background preloader

Ulysse

Ulysse
Célèbre héros grec, roi légendaire d'Ithaque, Ulysse (Gr. Ὀδυσσεύς; Lat. Odysseus) était le fils de Laërte et d'Anticlée. Toutefois des traditions postérieures prétendent que Sisyphe, en visite à Ithaque, serait tombé amoureux d'Anticlée, alors déjà fiancée à Laërte, et aurait engendré Ulysse. On dit aussi que son grand-père maternel, le célèbre voleur Autolycos, fils d'Hermès, qui avait choisi le nom Odysseus qui signifierait "celui qui est agacé" et lui avait prédit qu'il serait aussi roué que lui et qu'il obtiendrait de grandes richesses quand il serait capable de venir les chercher chez lui, sur le Parnasse. Ulysse par Ingres (1850) © Musée des Beaux-Arts, Lyon, Avec ce singulier grand-père, il participa sur le mont Parnasse à une chasse au sanglier qui le blessa d'un coup de défense. Le travail interrompu par Bouguereau © Mead Art Museum, USA Parvenu à l'âge adulte, il devint roi d'Ithaque du vivant de son père. Le couple eut un fils, Télémaque. Related:  Dieux Grecs - A Classer

Tantale Il existe plusieurs personnages de la mythologie grecque qui répondent au nom de Tantale: Tantale enchaîné par Hermès tandis que Zeus ressuscite Pélops H. Taraval © Château de Versailles (1767) ① Tantale (Τανταλος) était roi de Lydie (ou de Phrygie) et fils de Zeus (ou Tmolos). Sa mère était selon les auteurs Eurynassa, la fille de Pactole ou Eurythémisté fille de Xanthos ou Clytia fille d'Amphidama ou la Titanide Ploutô. Il avait la réputation d'être extrêmement riche et les dieux le considéraient comme supérieur à tous les mortels. Pourtant les dieux vinrent une fois dîner dans son palais. Les dieux se rendirent immédiatement compte de l'horrible nature de cette nourriture à l'exception toutefois de Déméter qui, à cette époque là, était fortement troublée par la disparition de sa fille. Supplice de Tantale de W. Ils ressuscitèrent Pélops et inventèrent un supplice terrible pour Tantale. ② Tantale, fils de Thyeste (ou de Brotéas), fut le premier mari de Clytemnestre.

Odysseus' Journey Edit × A story map Sisyphe Sisyphe surveillé par Perséphone Sisyphe, (gr. Σίσυφος; lat. Hygin raconte dans un document partiel que Sisyphe haïssait Salmonée, son frère. Sisyphe possédait un beau troupeau dans l'isthme de Corinthe. Une nuit, Autolycos se servit, comme à l'ordinaire, et, à l'aube, les empreintes de sabots sur la route fournirent à Sisyphe des preuves suffisamment concluantes pour convoquer les voisins et les prendre à témoin du vol du bétail. Toutefois il existe un récit qui indique que c'est Autolycos lui-même qui offrit spontanément sa fille à Sisyphe, car il souhaitait avoir un petit fils aussi roué que lui. Quand il construisit la citadelle de Corinthe au sommet de la colline de l'Acrocorinthe il la surmonta d'une tour de guet, poste commode pour voir venir les voyageurs et les rançonner d'autant plus facilement qu'il avait fait construire des murs pour fermer l'isthme. Le châtiment de Sisyphe Thanatos prisonnier, plus personne ne mourait. Sisyphe, cependant, avait encore un tour dans son sac.

Ulysse : le premier homme (1) Qu’importe le temps ! 3 000 ans après l’« Odyssée » d’Homère, le mythe d’Ulysse continue d’incarner le modèle de la condition humaine. Et l’épopée de son fabuleux périple reste une source inépuisable d’inspiration. De Troie à l’île de Calypso, du pays des Cyclopes aux îles des Sirènes, Jean-Paul Mari a refait le long voyage d’Ulysse en passant par la Turquie, la Tunisie, l’Italie, le Maroc et la Grèce. L’« Iliade » et l’« Odyssée » sont les premiers textes de notre civilisation gréco-romaine. Qui est Ulysse ? Ulysse, « l’homme aux mille tours », est un humain rusé. Mais c’est un homme avant tout qui n’hésite pas à mentir, donne de fausses identités si nécessaire, se montre insolent, orgueilleux, vaniteux même, quand il révèle son nom au Cyclope après l’avoir aveuglé, ce qui provoque la terrible colère de son père, Poséidon, maître absolu des mers. Il refuse pourtant ce cadeau divin, fidèle à sa femme Pénélope qu’il veut retrouver, à son fils Télémaque, à son île Ithaque. N. J. N. J.

Prométhée Prométhée Prométhée, le bienfaiteur de la race humaine, que certains considèrent comme faisant partie de la famille des Titans, est le fils du Titan Japet et de l'Océanide Clyméné. ♴ Toutefois Eschyle le considère comme le fils de la sage Thémis, seconde épouse de Zeus, qui lui aurait enseigné la sagesse et lui aurait confié quelques secrets capables de troubler la quiétude de l'Olympe. ♵ Selon une tradition minoritaire, le Géant Eurymédon abusa d'Héra alors qu'elle était encore dans sa famille; elle conçut Prométhée. Alors quand Zeus, après avoir épousé Héra, eut vent de cette histoire, il rejeta Eurymédon au fond du Tartare et profita de la première occasion pour faire enchaîner Prométhée. • Le rusé Prométhée et Hermès, JORDAENS Prométhée épousa Pronoia une Océanide, fille d'Océan et de Téthys, ou une Néréide, fille de Nérée et de Doris et de leur mariage naquit Deucalion, héros du déluge. Il était admis dans l'Olympe et dans la familiarité des Immortels. • Les sacrifices • Pandore page 2

Poséidon Dans la mythologie grecque, Poséidon (Ποσειδων) était le dieu de la mer, de la navigation, des tempêtes, mais également des tremblements de terre. Il était le fils de Cronos et de Rhéa. Le nom de Poséidon semble dériver de la racine Ποτ, "être le maître", que l'on retrouve dans le latin potens "pouvoir". Les anciens le rattachaient mot boisson ou fleuve mais cela semble plus douteux. Cette divinité essentiellement marine fait partie des douze Olympiens. Quand les trois frères se partagèrent le monde, il eut pour sa part l'empire des eaux aussi bien salées que douces. Neptune calmant les flots (1733) Lambert ADAM © Musée du Louvre Il a pour attributs: - le trident, - le dauphin, - le taureau, - le cheval qu'il aurait créé ou domestiqué. Fils de Cronos et de Rhéa, Poséidon partagea le sort de ses frères et fut, dès sa naissance, avalé par son père, qui dut le rendre à la lumière par l'effet du breuvage que Zeus lui administra sur les conseils de Métis.

Perséphone Perséphone (Gr. Περσεφονη; Lat. Persephone) était la fille de Zeus et de Déméter ou selon d'autres sources la fille de Zeus et de la nymphe Styx. Pluton enlève Proserpine d'Andrea Appiani D'une grande beauté, Perséphone fut élevée en secret en Sicile par sa mère. Mais Hadès l'aperçut, il décida d'en faire sa reine des Enfers et de l'enlever avec la tacite complicité de Zeus. Hélios, qui voit tout, lui révéla finalement que si elle n'était pas sur Terre il se pourrait bien qu'elle fût aux Enfers. Zeus fut alors obligé de tenter une conciliation et conseilla à son frère de rendre Perséphone à sa mère avant que la terre entière ne soit complètement morte de faim. Les larmes de Déméter cessèrent de couler. Perséphone semble avoir finalement accepté son rôle de déesse des Enfers car, dans les légendes, elle agit toujours en accord avec son époux.

Persée Fils de Zeus et de Danaé, Persée (Gr. Περσεύς ; Lat. Perseus) accomplit l'exploit de tuer Méduse et de sauver Andromède. Danaé par Le TITIEN (© Museo di Capodimonte, Napoli) Abas, roi d'Argos et petit-fils de Danaos, épousa Aglaéa et légua son royaume à ses fils jumeaux Proetos et Acrisios en leur demandant de gouverner à tour de rôle. Acrisios, qui était marié à Aganippé, n'avait pas d'enfants, excepté Danaé, sa fille unique, que Proetos avait séduite; et lorsqu'il demanda à un oracle comment il pourrait avoir un héritier mâle, il lui fut répondu: "Tu n'auras pas de fils et ton petit-fils te tuera." Persée Lorsque Acrisios apprit la chose, il ne voulut pas croire que Zeus fût le père et soupçonna son frère Proetos d'avoir repris ses rapports avec elle; mais, comme il n'osait pas tuer sa propre fille, il l'enferma, elle et le petit Persée, dans un coffre de bois qu'il lança à la mer. Méduse par CARAVAGGIO

Pâris Jugement de Pâris par de TROY Pâris (Gr. Πάρις ) était le fils cadet de Priam, roi de Troie, et de la reine Hécube. Mais dans certaines traditions Hector est plus jeune que Pâris. Peu avant sa naissance, sa mère rêva qu'elle enfantait un brandon enflammé. Pâris grandit et devint un beau et fort jeune homme qui défendait les troupeaux contre les voleurs et c'est à cette époque qu'il fut surnommé "Alexandre" (protecteur des hommes). Enlèvement d'Hélène par Guido Reni Un jour qu'il gardait ses troupeaux sur le mont Ida, lui apparurent trois déesses, Aphrodite, Héra et Athéna conduites par Hermès. Puis il participa à des jeux funèbres et surclassa tous les concurrents tant dans le sport que par sa beauté. Envoyé comme ambassadeur en Grèce, Pâris fut accueilli par Ménélas, roi de Sparte qui était marié à Hélène la plus belle femme du monde. Juste avant de partir, Hélénos et Cassandre lui avaient annoncé que son départ serait le prélude à d'effroyables événements.

Pan Pan (Gr. Πάν; Lat. Pan) est le dieu des bergers, des pâturages et des bois, né en Arcadie. Il existe plusieurs versions confuses sur sa naissance. Pan et Psyché Edward Burne-Jones Ses parents seraient Zeus et Callisto ou Oeneis ou Thymbris ou Hybris (Personnification de la Démesure et de l'Insolence); Hérodote le tient pour le fils d'Hermès, déguisé en bouc, et de Pénélope; on le dit aussi fils d'Ulysse et de Pénélope, ou fils d'Hermès et d'une fille de Dryope (hymne homérique 19) ou d'Ouranos et de Gaia et bien d'autres. Avec le grand nombre de nymphes qu'il a courtisé, sa descendance est aussi complexe; Nonnos dans les Dionysiaques (XIV, 67 sqq) en cite un nombre impressionnant. Il était si laid en naissant avec ses cornes et ses pieds de bouc, que sa mère l'abandonna. Pan poursuivant Syrinx par François Marot Il ne fut guère plus chanceux quand il s'opposa à Eros qui lui inspira un amour non payé de retour pour la nymphe Syrinx; elle préféra être changée en roseaux que de lui céder. Pan

Les Olympiens Psyché, accompagnée d'Hermès, reçue par tous les dieux de l'Olympe CARRAVAGIO Musée du Louvre On appelle "les Olympiens" les douze grands dieux qui résidaient en général sur l'Olympe mais ils avaient aussi sur la terre des endroits privilégies où ils aimaient venir et où se situaient leur principal temple. Les dieux étaient immortels et conservaient une éternelle jeunesse en se nourrissant d'ambroisie et de nectar. Dans cette liste Dionysos (Bacchus) a remplacé Hestia (Vesta), la déesse du foyer, qui lui avait cédé sa place. Hadès (Pluton) n'y figure pas car il ne venait jamais sur l'Olympe. Ces douze grands dieux forment une sorte de conseil (les romains les nommeront Dii consentes, les "dieux qui sont ensemble") et régissent les divers aspects de la vie des mortels avec l'aide de divinités secondaires. Généalogie au format PDF Généalogie simplifiée des olympiens.

Ce n'est pas "Ulysse adolescent" puisque c'est une femme qui tient une rame
mais "l'allégorie de l'odyssée" des beuax arts de Lyon, étude pour l'apothéose d'Homère
C'est écrit en grec en bas à gauche Odysseia
voir by ulysse92 Aug 28

Related: