background preloader

Seconde Guerre mondiale

Seconde Guerre mondiale
Conflit planétaire qui, de 1939 à 1945, opposa les puissances démocratiques alliées (Pologne, Grande-Bretagne et pays du Commonwealth, France, Danemark, Norvège, Pays-Bas, Belgique, Yougoslavie, Grèce, puis URSS, États-Unis, Chine, et la plupart des pays de l'Amérique latine) aux puissances totalitaires de l'Axe (Allemagne, Italie, Japon et leurs satellites, Hongrie, Slovaquie, etc.). Introduction La Seconde Guerre mondiale, qui coûta la vie de plus de 40 millions de personnes, a duré six ans, du 1er septembre 1939, date de l'agression allemande contre la Pologne, au 2 septembre 1945, jour où le Japon capitula. Circonscrite à l'origine à l'Europe, elle devient véritablement mondiale avec l'entrée dans la guerre, en 1941, de l'URSS, du Japon et des États-Unis. Le nombre des belligérants, la nature et la puissance des moyens mis en œuvre, le caractère idéologique du conflit donneront plus d'ampleur encore à cet affrontement qu'à celui de 1914-1918. 1. 1.1. 1.2. 1.3. 1.4. 2. 2.1. 2.2. 2.3.

http://www.larousse.fr/encyclopedie/divers/Seconde_Guerre_mondiale/122570

Related:  Barre personnelleSeconde Guerre MondialeSeconde guerre mondiale, déportation, camps de concentration

La Seconde Guerre mondiale (1939-1945) La marche à la guerre En Europe arrivée au pouvoir de Mussolini et d’Hitler, remilitarisation de la Rhénanie 1936, l’Anschluss 1938, Conférence de Munich 1938, pacte germano-soviétique 1939. En Asie protectorat du Japon sur la Mandchourie 1931, offensive japonaise sur la Chine 1937. La guerre en Europe 1939 - mai 1941 Invasion de la Pologne septembre 1939, la drôle de guerre, Narvik, la grande offensive à l’Ouest, l’armistice juin 1940, bataille d’Angleterre, guerre sous-marine, occupation de la Yougoslavie et de la Grèce.

Seconde Guerre mondiale « Seconde Guerre mondiale » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior Pendant cette guerre l'Allemagne nazie et le Japon se sont livrés à des atrocités contre les populations civiles des pays qu'ils occupaient, en particulier en Europe la liquidation de la population de confession juive. La guerre s'est terminée en mai 1945, en Europe, avec la capitulation de l'Allemagne et le 2 septembre 1945 en Asie avec la capitulation du Japon.

Histoire de la Seconde Guerre mondiale. Musée La Seconde Guerre mondiale De la fin de la Première au début de la Seconde Guerre mondiale Commençant en 1918, à la fin de la Première Guerre mondiale, ce premier espace présente le traumatisme du conflit et les principaux bouleversements européens de l’entre-deux-guerres qui conduisent à la Seconde Guerre mondiale. La vie quotidienne en France durant la Seconde Guerre mondiale La France pendant la seconde guerre mondiale - Histoire Après la défaite de juin 1940, la France connaît une situation difficile. Occupés par l’armée allemande au Nord, soumis au régime de Vichy au Sud, les Français s’orientent progressivement vers la résistance et peuvent ainsi participer activement à leur propre libération. La France de Vichy (1940-1944)

Mémorial de la Shoah Le 7 avril 1994 au matin, le génocide des Tutsi au Rwanda débutait à Kigali et allait faire en trois mois plus d'un millions de victimes. Cette date a depuis été désignée par l'ONU Journée internationale de réflexion sur le génocide de 1994 au Rwanda et permet chaque année de se souvenir pour être capable de continuer à agir. En 1994, alors que la France commémorait le 50ème anniversaire des sombres épisodes de la Seconde guerre mondiale, comme la rafle des enfants d'Izieu le 6 avril 1944, et que le "plus jamais ça" résonnait dans tous les esprits, un nouveau génocide débutait au Rwanda.

Bilan de la seconde guerre mondiale - Histoire L’idée essentielle Après six années de guerre mondiale particulièrement dévastatrice, les Alliés s’efforcent de réorganiser le monde et surtout de garantir définitivement la paix et la sécurité internationale. Définitions Crime contre l’humanité : C’est le fait de nier la nature humaine d’un groupe d’hommes pour le rejeter et l’éliminer. Ce crime est imprescriptible c’est-à-dire que celui qui en est accusé est poursuivi durant toute sa vie. 19 mars 2012 - Vichy face à la Solution finale C’est d’un sujet douloureux que traite aujourd’hui Herodote.net : le rôle de Vichy dans la persécution des Juifs en France. Dans un livre dense qui vient de sortir en librairie, l’historien franco-israélien Alain Michel réexamine l’idée convenue selon laquelle «un quart des Juifs de France auraient été exterminés en raison de Vichy et les trois quarts sauvés grâce à des citoyens anonymes». Cette idée a été diffusée par l’historien et avocat Serge Klarsfeld comme par l’historien américain Robert Paxton, auteur d’un livre fameux : La France de Vichy, 1940-1944 (Seuil, 1973). Des certitudes remises en question Mais Alain Michel ne se satisfait pas de ce manichéisme rassurant.

GUERRE MONDIALE - repères chronologiques Écrit par : Henri MICHEL La Seconde Guerre mondiale commence comme un conflit franco-allemand traditionnel, provoqué par la volonté de Hitler de supprimer les frontières que le traité de Versailles avait imposées à l'Allemagne. Écrit par : Vincent GOURDON Avec environ soixante millions de victimes, dont nombre de civils, bombardés, exécutés, ou déportés dans les camps de la mort allemands, la Seconde Guerre mondiale est la plus meurtrière de l'histoire. la Résistance Ensemble des actions menées, durant la Seconde Guerre mondiale, contre les occupants et leurs auxiliaires ; ensemble de ceux qui ont participé à ces actions. Introduction De 1940 à 1944, l'Allemagne hitlérienne domine le continent européen. L'ambition de Hitler est de modeler autour du grand Reich germanique (Grossdeutschland) une Europe inféodée, contrainte de mettre ses richesses humaines et économiques à sa disposition. Mais la nazification de l'Europe se heurte dans tous les pays à des actes de résistance, qui vont aller en s'amplifiant au fur et à mesure du durcissement des conditions d'occupation et de l'amélioration de l'organisation des réseaux de résistants.

II. La Seconde Guerre mondiale, une guerre d’anéantissement : A) Une guerre mondiale :a) Le déclenchement du conflitPlus que la Première, la Seconde Guerre mondiale s'étend à l'ensemble de la planète. Elle débute en réalité en Asie, en 1937, avec l'entrée en guerre du Japon contre la Chine, auquel il veut imposer une domination économique. L'empire du Soleil levant signe en 1936 le pacte anti-Komintern avec l'Allemagne nazie. En Europe, la volonté d'Hitler d'élargir son « espace vital » et d'instaurer un nouvel ordre dominé par la race aryenne est à l'origine de la guerre. Pour éviter d'être mobilisé sur deux fronts à la fois comme en 1914, l'Allemagne signe un pacte de non-agression avec l'URSS (23 août 1939), qui prévoit le partage de la Pologne et des pays baltes.

Les répressions allemande et vichyste contre la Résistance - Le Mont-Valérien pendant la Seconde Guerre mondiale - Le Mont Valerien, haut lieu de la mémoire nationale Le 1er juin 1942 le général SS Karl Oberg est nommé « Chef suprême de la SS et de la police en France ». Il prend la relève de la politique de répression en France occupée et poursuit la stratégie du MBF jusqu'à l'automne 1942, date à laquelle la politique des otages est abandonnée. La SS développe ensuite ses propres mesures répressives, alors même que les tribunaux militaires continuent à sévir. Intensification de la répression

L'avant-guerre - Les origines de la Seconde Guerre mondiale Les origines de la Seconde Guerre mondiale Les héritages de la Première Guerre mondiale À la conférence de la Paix réunie à Paris, de janvier à mai 1919, le «conseil des quatre» (France, Royaume-Uni, Italie et États-Unis) avait imposé la volonté des vainqueurs aux vaincus, respectant peu les principes annoncés dans les Quatorze Points du président Thomas Wilson. Ainsi, les rancœurs furent nombreuses et alimentèrent les problèmes des relations internationales de l'entre-deux-guerres. L'Allemagne, considérée comme responsable du conflit, était non seulement amputée territorialement, mais aussi désarmée et, surtout, soumise au paiement, pour des décennies, d'énormes réparations. Elle jugea que le traité de Versailles qui lui était imposé était un diktat inadmissible.

Related: