background preloader

We Love Typography

We Love Typography

http://welovetypography.com/

Lexique Des Règles Typographiques En Usage À L'imprimerie Nationale - Achat Vente Neuf Occasion page crée le 2014 04 15 21:38:23 bbc2a27a2d82f6a45062138320946ce920100915 15,30 €Promo-4%14,54 €Produit Neuf+ 3,05 € (frais de port) 18 règles typographiques pour rendre vos contenus plus lisibles Mise à jour : 08-03-2019 Un des éléments essentiels pour rendre un contenu visuellement attrayant et agréable à lire est de s’assurer qu’il soit correctement mis en forme. En dehors du choix des couleurs, de la structure et des illustrations, la typographie influence la lisibilité et l’efficacité du message. Les possibilités en matière de polices de caractères sont illimitées.

typo fonderies Ce soir mercredi 18 mars à 19 heures c’est: L'apport suisse et le début des images de marques (1935-1960) Amphitéatre 4 à e-artsup, sur le Campus de IONIS Education Group,14-16 rue Voltaire au Kremlin-Bicêtre (cf plan ci-dessous)Amphithéatre 4 | horaire 19h-21h Graphisme et typographie (des origines à nos jours) Dans le cadre du cycle de conférences des mercredi soir d’e-artsup par Michel Wlassikoff, historien du graphisme écouter, poser des questions et rencontrer Michel Wlassikoff qui nous conte l’«Histoire du graphisme en France… et ailleurs» à e-artsup institut: Michel Wlassikoff, historien du graphisme, auteur d’Histoire du graphisme en France – Diplômé de l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), Michel Wlassikoff a dirigé Signes, revue de référence consacrée au graphisme; il est l’auteur d’ouvrages historiques dans ce domaine (notamment Histoire du graphisme en France, Musée des arts décoratifs, 2005, réédition en 2008).

Un peu de typographie... D'habitude je m'intéresse plus au fond qu'à la forme, mais voilà, je me suis découverte un penchant pour les mystères de la typographie. Les polices d'écriture sont tellement présentes dans notre vie courante, des étiquettes sur les paquets de biscuits aux enseignes commerciales, que l'on a tendance à les oublier – sauf quand on s'apprête à écrire sur son ordinateur, et qu'on hésite entre Comic Sans (enfantine), Arial (passe-partout), Book Antigua (sérieuse) et Courier New (style machine à écrire/vieux fax, celle que j'ai choisi pour Londres Calling). C'est quand même merveilleux, comme les différents styles de caractères et leurs tous petits détails ouvrent la porte d'un monde très particulier. De Claude Garamont à Roger Excoffon, les Français en ont inventés de très beaux (tout comme les Italiens, les Américains, les Allemands et les Suisses d'ailleurs)... Mais ici penchons-nous sur les plus belles majuscules et minuscules à être sorties des ateliers de typographie du Royaume-Uni...

Règles typographiques (résumé) Résumé de règles typographiques Les "règles typographiques" indiquées ici pour l'impression papier sont conformes à celles définies par l'Imprimerie nationale et détaillées dans : Lexique des règles typographiques en usage à l'Imprimerie nationale. 3e édition. Paris : Imprimerie nationale, 2002. Rappelons que ce n'est pas la norme obligatoire, mais simplement une norme parmi d'autres. Règles, codes, guides Index des points traités Pour plus de précisions sur chacun des points abordés, cliquer sur les liens indiqués.

Ressources • pour s’initier •– Bonjourjesuis, le blog de Steve Poutré qui donne la parole à des caractères… – Font Map, pour explorer les Google fontes, de façon intuitive. Plus d’info ici.– Random font, pour découvrir des fontes au hasard à chaque nouveau clic.– Sacrés Caractères, les petites animations imaginées par Thomas Sipp pour France Culture pour s’initier à l’histoire de la typographie et à ses usages. – Un glossaire en anglais sur les termes qui définissent la typographie et la lettre conçu par Canva : a Glossary of Typographic terms.– Un petit jeu, pour travailler ses stratégies d’approche et tout savoir sur le kerning. • les blogs/les sites •– FontFeed, le blog de Fontshop, là-aussi de la typo niveau expert, pour connnaître les idées et points de vue des théoriciens importants du domaine. – Fonts in use, conçu par Sam Berlow, Stephen Coles, and Nick Sherman, repose sur l’idée de montrer, comme son nom l’indique, des caractères en situation.

Quelles mesures CSS, pour quel usage ? Par Dudley Storey Confrontés au foisonnement des systèmes de mesure CSS, les développeurs web peuvent avoir du mal à comprendre quelles unités il faut utiliser dans leurs pages, et à quel moment. On peut être tenté de toujours utiliser les mêmes mesures, mais ce choix risque de limiter sérieusement l’aboutissement de vos designs. Je propose ci-dessous une liste de suggestions, mais non pas de règles absolues : libre à vous de vous en écarter si vous le jugez préférable. Les pixels (px)

Les formats de polices typographiques pour le Web Commençons par une petite analyse macroscopique Un fichier de police typographique contient toutes les informations requises pour qu’un ordinateur puisse afficher les caractères correspondant. Cela comprend en général : L’ensemble des tracés vectoriels de chacun des caractères (il existe également des formats de polices typographiques Bitmap, mais leur usage est ultra spécifique et jamais sur le Web)Des meta-données diverses et variéesDes informations supplémentaires pour gérer le lissage de la police à l’écran et de manière générale le changement d’échelle des caractères vectoriels (on utilise souvent l’anglicisme « Hinting »)Des informations supplémentaires pour gérer les approches entre caractères (on utilise souvent l’anglicisme « Kerning »)

La justification sur le web : usages et précautions Effectivement, on dit et on répète depuis longtemps (enfin, pas trop longtemps non plus puisque tout cela ne date que d’avant-hier) qu’il ne faut pas justifier le texte sur le Web, qu’il faut s’en tenir à une composition en drapeau. Les raisons à cela sont bonnes parce qu’elles résident dans une caractéristique du support Web : la pauvreté des paramètres d’ajustement de l’espace dans un texte. L’interface de paramétrage de la justification dans InDesign (j’ai bien vu que c’était en anglais ; je pense que ça reste explicite quand même). Lorsqu’on compose du texte au pavé, que ce soit en typographie au plomb ou dans InDesign, on peut couper les mots en fin de ligne [2], modifier l’espace qui sépare les mots [3], voire ajuster légèrement celui qui sépare les lettres [4], afin d’obtenir une répartition harmonieuse du texte, sans lézardes ni blancs disgracieux. Les contraintes techniques du Web

Related:  BLOG/ Collections / Typography / DesignDesignBlogs & MagazinesTypographyTypography folderFontsTYPO BlogstypografiaDesign/architecture/interiorTypografieTipographytypeDesignBlogs