background preloader

Crowdsourcing

Crowdsourcing
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le crowdsourcing, ou externalisation ouverte[1] ou production participative[2], est l'utilisation de la créativité, de l'intelligence et du savoir-faire d'un grand nombre de personnes, en sous-traitance, pour réaliser certaines tâches traditionnellement effectuées par un employé ou un entrepreneur. Ceci se fait par un appel ciblé (quand un niveau minimal d'expertise est nécessaire) ou par un appel ouvert à d'autres acteurs. Le travail est éventuellement rémunéré. Il peut s'agir de simplement externaliser des tâches ne relevant pas du métier fondamental de l'entreprise, ou de démarches plus innovantes. C'est un des domaines émergents de la gestion des connaissances, Il existe de nombreuses formes, outils, buts et stratégies du crowdsourcing[3]. Origine du terme[modifier | modifier le code] Le terme crowdsourcing est un néologisme sémantiquement calqué sur l'outsourcing (externalisation). Historique[modifier | modifier le code]

http://fr.wikipedia.org/wiki/Crowdsourcing

Related:  science participative / crowdsourcingNON ! Au travail gratuit,Concours non rénuméré, CrowdsourcingRSE, changements et entreprise 2.0internet et ciechangement sociétal, principaux Axes résumés

Génétique, maladies psychiatriques et intelligence : de nouveaux résultats grâce au crowdsourcing Une étude publiée dans Nature Genetics regroupant les données de centaines de laboratoires à travers le monde a identifié des variations génétiques corrélées à la taille du cerveau et de l’hippocampe, des paramètres anatomiques généralement modifiés chez les patients atteints de maladies psychiatriques telles que la schizophrénie, la dépression, l’anxiété ou Alzheimer. Hippocampe en transparence dans un cerveau. Source : Paul Thompson Ces résultats, publiés le 15 avril, sont issus d’une étude internationale de très grande ampleur sur le cerveau. L’équipe du Pr Paul Thompson, professeur de neurologie à l’université de Californie (Los Angeles), est à l’origine du projet ENIGMA (Enhancing Neuro Imaging Genetics through Meta­Analysis), un consortium regroupant plus de 200 chercheurs de 100 instituts scientifiques de par le monde.

#Webtools : Comment fonctionne une plateforme de crowdsourcing Après le concept d’Outsourcing qui, pour beaucoup d’entreprises high-tech a permis de réaliser leur travail à coûts réduits dans certains pays comme l’Inde et la Chine, le Crowdsourcing est apparu il y a quelques années déjà et pourrait se traduire par « l’approvisionnement par la foule”. Le principe de fonctionnement est très simple : après la mise en ligne d’un brief ou d’un projet créatif sur une plateforme web, celui-ci est ensuite proposé aux membres de cette même plateforme qui peuvent y répondre en contre-partie de rétributions. Le dilemne et l’image du crowdsourcing Plus réactif, moins gourmand et chronophage que les grandes agences, le crowdsourcing peut fournir certaines prestations (créations, informations …) dans des délais records. Les entreprises et les marques trouvent dans cette formule de travail participatif de nombreux avantages, tels que la réduction des coûts et des délais de création.

Médias sociaux : pourquoi les entreprises ont du mal ? Quelques entreprises commencent à acquérir une véritable courbe d’expérience dans l’usage des médias sociaux, d’autres plus nombreuses ont à leur actif quelques initiatives réussies. Une majorité d’entre elles n’en sont qu’à des expériences limitées, ou n’ont pas encore fait le grand saut. L’arbre ne doit pas cacher la forêt. Loin des discours d’auto-satisfaction, force est de constater que la plupart des entreprises rencontrent des difficultés à appréhender ces nouveaux espaces d’expression et leurs règles propres. 4 grandes raisons à cela. La différence de tempo Conséquence de la situation évoquée plus haut, les entreprises ont une totale maîtrise du calendrier de diffusion, tant qu’il s’agit de messages sortants : peu importe si les délais initiaux ne sont pas tenus, si les différentes étapes de validation s’éternisent.

Galaxy Zoo Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Galaxy Zoo est un projet astronomique en ligne qui propose aux internautes de collaborer au projet de classifier plus d'un million de galaxies. Modalités[modifier | modifier le code] Les internautes bénévoles doivent travailler sur des images prises par le programme Sloan Digital Sky Survey et décider si les galaxies sont elliptiques ou spirales et signaler si elles possèdent des particularités comme avoir des spirales en forme de barre ou bien avoir subi des transformations. Le but de ce recensement est de valider les différents modèles galactiques proposés par les scientifiques.

Autour des pratiques collaboratives Pour la première fois de son histoire, notre société est confrontée à la gestion de l'abondance. La création, la contribution, l'expression de millions de personnes est "maintenant sous la main" (M. Serres). Pour bénéficier de cette abondance rendue possible par le numérique, il nous faut apprendre non plus à cacher notre copie, mais à réutiliser, partager, enrichir, et échanger en réseau. Voici une collecte de références pour se former, échanger autour des pratiques collaboratives initiée par Michel Briand, Telecom Bretagne, à compléter (wiki ouvert). Pour faciliter cette transition vers un monde du numérique ouvert et en réseau ouvert,nous faisons ici le choix des biens mis en communs en privilégiant les contenus, réseaux qui se place sous le signe du partage et des droits d'usage élargis.

Sciences citoyennes Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les sciences citoyennes sont des programmes de recherche associant des scientifiques et une participation « citoyenne » d'amateurs volontaires, d'amateurs éclairés, de spécialistes à la retraite, etc. Elles se sont notamment développées dans le domaine naturaliste, où dans le fil des sociétés savantes des siècles passés, une grande partie du travail se fait sur le terrain sans nécessiter de moyens coûteux ou de laboratoire, permettant à des non-professionnels de contribuer aux avancées en matière de connaissance et d'inventaires. Mais des objets plus lointain, astronomiques notamment font aussi l'objet de sciences citoyennes. Le document Green Paper on Citizen Science: Citizen Science for Europe les décrit dans ces termes (traduction libre) :

Listes noires Appels d’offres-Concours-Crowdsourcing Point de règlement de l’Appel à projets pour la création du logo et de la charte visuelle de Marseille-Provence 2013, capitale européenne de la Culture Un concours proposé par une association, comme celui d'une société ou tout organisme privé, n'est pas soumis aux règles des marchés publics. C'est donc le droit des contrats qui s'applique. Si un règlement ne prévoit rien à propos de l'obligation de choix parmi les propositions qui résultent du concours, l'émetteur du concours et libre de ne pas se justifier… Loin des utopies Réseaux sociaux d’entreprise 2.0 : la différence, c’est la confidentialité, Nicolas Grué, Gfi Informatique Mardi 8 janvier 2013 2 08 / 01 / Jan / 2013 09:23 Les entreprises possèdent des masses d’informations, qu’elles exploitent avec plus ou moins de réussite en ayant recours à des solutions de gestion de contenus : CMS, GED et moteurs de recherche. Parmi ces solutions, les réseaux sociaux d’entreprise (RSE) sont à ce jour les plus intéressantes, voire les plus performantes. Dans un RSE, les utilisateurs peuvent accéder directement à la bonne personne qui possède le savoir recherché et ainsi tirer parti de son expérience, en allant au-delà de l’exploitation des données et documents produits par l’auteur ou bien le groupe de personnes évoluant dans le même écosystème. Reste à anticiper une question essentielle : in fine, qui peut avoir accès à quelle donnée…

Agence Web Paris - Création sites Internet & référencement naturel - L'équipe - Moon Websites Dario Spagnolo Fondateur et gérant Il est votre relais avec le reste de l'équipe. Habitat partagé : Et si on vivait ensemble ? Ce matin encore, vous êtes de mauvais poil. Maudits voisins qui ne respectent pas votre sommeil ! Aller toquer aux portes est délicat : depuis quatre ans que vous vivez dans cet immeuble, bien mal isolé et bien cher payé, vous ne connaissez toujours pas ses habitants. Alors que diriez-vous de passer à autre chose ? Songez un peu à ce que votre vie pourrait être si vous habitiez en bonne entente avec des voisins que vous auriez choisis, dans un habitat que vous auriez conçu ensemble et qui fonctionnerait selon des règles déterminées collectivement. Ce logement du troisième type – ni chacun chez soi, ni vie en communauté – n’est pas de la science-fiction.

Une carte en temps réel du taux de radioactivité dans le monde : Radioactive@home {*style:<i><b> </b></i>*} {*style:<i><b> ( Tutorial ) Le but du projet est de couvrir une grande partie du monde habité et équipé de PC reliés à Internet, de capteurs permettant d'informer en temps réel du taux de radioactivité gamma local. Radioactive@Home a été développé par des cruncheurs de la Team BOINC@Poland

Related: