ensemble des principes et méthodes dont l’objectif est de comprendre et favoriser les processus d’apprentissage. andragogie, pédagogie, serie pedagogie

La pédagogie pour adultes n'existe pas ! La pédagogie pour adulte n’existe pas ! Ils ont vingt ans et plus et sont étudiants en école supérieure de commerce. Ceux-là sont en deuxième année d’études et suivent un "parcours associatif" au cours duquel ils pilotent de A à Z des projets associatifs, souvent de très grande envergure. Entre autres formations théoriques un cours de gestion de conflits leur est dispensé, censé les préparer au concret du management d’équipe. Ils y apprennent notamment ce que sont les situations conflictuelles ainsi que des démarches pragmatiques pour les anticiper ou les gérer. Notes bibliographiques 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. 13. 14. 15. 16. 17. 18. 19.

Andragogie L'andragogie est la pratique de l'éducation des adultes. Le terme « andragogie » apparaît pour la première fois en Allemagne en 1833. Le terme « andragogie » est formé à partir de deux mots du grec ancien, anèr (ἀνήρ) ou andros (ἀνδρὀς), qui signifient « l'homme », dans le sens d’humain mâle ; et agogos (ἀγωγός), qui veut dire « le guide ». Selon Knowles (« the father of andragogy ») comme on l'appelle aux États-Unis, l'andragogie ce n'est pas seulement l'apprentissage des adultes, mais c'est également de l'éducation permanente et de la psychologie humaniste dans le monde contemporain à travers des institutions de formations des adultes. Histoire[modifier | modifier le code] Le terme « andragogie » est inventé par l’Allemand Alexander Kapp en 1833. La théorie de Knowles peut être appréhendée à travers six affirmations liées à la motivation des adultes en situation d’apprentissage[1],[2]. Andragogie et apprenant[modifier | modifier le code] La position active : L'adulte a besoin : On[Qui ?]

Exit la « pédagogie des adultes », vive le « learning », Alléluia… | Executive Education « I love to learn, I hate to be taught ». W .Churchill La France s’adapte tardivement, mais quand cela arrive cela devient massif, tel un effet de mode. Il y a une vingtaine d’années nos amis anglo-saxons ont opéré la bascule teaching versus learning. Les raisons en sont multiples. N’ayant pas d’obligations légales liées à la formation professionnelle, ils n’avaient pas les lourdes contraintes règlementaires française les obligeant à « faire de la formation » à une échelle industrielle, ni de mettre en place tous les organismes collecteurs, répartiteurs et distributeurs, avec paritarisme associé et discussions obligatoires annuelles avec les Instances Représentatives du Personnel. D’autre part, et depuis longtemps, par tradition, la formation d’adulte se fait beaucoup « on the job », (cf R.Locke, « The end of the practical man » Jai Press) de façon pratique. Avec quelques lustres d’écart les mêmes mécanismes se développent en France. Là aussi il y a tout à apprendre.

Éduquer et Former. Connaissances et débats en Éducation et Formation sous la direction de Martine Fournier 17 mars 2011 - 480 pages - ISBN : 9782912601995 Nouvelle édition entièrement revue et augmentée Le monde de l’école, de l’université et de la formation n’échappe pas aux bouleversements profonds qui affectent nos sociétés globalisées. Courants, concepts, méthodes et pratiques pédagogiques ; apprentissages et cognition ; savoirs, transmission et évaluation ; relation éducative, acteurs et institutions ; formation initiale, autoformation, validation des acquis de l’expérience, formation tout au long de la vie ; forces et faiblesses des systèmes éducatifs : à travers ces grandes thématiques, cet ouvrage – qui rassemble les contributions de spécialistes français et internationaux – propose un bilan des connaissances en éducation et formation. Version numérique 19 € (pdf) 19 € (epub) présentation de l' auteur : au sommaire : Introduction • Mieux éduquer et mieux former (Martine Fournier) • Qui sont les étudiants ?

MIEUX COMPRENDRE LA FORMATION AUX ADULTES, L’ANDRAGOGIE : UNE SCIENCE IMPRÉGNÉE D’HUMANISME | Le Bloc Notes Dans le cadre de notre travail d’intervenant en santé, plusieurs d’entre nous sommes appelés à développer des activités de formation. La connaissance et l’application des principes d’andragogie (plus communément appelé les principes d’éducation aux adultes) est primordial dans l’élaboration d’une formation efficace qui a de l’impact dans le changement des comportements. L’andragogie (Marchand, 1997) est une science parce qu’elle doit être scientifique en ce qui attrait à la planification, l’application et l’évaluation des interventions éducatives mais c’est aussi un art parce qu’elle doit être imprégnée d’humanisme et repose sur le climat relationnel qui existe entre l’apprenant, le facilitateur et les autres apprenants. Le rôle de la formation La formation aide les individus à développer leurs connaissances, compétences et attitudes en appliquant les principes suivant lesquels les adultes apprennent le mieux. Le rôle unique du formateur Le cycle de démarche consécutive

Pédagogie pour adultes: se former et réussir ses formations Depuis quelques années, vous pouvez voir sur internet, youtube, et les blogs en tout genre, toutes sortes de formations qui fleurissent un peu partout. Tout le monde s’improvise formateur, sans aucune notion de pédagogie pour adultes . Peu importe l’âge du formateur, même les ados deviennent formateurs et vendent leurs formations en ligne sans aucun complexe. La plupart des contenus se résument à des directives, un nombre d’actions à mener pour peut-être avoir un résultat, en tous cas, c’est la promesse que si vous suivez les conseils donnés dans un ordre à respecter, vous deviendrez riche, mince beau, plus intelligent et heureux. Vous allez apprendre tout très vite, en suivant quelques vidéos? En fait, c’est comme si vous vous retrouviez à l’école, devant le maitre qui sait tout et qui vous transmet un savoir. Le problème essentiel qui existe avec toutes les formations vendues par ci par là, est qu’il n’y a la plupart du temps aucune évaluation ni aucun suivi. Cet article vous a plu?

Philippe Meirieu Philippe Meirieu en 2012. Philippe Meirieu, né le 29 novembre 1949 à Alès (Gard), est un chercheur, essayiste et homme politique français, spécialiste des sciences de l'éducation et de la pédagogie[1]. Professeur en sciences de l'éducation à l'université Lumière-Lyon 2 depuis 1985, il a mené de nombreuses recherches, en particulier sur la différenciation pédagogique et la philosophie de l'éducation. Il a dirigé et fait soutenir 49 thèses[2]. Parcours[modifier | modifier le code] Philippe Meirieu commence sa carrière comme animateur pédagogique au lycée privé Notre-Dame du Grandchamp à Versailles au milieu des années 1970. De 1990 à novembre 1993, il est membre du Conseil national des programmes[5]. À la rentrée 1993-1994, Philippe Meirieu reprend, à côté de ses activités universitaires, un enseignement de français dans un lycée professionnel de Vénissieux (le lycée Marc-Seguin). Il prend sa retraite en octobre 2014 à presque 65 ans. Théories pédagogiques[modifier | modifier le code]

Enseigner et former avec le numérique : formateur d'adultes A propos de ce cours Ce cours est co-produit par l'ENS de Cachan et l'ENS de Lyon L’objectif de ce cours est de faire le point sur les apports du numérique en formation d’adultes : de permettre à chaque participant d’aborder les questions liées à la formation des adultes en prenant en compte les technologies numériques présentes dans la société et au travail. Public ciblé Les professionnels de la formation d’adultes engagés sur le vaste champ de la formation tout au long de la vie,Les étudiants qui souhaitent exercer des fonctions de formateurs d’adultes,Les enseignants qui sont chargés d’assurer des missions de formation de formateur pour leurs pairs. Pré-requis Il n’y a aucun pré-requis obligatoire pour suivre ce MOOC. L'équipe pédagogique Céline DRAN Conseillère en formation continue, Céline DRAN est responsable d’un pôle Recherche et Développement au sein d’un service du Rectorat de l’académie de Clermont-Ferrand. Patrick LACHASSAGNE Victoria PERES-LABOURDETTE LEMBE Alain VILLAUME Evaluation

Méthodes ludiques en formation Quel est le fonctionnement des méthodes ludiques et les conditions de leur efficience en entreprise ? Il s’agit tout d’abord d’une reconquête des conditions de l’apprentissage “naturel”, fait de concentration et de détente, loin de tout jugement critique extérieur. Le jeu inquiète, en particulier, les salariés en difficultés, qui le considèrent comme une démarche manquant de sérieux. Leur interrogation revient, en fait, à se demander si le formateur les considère avec sérieux, puisqu’il utilise un support qui évoque l’enfance. En entreprise Il s’agit d’aider à apprendre ou à comprendre mais aussi de plus en plus souvent de susciter la créativité, décloisonner des départements, développer un langage commun, ou promouvoir une vision partagée des enjeux. Si le jeu est choisi avec justesse et qu’il est animé de façon conviviale

4 jeux issus du gamestorming pour animer votre formation Vous avez utilisé les jeux d’ouverture pour débuter votre séance ou façonné votre propre approche ? Profitez maintenant de 4 nouveaux exemples qui vous accompagneront tout au long de vos séances. Ces jeux issus de l’ouvrage « Gamestorming » de Dave Gray, Sunni Brown et James Macanufo vous aiguilleront dans votre phase d’exploration. Situer les connaissances et méconnaissances — « La zone aveugle » de Sunni Brown Afin de connaître le niveau de connaissance de chaque participant, vous pouvez vous appuyer sur un exercice réflexif qui les invite à se situer dans le spectre des acquis. Nombre de joueurs : de 5 à 15 personnesDurée du jeu : de 30 à 45 minutesSupports : paperboard ou tableau, posts-it Déroulé du jeu : Avant le jeu, préparez un large paperboard (ou utilisez le tableau) pour dessiner un profil et 4 flèches qui partent dans 4 directions. Source : toutes les illustrations sont issues de l’ouvrage « Gamestorming » Favoriser l’apprentissage entre pairs — « Le feu de camp » de Sunni Brown

Abraham Maslow Abraham Harold Maslow, né le 1er avril 1908 à New York et mort le 8 juin 1970 à Menlo Park en Californie, est un psychologue américain humaniste, considéré comme le père de l'approche humaniste en psychologie. Il est connu pour son explication de la motivation par la hiérarchie des besoins humains, souvent représentée par la suite sous la forme d'une pyramide. Biographie[modifier | modifier le code] Abraham Harold Maslow est né le 1er avril 1908 à Brooklyn, New York. Abraham Maslow meurt à Menlo Park en Californie, le 8 juin 1970 d'une crise cardiaque[1]. Travaux et apports[modifier | modifier le code] Abraham Maslow reste une référence pour de nombreux psychologues dans le monde entier. Les premières recherches de Maslow ont concerné le comportement des animaux (chiens, singes) et les déterminants du comportement humain en société. Théorie de la motivation et des besoins[modifier | modifier le code] Les expériences paroxistiques («peak experience»)[modifier | modifier le code] ↑ (en) « Dr.

Related: