background preloader

Pierre Di Sciullo - QUI RESISTE

Pierre Di Sciullo - QUI RESISTE

http://www.quiresiste.com/encours.php?lang=fr

Related:  dgsavinaTypographiegraphistes

David Pearson « En seulement dix ans de carrière. David Pearson s’est forgé une solide réputation internationale grâce à son travail pour les éditions Penguin Books et Zulma. Sur son terrain de prédilection, les couvertures de livres de poche, le designer typographe londonien a développé une approche radicale d’où transparait une grande sensibilité. A sa sortie de Central Saint Martins, David Pearson n’a que 23 ans, lorsqu’il rejoint la maison d’édition britannique Penguin Books. Pour la collection « Great Ideas » (qui propose des textes politiques ou philosophiques de grands auteurs), le jeune designer façonne une esthétique fortement reconnaissable grâce à l’utilisation fine et intelligente de la typographie et de la couleur. En articulant les formes abstraites et les styles de caractères, il construit des visuels expressifs, fidèles aux contenus, sans pour autant imposer une imagerie trop restrictive au lecteur.

HIST: Les avant-gardes graphiques -F À gauche : El Lissitzky, Battez les Blancs avec le triangle rouge, lithographie de 1920. À droite : Hans Vitus Vierthaler, affiche pour une exposition nazie sur l’« art dégénéré » (Entartete Kunst) en 1936. Certains passages sont extraits de mon article « Les avant-gardes et leur relation avec le pouvoir dans le champ du graphisme et de la typographie », paru dans Articulo - revue de sciences humaines, 3 | 2007, mis en ligne le 27 novembre 2007 Introduction

Hermann Zapf – Index Grafik Le typographe et calligraphe allemand Hermann Zapf est décédé, le 4 juin, à l’âge de 96 ans. Il a créé plus de 200 polices, y compris le célèbre Palatino, Aldus, Optima, Zapf Dingbats et Zapfino. Le portrait de cette semaine ne pouvait que lui rendre hommage, bonne lecture à tous. « On ne peut discuter calligraphie à propos du XXᵉ siècle sans citer le nom de son plus illustre représentant, le typographe-calligraphe allemand Hermann Zapf.

Wolfgang Weingart Wolfgang Weingart (Photo: S.Knapp) « Wolfgang Weingart enseigne la typographie à l’école de design de Bâle depuis 1968 où il a succédé à Emil Ruder. Revendiquant un apprentissage autodidacte, et attentif aux rapports entre création et évolutions techniques, il crée dans les années 70 une technique qui lui est propre: en manipulant directement les films, il compose par superpositions. ‹ J’aime organiser le chaos. Une grande partie de mon travail est un chaos organisé. › Son travail expérimental sur la typographie a marqué l’histoire du design graphique. En 2001 paraît My Way to Typography, un volume de 520 pages, compilant ses propres écrits et créations, expliquant sa démarche.¹ »

Werkman et The Next Call - 1882-1945 : itinéraire d’un graphiste libertaire hollandais. Les fanzines, les magazines et les revues indépendantes ont très souvent été un terrain d’expérimentation pour les graphistes. Un support de liberté formelle où tout est permis. CRÉA: Roman Cieslewicz – Index Grafik « A la prolixité du monde répond une diversité des expressions graphiques. Cieslewicz les a toutes maîtrisées : affiche, direction artistique, publicité, lettrage, collage, photomontage, édition (livres et revues), enseignement (il propose à ses étudiants, pour une affiche de l’ESAG, de reprendre une phrase de Stendhal, ‹ Le vrai bonheur c’est d’avoir pour métier sa passion ›). Jamais il n’a hiérarchisé ces expressions selon les conventions stupides qui font allégeance du mineur au majeur. → François Barré, cit.

Adrian Frutiger Photographie: Henk Gianotten. – Adrian Frutiger s’est éteint ce jeudi à l’âge de 87 ans, considéré comme un des plus importants créateurs de polices de caractères du 20e siècle avec Hermann Zapf, le père fondateur de la typographie moderne laisse orphelin l’Univers de la typographie, le portrait de cette semaine ne pouvait être qu’une tentative pour rendre un dernier hommage à ce grand monsieur. « Dès mon apprentissage de la typographie, je fus fasciné par la possibilité de rendre le monde de l’esprit par la simple combinaison d’un nombre restreint de caractères en plomb. Wim Crouwel « Figure majeure du graphisme européen contemporain, Wim Crouwel, né en 1928, fut aussi directeur du musée Boijmans van Beuningen de Rotterdam, de 1985 à 1993. Sa production, marquée par la rigueur d’un héritage moderniste, révèle également de profondes affinités avec l’art de son époque et reflète une pratique étendue du design, appliquée tant au domaine culturel qu’au domaine commercial : création typographique, identités visuelles, signalétique, affiches, édition, scénographie d’expositions. Ce travail est fondé à la fois sur les inépuisables ressources de la grille, matrice de toute composition, et sur l’exploitation constante de l’écrit en tant qu’élément plastique.

Related:  Artistes - Designers