background preloader

Inde

Facebook Twitter

Les relations entre l'Inde et les pays de l'Asie du sud et de la zone Af-Pak. Géopolitique de l'Inde. UNION INDIENNE. Portraits d'un Nouveau Monde. Mumbai, la plus grande ville du monde En 2031, Mumbai, autrefois appelée Bombay, deviendra la ville la plus peuplée du monde, avec 34 millions d'habitants - l'équivalent de la moitié de la France regroupée dans une seule ville.

Portraits d'un Nouveau Monde

Les défis que cela pose à ses dirigeants et ses habitants sont probablement sans aucune mesure dans l'histoire humaine. Mais il y circule une énergie et un enthousiasme enivrants, et on serait tenté d'imaginer un avenir souriant à Mumbai : elle pourrait tenir une place centrale sur l'échiquier mondial, à l'image de New York au 20ème siècle. Sa population augmente de 400 000 habitants par an Mais la route est encore longue. Fiche professeur demarche detaillee mumbai geographie tle es l. Inde: un autopont s’effondre à Calcutta, au moins 20 morts. Des centaines de secouristes tentaient jeudi soir d’extraire des dizaines de personnes prisonnières des décombres d’un autopont qui s’est effondré dans un quartier peuplé de Calcutta, dans l’est de l’Inde, tuant au moins 20 personnes et faisant près de 100 blessés.

Inde: un autopont s’effondre à Calcutta, au moins 20 morts

Cette voie urbaine surélevée s’est effondrée sur une centaine de mètres à l’heure du déjeuner dans une zone densément peuplée de la métropole indienne, écrasant des piétons, des voitures et d’autres véhicules sous un amas de poutrelles métalliques et de dalles de béton. «La mort de vingt personnes a été confirmée jusqu’ici. Le bilan risque de s’alourdir car il y a beaucoup de blessés», a déclaré Javed Ahmed Khan, le ministre de gestion des catastrophes de l’Etat du Bengale occidental, à l’AFP. On comptait selon un nouveau bilan 92 blessés, selon Anil Shekhawat, un porte-parole de la force nationale d’intervention pour les catastrophes (NDRF). «Les boulons ont commencé à se défaire ce matin et ensuite l’autopont s’est effondré».

Inde : un émergent en quête d’un second souffle Du bureau du monde à l’atelier du monde ? L’Inde s’est imposée comme un pays émergent lorsque son taux de croissance a tutoyé les deux chiffres au cours des années 2000. Cette performance, sur ces dix années, a placé l’Inde en deuxième position, derrière la Chine, avec plus de 7% de croissance annuelle en moyenne. Le début de l’actuelle décennie a été marqué par une chute significative du taux de croissance du pays à 5% en 2013-2014. Ce décrochage était largement conjoncturel. Il provenait autant de facteurs externes (l’onde de choc de la crise de 2008) que de facteurs internes, à commencer par la perte de confiance des milieux d’affaires (et, au-delà, de la classe moyenne) dans une équipe dirigeante usée par dix ans de pouvoir et minée par la corruption. De fait, le taux de croissance est repassé au dessus des 7% dès 2014 et devance même aujourd’hui celui de la Chine. Inde : un émergent en quête d’un second souffle Du bureau du monde à l’atelier du monde ?

Les femmes en Inde : une position sociale fragile, dans une société en transition. Tenter de décrire la position sociale des femmes dans un pays aussi vaste et composite que l'Inde, où les évolutions sont toujours complexes, relève du défi.

Les femmes en Inde : une position sociale fragile, dans une société en transition

Une telle tentative soulève aussi de nombreux paradoxes. Comment expliquer l'infériorité sociale persistante des femmes dans un pays qui a connu plusieurs dirigeantes féminines ? Pourquoi la modernité n'a-t-elle pas réduit les discriminations à la naissance et les a même amplifiées ? Et dans une Inde où l'éducation progresse, pourquoi la présence des femmes sur le marché du travail reste-t-elle relativement faible ?

Pour rendre le propos aussi lisible que possible, nous nous limiterons à quelques grands axes. 1. 1.1. La fierté d’avoir un fils est ancienne et très ancrée en Asie. Complément 1 : La dot, coutume incontournable et parfois meurtrière Signe de la force des traditions en Inde, la dot demeure un élément inamovible du mariage. . © Bénédicte MANIER 1.2. Variations du sex-ratio dans le temps et l'espace 1.3. 2. 2.1. L'Inde, pays le plus peuplé au monde dès 2022. Enquête. “Made in India” : un désastre environnemental dans nos garde-robes. L'émigration indienne vers le golfe Persique — Géoconfluences. Depuis des millénaires, la mer d’Oman constitue un trait d’union entre le golfe Persique et le monde sud-asiatique par le biais d’échanges commerciaux, de relations culturelles et cultuelles.

L'émigration indienne vers le golfe Persique — Géoconfluences

Ainsi, les mobilités humaines liées à la présence de petites communautés marchandes originaires de la côte ouest du sous-continent indien ont toujours été importantes. Cependant, c’est à partir du début du XXe siècle, sous l’Empire britannique, que le golfe Persique [1] commence à devenir un pôle d’attraction pour les Sud-asiatiques et plus particulièrement ceux en provenance des espaces qui constitueront la future Union indienne. Les populations d'origine indienne hors de l'Inde : fabrique et enjeux d'une « diaspora » — Géoconfluences.

L’année 2015 marque le centenaire du retour du Mahatma Gandhi sur le sol indien après plus de vingt ans passés en Afrique du Sud.

Les populations d'origine indienne hors de l'Inde : fabrique et enjeux d'une « diaspora » — Géoconfluences

L’événement fut célébré en grande pompe au mois de janvier à Gandhinagar, la « ville de Gandhi » et capitale de l’État du Gujarat, dans le cadre des journées consacrées chaque année aux Indiens expatriés (Pravasi Bharatya Divas [1]). En effet depuis 2003, le gouvernement indien rend régulièrement hommage à ce qu’il nomme « la diaspora indienne ». Cependant New Delhi n’utilise cette expression que depuis le tournant des années 2000, alors que les émigrations depuis le sous-continent sont pluriséculaires, voire millénaires. Auparavant ces personnes étaient désignées comme des « Indiens d’outre-mer » (Overseas Indians), bien que toutes n’aient pas émigré par voie maritime.

Ce recours relativement récent au terme « diaspora » dans le langage officiel indien montre que l’idée d’« une diaspora indienne » est loin d’aller de soi et mérite discussion.