auxiliairesCultures
Guide pédagogique sur les insectes auxiliaires - Jardinons-ensemble ! Guide pédagogique sur les insectes auxiliaires - Jardinons-ensemble ! Livres et presse , expérience, guide Mai 2013 Fiche livre Les insectes au logis, connaître les insectes auxiliaires et les accueillir au jardin 2013, la ville de Romans Introduction "Des insectes au jardin ! Pour quoi faire ?
guide_auxiliaire_GL
Lutte biologique Vers la page d'accueil d'OPIE-Insectes La "lutte bio" en quelques phrases ; en une image. Pour approfondir le sujet : Les mots de la LB : vocabulaire et définitions. Lutte biologique
abris pour les insectes

Insecte auxiliaire Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique. Un insecte auxiliaire est un insecte qui a un effet bénéfique pour l'environnement de l'homme dans la mesure où il lutte efficacement contre les insectes destructeurs des végétaux que consomme l'être humain ou dont il fait usage. Il peut s'agir aussi d'un insecte qui apporte son concours dans une activité humaine. Insecte auxiliaire
Les ichneumons, des insectes auxiliaires au jardin - Le JardinOscope, toute la vie animale de nos parcs et jardins Les ichneumons, des insectes auxiliaires au jardin - Le JardinOscope, toute la vie animale de nos parcs et jardins Les ichneumons, des insectes auxiliaires au jardin Ichneumon suspiciosus Carte d'identité:Ordre des hyménoptères, famille des Ichneumonidae,Longueur du corps: 15 mm environLes antennes constituées de nombreux articles sont très longuesCes insectes sont visibles de mai à septembre en bordure des haies et autour du stock de bois de chauffage.
Larve de syrphe (photo) - Terre saine - Votre commune sans pesticides
Insectes auxiliaires - Album photos - La biodiversité au jardin
Les insectes auxiliaires, amis de votre jardin Le charançon du navet, les pucerons, la mouche du chou, le doryphore, les chenilles du chou, etc... sont des insectes que l'on nomme insectes ravageurs. On les qualifie ainsi car ils rentrent en concurrence directe avec l'homme en causant des dégâts à ses cultures, à ses végétaux. Pour les éliminer, l'homme a souvent recours aux produits chimiques qui détruisent et perturbent les micro-écosystèmes. Pourtant, dans un souci d'équilibre, la nature a conçu, entre autres, des insectes auxiliaires qui entravent le développement ou qui se nourrissent des ravageurs. En voici quelques-uns des plus connus. La coccinelle est un insecte de la familles des coccinellidés (Coccinellidae). Les insectes auxiliaires, amis de votre jardin
La présence de bandes enherbées fleuries réparties régulièrement dans la parcelle permet aux insectes auxiliaires de trouver refuge et ainsi de proliférer. Ces insectes auxiliaires sont des prédateurs naturels des pucerons, acariens et autres parasites nuisibles à la culture. Cette biodiversité permet de maintenir naturellement les populations indésirables à des niveaux acceptables sans avoir recours à des insecticides. Document sans nom Document sans nom
Les scientifiques du Service de Recherche Agricole du Texas font des heures sup’ la nuit, dans les champs, pour traquer les insectes qui aident discrètement les agriculteurs à se débarrasser des ravageurs... Coccinelle maculée (Coleomegilla maculata) dévorant des œufs de doryphore Crédit ARS Lire la suite sur Futura-Sciences... Les auxiliaires, ces animaux qui assistent les agriculteurs dans leurs tâches en pollinisant, fertilisant, éliminant les ravageurs, sont bien connus des jardiniers et des agriculteurs bio. Abeilles, coccinelles, lombrics le jour, la nuit d'autres prennent le relais. En fait,les insectes se partagent le milieu: activité diurnes pour les uns, nocturnes pour les autres. Quand les insectes font des heures sup' pour aider les agriculteurs - Durablement - Réseau & écriture pour la nature Quand les insectes font des heures sup' pour aider les agriculteurs - Durablement - Réseau & écriture pour la nature
INSECTES14ter-32 LES CHALCIDIENS, de très nombreuses petites "guêpes" parasites et hyperparasites (1) : Cette Super-Famille des Chalcidoides comprend un nombre immense d'espèces (peut-être 1 million) de très petite taille (1 à 2 mm en moyenne) aux reflets métalliques (bleus ou verts) ou noirs aimant le soleil et la lumière; les ailes sont transparentes à nervation très réduite; ce sont des parasitoïdes d'autres Arthropodes : Araignées, Lépidoptères, Hyménoptères, Homoptères, Hémiptères, Diptères, Coléoptères, Orthoptères...Ces derniers sont attaqués au stade oeuf, d'autres parasitent larves, chenilles ou chrysalides (il peut y avoir plus de 1000 larves dans une chrysalide!) mais jamais les imagos ! INSECTES14ter-32
Epeire Coccinelle : célèbre amie des jardiniers, c'est une redoutable prédatrice de pucerons, d'acariens et d'aleurodes, les pires ennemis des plantes cultivées, ainsi que des cochenilles farineuses ou cotonneuses, fréquentes sur les plantes d'intérieur. Chrysopes : ces tout petits insectes ailés se nourrissent de pollen mais aussi de cochenilles, pucerons, chenilles de lépidoptères et acariens (araignées rouges). Les larves sont très utilisées en agriculture comme alternative aux traitements chimiques contre les pucerons. Insectes au jardin : les auxiliaires du jardinier - Jardin potager - Jardinage Insectes au jardin : les auxiliaires du jardinier - Jardin potager - Jardinage
Les insectes auxiliaires : les amis du jardinier Pour lutter contre les insectes ravageurs au jardin, il existe une alternative moins nocive que les traitements chimiques : les insectes auxiliaires. Nous vous proposons de découvrir ces petites bêtes qui assurent la régulation des populations de ravageurs et la pollinisation de vos fruits et légumes. Partager Les insectes auxiliaires : les amis du jardinier Les insectes auxiliaires : les amis du jardinier
Lutte biologique : utiliser les insectes auxiliaires La définition officielle stipule que la lutte biologique est l'utilisation d'organismes vivants pour prévenir ou réduire les dégâts causés par des ravageurs, donc, en résumé, faire appel à la nature en employant les prédateurs naturels pour combattre les ravageurs. La lutte biologique est un moyen de limiter un ennemi donné par son prédateur naturel qui devient un auxiliaire du jardinier. Ce principe, inventé il y a 150 ans, bien avant les traitements chimiques, rétablit les équilibres naturels.Les auxiliaires qu'on cherche à utiliser sont le plus souvent des insectes entomophages, des acariens entomophages ou parasites. Le prédateur le plus connu reste la coccinelle dévoreuse de pucerons, le premier ennemi au jardin. D'autres auxiliaires peuvent aussi être des bactéries ou des virus qui provoquent certaines maladies chez les insectes nuisibles. On parle de muscardines dans le cas de champignons.

Insectes auxiliaires, les alliés du jardinier

© Joël Valentin Nombre d’insectes sont les amis du jardinier. Ce sont des “auxiliaires”, qui aideront à réguler les populations de ravageurs et polliniseront vos fleurs et légumes. Et tout ça, gratuitement et écologiquement ! La chrysope