background preloader

Les chemins de la lecture

Les chemins de la lecture

http://www.arte.tv/fr/l-histoire-de-l-ecriture/7360080,CmC=7389854.html

Related:  Histoire de l'écrituresbd5histoire du livre et des supports de l'écritIRDEnseigner l'histoire

L'Histoire de l'écriture L'histoire de l'Ecriture On avait une correspondante qui s'appelait Nathalie Le Reste. Elle nous a posé des questions sur l'histoire de l'écriture. Nous nous sommes beaucoup intéressés à ses questions. Elle est venue en classe et nous a expliqué ce qu'on allait faire cette année. La lecture à l’épreuve de l’adolescence : le rôle des CDI des collèges et lycées 1 Il semble inutile ici de citer des noms ou des références. Chacun saura aisément les reconnaître, s (...) 1Portée par le développement d’une politique d’offre publique et les effets de la massification scolaire, la lecture s’impose désormais comme une pratique socialement et culturellement moins exclusive et par conséquent moins distinctive. Se diffusant par le biais de la scolarisation, elle s’est accompagnée d’une baisse sensible du nombre des « petits » lecteurs conjuguée à une diminution du noyau de ceux qui formaient les « grands » lecteurs et témoignaient symboliquement de la valeur de la pratique (Patureau, 1992 ; Baudelot et al., 1999). 2 Pierre Bourdieu (1979) évoquait à ce propos les droits d’entrée symboliques (tradition familiale, f (...) 2Il ne suffit pas, en effet, d’une plus grande proximité de l’offre publique de lecture pour que celle-ci se traduise par une égalité d’accès, notamment pour ceux qui en sont culturellement les plus éloignés2.

L'Histoire de l'écriture L'histoire de l'Ecriture On avait une correspondante qui s'appelait Nathalie Le Reste. Elle nous a posé des questions sur l'histoire de l'écriture. Nous nous sommes beaucoup intéressés à ses questions. Elle est venue en classe et nous a expliqué ce qu'on allait faire cette année. IRD 6e : Rechercher sur Internet -2 bis (séance 6) Accueil > Séances pédagogiques > IRD 6e : Rechercher sur Internet -2 bis (séance 6) Cette séance a été construite par Julie Lama et Maurane Hernandez, étudiantes de M1 documentation à Paris, lors de leur stage d’observation dans le collège. Je les remercie d’avoir autorisé la diffusion de leur séance. Modalités : discipline : IRD / EAM (voir progression annuelle 2012-2013)niveau : 6eeffectif : demi-classedurée : 50 minlieu : CDImatériel : fiches IRD n°6évaluation : note sur 5 de la fiche séance

Pour des programmes d'histoire ouverts Par Vincent Capdepuy, géohistorien du global, enseignant et formateur à La Réunion, membre du collectif Aggiornamento histoire-géographie Les programmes d’histoire, dont les projets pour les cycles 3 (CM1 / CM2, sixième) et 4 (cinquième, quatrième, troisième) viennent à peine d’être diffusés en vue de la consultation qui devrait être organisée au courant du mois de mai, commencent déjà à faire débat et à susciter des critiques. Pour certains, l’enseignement de l’histoire aurait pour fonction essentielle de participer à la construction de l’identité nationale. Ce qui est être aveugle au fait que tout l’enseignement, scolaire et extrascolaire, contribue à forger notre culture et notre place dans la société. En cela, les programmes d’histoire des cycles 3 et 4, dans leur mouture actuelle, sont quelque peu décevants.

Ecritures manuscrites Ecritures latines manuscrites Les écritures latines manuscrites ont évolué au cours des âges, notamment en fonction des instruments utilisés pour écrire et des finalités de l'écriture. Avant l'introduction en Europe occidentale de techniques de reproduction de l'écrit, au XVe siècle, toute écriture y était manuscrite. L'introduction de l'imprimerie avec des caractères mobiles en Europe occidentale, dans la seconde moitié du XVe siècle, entraîne un premier rétrécissement de la sphère d'utilisation de l'écriture manuscrite, réservée à des documents en un exemplaire ou en un petit nombre d'exemplaires (courrier, actes notariés, manuscrits destinés à l'impression, etc.). Techniques d'impression de Gutenberg En Chine, le développement de procédés de reproduction de l'écrit à partir du VIIe siècle n'a pas eu les mêmes effets. Au contraire : aussi bien l'estampage que la xylographie ont permis de sauvegarder et de diffuser des modèles calligraphiques.

Quiz: L'affaire Caïus (de Henri Winterfeld) - DU LATIN À WALLON Question n°1 : Qui est l’auteur de ce livre ? Question n°2 : Qui est Xantippe ? Question n°3 : Dans quelle rue se situe l’École Xanthos ? Les supports numériques - NUMERAMA.com L'arrivée des supports numériques (1981) : Le CD ou Compact Disc : Le CD a été crée en 1981 par Philips et Sony et existe sous plusieurs formes. Le CD audio : remplaçant du 33 tours, il permet d'avoir un album complet au format numérique, sur une seule face. Des variantes existes : Le CD singles, même taille (12 cm), ou réduit (8 cm), permet la diffusion de 2 à 4 chansons.Le CD promo, utilisé dans les radios, discothèques...Le CD-R, très utilisé pour sauvegarder ses données.Le CD-RW, réinscriptible à volonté.Le Laser-Disc, utilisé au début du home cinema.

Séance 3: les supports de documents (techniques documentaires 6ème) Pour poursuivre sur la notion de document, il me semble intéressant d’aborder l’évolution des supports de documents de l’écrit mais pas seulement. J’avais déjà tenté cette séance l’an passé en m’appuyant sur le site de la BNF l’Aventure des écritures. Les élèves devaient répondre à des questionnaires sur un support de l’écrit bien précis. Déportation : que sont devenus les camps français ? Europe 1Noémi Marois et Maud Descamps De 1939 à 1946, 600.000 personnes sont passées par les camps d'internement français. A l’occasion de la journée du souvenir des déportés, Europe1 vous raconte l'histoire de ces camps et la place qu'ils occupent, aujourd'hui, dans notre patrimoine et notre mémoire. Ce récit ne se veut pas exhaustif, mais relatera l’histoire de six camps dispersés sur le territoire français. Certains étaient des camps d’internement, d’autres des camps de concentration.

Informations pédagogiques: la langue grecque, l'écriture, l'alphabet, la numération Au IVème siècle, l’épopée d’Alexandre le Grand a pour résultat une expansion de la langue attique, et en même temps une intégration de nombreux éléments linguistiques des pays conquis, qui conduisent à la rendre plus universelle : cette langue, adoptée par l’ensemble de la littérature, est alors appelée "langue commune" ou koinê (ou koinè). C’est la langue d’Alexandrie et de tout le monde grec. Au Ier siècle de notre ère, c’est aussi la langue des premiers auteurs chrétiens. Elle perdure jusqu’à devenir le grec médiéval, à l’avènement de l’empire byzantin au IVème siècle.

Related: