background preloader

Les tâches complexes : le plein de ressources !

Les tâches complexes : le plein de ressources !
Depuis la loi de 2005 instituant le socle commun, les enseignants ont été incités à recourir aux tâches complexes dans leurs classes. Si l’étiquette était nouvelle, cette pratique pédagogique était déjà présente dans la boîte à outils de certains enseignants. Élaborer une tâche complexe, c’est mettre les élèves en situation pour qu’ils analysent et résolvent un problème. Deux objectifs sont poursuivis : travailler et acquérir des compétences du socle commun.mener une pédagogie différenciée et vivante (où le travail en groupes/oral a la place qu’il mérite) Confronter à une situation-problème, l’élève doit relever un défi : au cours de la séance, l’élève essaye, se trompe, confronte sa vision avec les camarades de son groupe et finalise son travail par une production écrite ou orale. Un exemple de tâche complexe en Histoire 3e extraite du site TaCos / 2013 « Vous êtes une équipe de jeunes journalistes. C’est une chance unique de briller. Les élèves échangent et travaillent en groupes Maths

http://lewebpedagogique.com/blog/taches-complexes-ressources/

Related:  évaluationccout

Bac, brevet : comment aider ses élèves à gérer leur stress Lise Bartoli, psy­cho­logue clinicienne. Sommeil agité, mains moites, esto­mac noué, gorge sèche... Autant de mani­fes­ta­tions du stress dont sont vic­times de nom­breux élèves à l'approche des exa­mens de fin d'année.

ressources pédagogiques L'e-mallette propose un corpus de documents qui permettent de se constituer une base de travail. Ces documents peuvent être utilisés pour préparer un cours, nourrir un débat ou servir de base à des travaux d'élèves. C'est également un espace de dialogue et d'échange puisque vos restitutions pédagogiques pourront s'intégrer à cet outil. e-mallette n°1 : des images pour penser l'autre, du mythe du bon sauvage à l'exposition coloniale de 1931 Enseigner par tâches complexes au collège : des exemples en histoire - Histoire-géographie Jean-François Tavernier, professeur au collège de Barr, est intervenu lors du stage « Travailler par compétences en histoire géographie » au printemps 2012 pour présenter des exemples concrets de la démarche par tâches complexes dans les cours d’histoire géographie. La tâche complexe est une tâche mobilisant des ressources internes (culture, capacités, connaissances, vécu...) et externes (aides méthodologiques, protocoles, fiches techniques, ressources documentaires...) que les élèves doivent résoudre de manière autonome, en élaborant leurs stratégies. Elle fait donc partie intégrante de la notion de compétence. Exemple 1 : Rédiger le journal intime d’un citoyen romain Jean-François Tavernier propose dans ce cas de figure de faire construire à ses élèves le journal intime d’un citoyen romain. Exemple 2 : Rédiger la notice d’information d’un musée

Comment j’ai mis le socle commun en place Pour vous quand a commencé le socle ? Roseline Ndiaye Pour moi le socle a commencé en 2006 : quand j’ai vu le texte ministériel, j’ai compris que c’était une chance. Il correspondait à ce que j’attendais depuis longtemps. Il est vrai qu’en SVT on travaillait depuis longtemps par compétences. A mon souvenir j’en entendais parler depuis les programmes de 1996 : on nous demandait de développer les grands thèmes s’informer, communiquer, réaliser, raisonner. Site d'Histoire et Géographie de l'Académie de Bordeaux Les propositions de tâches complexes sur Terres & Temps sont identifiables par ce logo. La tâche complexe peut être indifféremment proposée en collège comme au lycée. Elle s'inscrit dans la constrution des compétences fondamentales qui apparaissent dans les programmes et le Socle commun. Certains exercices pratiqués dans nos disciplines peuvent être, en soi, des tâches complexes : composition, croquis, cartes mentales...Le principe de la tâche complexe La tâche complexe laisse toute sa place à l'expression et au développement de l'autonomie et de l'esprit d'initiative chez les élèves. Elle favorise l'implication des élèves dans le travail attendu. Une tâche complexe fait appel, pour chaque élève, à : - des ressources internes : connaissances, capacités ou attitudes - des ressources externes : fournies par le professeur (fourniture de ressources et/ou accès à internet, dictionnaires, encyclopédies, manuels...)

Situations/tâches complexes La tâche complexe est une tâche mobilisant des ressources internes (culture, capacités, connaissances, vécu...) et externes (aides méthodologiques, protocoles, fiches techniques, ressources documentaires...). Confronter les élèves à des tâches complexes permet de : les former à gérer des situations concrètes, nouvelles de la vie réelle en mobilisant des connaissances, des capacités, des attitudes c’est-à-dire à exprimer de véritables compétences dans des situations nouvelles. faire acquérir à chacun les mêmes connaissances, les mêmes méthodes mais en tenant compte des différences entre individus. laisser à chacun le choix des procédures de base présentes dans le répertoire de ses ressources et de leur combinaison selon sa propre démarche intellectuelle. les motiver tout en leur donnant le goût des sciences. En téléchargement : 4 diapositives pour mieux comprendre la notion de tâche complexe.

Le blog d'Histoire, Géographie et Education civique de J. Dorilleau Bonjour à tous, le travail de la semaine va consister à étudier la fin du chapitre 5 d’Histoire. Après l’unité italienne étudiée en classe, vous allez travailler l’unité allemande. Essayez de répondre aux questions sur le pdf et recopier le cours.

Evaluations - Français - CM2 Débordé par notre semaine des marionnettes, les élèves ont passé le fameux mini bac que j'ai essayé d'éviter le reste de l'année... En orthographe, il manque une évaluation sur les (petites) règles d'orthographe. Pour l'orthographe lexicale et les dictées, j'ai pris les résultats du contrôle continu. En conjugaison, comment évaluer "sérieusement" ? J'ai choisi des verbes amis ou au moins pas ennemis.

Related:  les compétencesPédagogie