background preloader

Histoire. Unité 731. Les médecins maudits de l’armée japonaise. Terra Nova

Histoire. Unité 731. Les médecins maudits de l’armée japonaise. Terra Nova
L’unité 731 C’est récemment seulement que l’ampleur et l’horreur des expériences menées ont été révélées. Les agissements de cette équipe de « savants » pervers n’ont d’égal que ceux des médecins nazis dans les camps de concentration. Le laboratoire de la mort est installé dans l’Etat du Mandchoukuo, à Pingfan, au sud de Harbin. Son objectif principal est la mise au point d’une arme bactériologique. A cet effet, un énorme complexe de 150 bâtiments est construit. Au plus fort de son activité, à partir de 1938, le complexe regroupe des milliers de collaborateurs. Dans un des bâtiments, le « bloc Rô », les chercheurs font des expériences sur des êtres humains. Harbin est une ville qui constitue la source de recrutement des victimes. Le général Shiro Ishii, bactériologiste et responsable de l'unité 731 Mais, on sait que des soldats Américains, Australiens, Néo-Zélandais et Anglais, incarcérés dans le camp de Moukden, à 500 km de Pingfan ont également été victimes de ces savants fous. < Histoire

http://www.dinosoria.com/unite_731.htm

Related:  2ème guerre mondialeEPI/AP/ numériqueBarre personnelle

Unité 731 Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le complexe de l'Unité 731. Créée par mandat impérial, l'Unité 731 (731 部隊, Nana-san-ichi butai?) était une unité militaire de recherche bactériologique de l'Armée impériale japonaise. Officiellement, cette unité, créée en 1925 et dirigée par Shirō Ishii se consacrait « à la prévention des épidémies et la purification de l'eau », mais elle effectuait en réalité des expérimentations sur des cobayes humains comme des vivisections sans anesthésie ou des recherches sur diverses maladies comme la peste, le typhus et le choléra en vue de les utiliser comme armes bactériologiques[1]. Il est estimé que les expérimentations bactériologiques pratiquées au Mandchoukouo, notamment par largage par avion, ont produit entre 300 000 et 480 000 victimes[2].

Les atrocités de l'occupation japonaise révélées par les archives chinoises Les employés des archives de la province de Jilin (Nord-est de la RPC) ont marqué à leur manière le 69e anniversaire de la victoire dans la Seconde guerre mondiale. A la fin d’avril, ils ont rendu publics près de 100.000 documents datant de la Seconde guerre mondiale, qui témoignent des actes de cruauté de l’armée japonaise pendant l’occupation de l’Est de la Chine (1937-1945). Il s’agit des lettres, des rapports, des documents officiels et des enregistrements de conversations téléphoniques entre les soldats et les fonctionnaires d’autres grades de l’armée impériale du Japon en Chine.

SITE WEB - Lesite.TV : La Seconde Guerre mondiale, une guerre d'anéantissement (1939-1945) Impact et conséquences de la participation des congolais à la Seconde Guerre mondiale Durée : 03 min 56 s Date de publication : 02/2015 Collection vidéo : Kongo En mai 1940, la défaite de l'armée belge face à l'Allemagne et la fuite du gouvernement belge à Londres coupe la communication entre la Belgique et ses colonies. Au Congo, (...) La participation des soldats congolais à la guerre de 1914-1918 Durée : 02 min 25 s Date de publication : 02/2015 Collection vidéo : Kongo Au cours de la Première Guerre mondiale, lorsque le conflit s'étend en Afrique orientale, la Belgique mobilise ses troupes coloniales au Congo. Cet extrait revient sur la (...) Le projet Manhattan Durée : 01 min 48 s Date de publication : 09/2014 Collection vidéo : Portraits d'un nouveau monde Le champignon atomique est étroitement lié à l'histoire de Richland, ville située à côté du complexe d'Hanford, aux Etats-Unis.

Shirō Ishii Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Shirō Ishii (石井 四郎, Ishii Shirō?, 1892-1959) était le lieutenant-général de l’unité 731, chargée de la recherche sur les armes bactériologiques pendant la Seconde Guerre sino-japonaise. Il poussa le Japon à adopter une stratégie de guerre bactériologique alors que le pays était signataire de la Convention de Genève de 1925 interdisant le recours aux armes chimiques. Il fut la clé de voûte de l'organisation de programmes massifs d'expérimentations biomédicales, sur des cobayes humains notamment[1]. Les 10 plus beaux endroits dans le monde qui existent réellement - Images Insolites Les endroits fantastiques n'existent pas seulement que dans les films et les contes de fées, ils existent aussi dans le monde réel. En voici une dizaine qualifié comme les endroits les plus beaux aux monde. Tunnel Wisteria est situé dans les jardins Kawachi Fuji à Kitakyushu, au Japon Voir taille réelle

Pearltrees : Mode d'emploi Pearltrees vous permet d’organiser et partager ce que vous aimez sur le web : – garder sous la main les contenus que l’on trouve chaque jour sur le web, – organiser ces contenus par un système de perles et d’arbre de perles (pearltree), – découvrir les contenus des gens qui partagent nos intérêts, – partager des intérêts avec vos équipes ou amis. Cet outil fonctionne sous Flash et s’ouvre comme une page web ou dans un module sur un site. Il existe des plugins de navigateurs pour stocker directement des pages dans son pearltree. Qu’est ce qu’un pearltree ? Un pearltree fonctionne comme un dossier qui peut contenir plusieurs perles ou d’autres pearltrees.

Info Après la capitulation du Japon, en 1945, les responsables de ces crimes de guerre ont bénéficié de la protection des services secrets américains, en échange des informations résultant de leurs expériences. L’Armée américaine redoutait déjà une guerre avec l’Union soviétique et préférait garder secret ce qu’elle apprenait des scientifiques japonais en matière de guerre biologique. Au cours de la guerre de Corée, l’Armée des Etats-Unis, conseillée par les criminels de guerre japonais qu’elle avait protégés, a lancé des attaques biologiques contre les régions occupées par les troupes communistes. Les débuts flatteurs d’un savant fou japonais Né le 25 juin 1892, Shiro Ishii a suivi des études de médecine à l’Université impériale de Kyoto, au Japon. Ensuite, il s’est engagé dans la Garde impériale, en qualité de chirurgien militaire.

Auschwitz Le plus grand ensemble de camps allemands de concentration et d'extermination, créé en mai 1940 à Oświęcim, à 60 km au S.-O. de Cracovie (Pologne). Créé pour interner des Polonais et des prisonniers de guerre soviétiques (Auschwitz I), il devint avec la construction, engagée au printemps 1941, de Birkenau (Auschwitz II) le plus grand centre de mise à mort du peuple juif – ainsi que de Roms, de Sinti et autres prisonniers – de différentes nationalités européennes, atteignant parfois 20 000 victimes par jour. À Auschwitz même (Auschwitz I), des détenus servaient de cobayes aux expériences in vivo des médecins SS ; d'autres travaillaient à Monowitz (Auschwitz III) pour l'usine de Buna de l'IG Farben. 8h15 6 AOUT 1945 : Hiroshima Retour sommaire L'atome au service de la guerre Jamais une découverte scientifique n'a été si rapidement appliquée, jamais de tels moyens financiers et humains n'ont été mis au service d'une aventure techno-scientifique. Tout cela dans un seul but: la bombe atomique. Ce 6 août 1945 à 2 heures 30 locale, la météo sur Hiroshima étant satisfaisante, le bombardier B 29 Enola Gay décolle de l'aéroport militaire américain de Tinian, dans les îles Mariannes. Le commandant Tibbets, qui s'entraîne depuis des mois à cette mission, est le seul de l'équipage à connaître la nature de la bombe de quatre tonnes qu'il transporte dans ses soutes.

Camp de concentration Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. On nomme camp de concentration un lieu fermé de grande taille créé pour regrouper et pour détenir une population considérée comme ennemie, généralement dans de très mauvaises conditions. Cette population peut se composer des opposants politiques, des résidents d'un pays ennemi, de groupes ethniques ou religieux spécifiques, des civils d'une zone critique de combats, ou d'autres groupes humains, souvent pendant une guerre. Les personnes sont détenues en raison de critères généraux, sans procédure juridique, et non en vertu d'un jugement individuel.

Le Canada en devenir Bienvenue à du projet Le Canada en devenir!Ce site porte sur l'histoire du Canada grâce aux propos des hommes et des femmes qui ont façonné la nation. Créé autour de la collection des documents gouvernementaux de la collection de Notre mémoire en ligne, il intègre des textes narratifs et des liens vers des textes constituant des sources primaires. Ce site a été conçu pour les étudiants et les enseignants en études canadiennes, en histoire et en droit, mais il sera également utile aux chercheurs et à toute autre personne intéressée au passé du Canada.

Related: