background preloader

MARIE & JULIEN

MARIE & JULIEN

http://mariejulien.com/

Related:  conseil pratique free graphisteNON ! Au travail gratuit,Concours non rénuméré, CrowdsourcingFreelancele métier de graphisteGRAPHISMS

Comment définir un objectif en 7 minutes ou moins le juillet 5th, 2011 Pour avancer dans une direction donnée, pas le choix, il faut définir un objectif. Comment s’y prendre ? Voici quelques questions à se poser pour bien définir un objectif. Listes noires Appels d’offres-Concours-Crowdsourcing Point de règlement de l’Appel à projets pour la création du logo et de la charte visuelle de Marseille-Provence 2013, capitale européenne de la Culture Un concours proposé par une association, comme celui d'une société ou tout organisme privé, n'est pas soumis aux règles des marchés publics. C'est donc le droit des contrats qui s'applique. Si un règlement ne prévoit rien à propos de l'obligation de choix parmi les propositions qui résultent du concours, l'émetteur du concours et libre de ne pas se justifier… Loin des utopies La qualité d’un projet de design révèle la qualité de la relation entre le commanditaire et le designer.

KIT DE SURVIE DU CREATIF /// metiersgraphiques.fr La raison en est simple : choisi ou pas, victorieux ou pas, votre travail qu’il se limite à des recommandations ou qu’il se matérialise par des maquettes est le résultat d’une expertise, d’une réflexion, d’une culture, bref de plusieurs heures ou journées de mobilisation de ces compétences qui font de vous le professionnel que vous êtes. Ce travail créatif, par définition, c’est ce qui vous fait vivre parce que vous le vendez, et si vous le vendez c’est qu’il a une valeur intrinsèque qui ne dépend en rien de ce qui en sera fait ensuite. Existe-t-il une raison valable de donner gratuitement ce que vous espérez vendre un jour pour vivre ? En tout état de cause, et c'est peut-être le plus important, prenez bien conscience que ce travail sera exploité, et ce quoiqu’il arrive : Bien que ce constat relève de l’évidence, on trouve des tas de clients ou d’agences tentant de faire croire le contraire, et malheureusement des tas d’indépendants prêts à les suivre.

Top 10 des bobards racontés aux infographistes naïfs note: Je n'ai repris et traduit que les intitulés du "top 10" du site painter creativity , Les commentaires sous chaque élément de la liste sont de moi, il ne s'agit donc pas d'une traduction et l'analyse peut varier par rapport au site original. pour avoir une vision globale je vous conseille d'aller lire le billet original. Je ne sais pas pourquoi, de nombreuses grosses ficelles (à ce stade on appelle ça des câbles de marine) fonctionnent très bien auprès des infographistes alors qu'elle ne fonctionneraient dans aucun autre corps de métier. On peut se dire que c'est parceque l'infographie est un métier à part, mais pourtant lorsqu'il s'agit du mode de fonctionnement ou de la facturation des prestations, je ne vois pas ce qui différencie un infographiste d'un architecte, plombier ou coiffeur. Nous allons voir le top 10 des bobards servis au graphistes, et essayer de comprendre en quoi est-ce des bobards. 2- Nous ne paierons pas un centime tant que nous n'aurons pas le produit final !

Conseils pour les graphistes freelance débutants J’écris ce message parce que beaucoup de graphistes ne savent absolument pas dans quoi ils mettent les pieds lorsqu’ils se décident à se mettre en tant que graphiste indépendant. En effet, je trouve que les écoles et organismes de formation n’accompagnent vraiment pas assez l’étudiant lors de son passage à la vie active. La principale préoccupation d’une école, c’est d’avoir un fort taux de réussite au BTS. Avoir un diplôme, ça permet de gagner en confiance en soi, de se dire qu’on a le niveau minimum, mais c’est tout. Ne croyez pas que votre formation est finie, elle ne fait que commencer (et c’est d’ailleurs ce qui fait la richesse de ce métier). Malheureusement, les formations sont trop peu nombreuses à préparer les étudiants au monde du travail.

Crowdsourcing Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le crowdsourcing, ou externalisation ouverte[1] ou production participative[2], est l'utilisation de la créativité, de l'intelligence et du savoir-faire d'un grand nombre de personnes, en sous-traitance, pour réaliser certaines tâches traditionnellement effectuées par un employé ou un entrepreneur. Ceci se fait par un appel ciblé (quand un niveau minimal d'expertise est nécessaire) ou par un appel ouvert à d'autres acteurs. Designer Mode d'emploi N°1 J’ai douze ans J’ai douze ans. Je suis graphiste, ou bien designer, ou bien chef d’entreprise ou bien freelance ? Je ne sais plus trop.

Etienne Mineur archives Cet été, j’ai un peu le temps d'écouter les nombreux PodCasts stockés dans mon iphone durant cette année, et je (re)découvre toutes une série de Podcasts vraiment intéressants et très variés. • Je vous conseille avant tout le l’émission de l’Agence tous Geeks n° 07, vous allez avoir Monsieur Post Carbone qui va vous expliquer le fonctionnement de nombreuses inventions, (du gramophone de Thomas Edison, au disque dur, en passant par la souris, le CDRom, et la disquette 3,5 pouces). Ce monsieur est un pédagogue de génie, il arrive à vous expliquer des choses très compliquées très simplement et avec passion, bref je vote pour que Post Carbon soit notre prochain ministre de l’éducation nationale (et de la recherche). • Il y a aussi une émission passionnante du nom de Pendant les travaux le cinéma reste ouvert concernant le cinéma. Cette émission est diffusée sur France inter avec comme animateurs l’excellent Jean-Baptiste Thoret et Stéphane Bou.

Déclaration de revenus et d’activités des artistes auteurs Avec le printemps arrive le moment de déclarer vos revenus à la Maison des Artistes. Si vous êtes à l’AGESSA consultez la fiche dédiée. Ce dossier doit être complété et renvoyé à la MDA avant le 15 avril. Pour pouvoir remplir facilement ces documents, il vous faut réunir les informations suivantes : Votre régime fiscal Spécial ‘micro’ BNC ou ‘Réél’ BNC (déclaration contrôlée).

#Webtools : Comment fonctionne une plateforme de crowdsourcing Après le concept d’Outsourcing qui, pour beaucoup d’entreprises high-tech a permis de réaliser leur travail à coûts réduits dans certains pays comme l’Inde et la Chine, le Crowdsourcing est apparu il y a quelques années déjà et pourrait se traduire par « l’approvisionnement par la foule”. Le principe de fonctionnement est très simple : après la mise en ligne d’un brief ou d’un projet créatif sur une plateforme web, celui-ci est ensuite proposé aux membres de cette même plateforme qui peuvent y répondre en contre-partie de rétributions. Le dilemne et l’image du crowdsourcing Plus réactif, moins gourmand et chronophage que les grandes agences, le crowdsourcing peut fournir certaines prestations (créations, informations …) dans des délais records. Les entreprises et les marques trouvent dans cette formule de travail participatif de nombreux avantages, tels que la réduction des coûts et des délais de création. Les conseils de Ronan Pelloux (CREADS) et Thibault Lougnon (TextMaster)

Related:  designgraphiqueWebsite