background preloader

Arbitrer entre un recrutement interne et externe

Arbitrer entre un recrutement interne et externe
Avant de se lancer à la recherche du profil idéal sur le marché du travail pour remplacer un collaborateur qui s'en va, il est bon de regarder s'il ne se trouve pas déjà dans l'entreprise... à moins d'avoir de bonnes raisons de s'orienter vers l'extérieur. Mobilité interne ou recrutement externe ? Les conseils de deux experts pour faire le bon choix. La mobilité interne, source d'économies et de motivation "Lorsqu'un poste se libère, il est d'usage de le faire savoir à l'ensemble du personnel, explique Jean-Jacques Meyer, directeur associé du bureau de Paris du cabinet de conseil en recrutement Argos. C'est d'ailleurs parfois une démarche imposée par la convention collective ou par un accord avec les institutions représentatives du personnel." Le recrutement en interne présente en effet de nombreux avantages. Le recrutement en interne est en outre un bon outil de motivation. Enfin, le recrutement en interne se révèle bien souvent meilleur marché. Les difficultés du recrutement interne Related:  Modes et moyens de recrutementrecrutementVeille informationnelle

Le recrutement par cooptation, comment ça marche Gagner de l'argent en faisant embaucher une de ses connaissances, c'est le principe de la cooptation. Mais concrètement comment cela se passe ? Quels en sont les avantages ? La cooptation est une solution de sourcing efficace et peu coûteuse. Une pratique très prisée dans le domaine digital Cette méthode a le mérité de permettre aux entreprises d’attirer des compétences de haut niveau correspondant à des profils parfois très spécifiques. Des primes de cooptation de 1000 euros en moyenne Aujourd’hui, un nombre important de portails de recrutement sont axés autour de la cooptation en tirant profit notamment des réseaux sociaux pour cibler un nombre plus important de profils. Quels sont les différents canaux pour recruter vos nouveaux collaborateurs ? Les canaux de recrutement sont les moyens ou supports utilisés pour vous permettre de recruter. Selon vos critères (caractéristiques de l'entreprise, du poste, du candidat souhaité, etc.), vous vous dirigerez vers un ou plusieurs canaux de recrutement. Parmi l'ensemble des canaux de recrutement deux peuvent avoir des répercussions en interne : la cooptation et le recrutement interne. En matière de cooptation il faut se rendre compte que vous impliquez l'un de vos collaborateurs dans votre démarche de recrutement. avec votre collaborateur, avoir une discussion transparente et honnête sur : - les raisons de sa proposition de cooptation : essayer de vérifier si celui-ci veut en tirer un gain, - les limites de sa participation et lui préciser qu'il ne fera pas partie de la sélection finale du candidat ; avec l'équipe : les informer de la proposition de votre collaborateur et exposer les raisons ou l'intérêt d'y répondre. informer l'équipe sur votre démarche de recrutement interne. Cooptation

CFDT - Les principes du recrutement 1. La liberté de choix de l’employeur Lorsqu’il doit recruter, l’employeur est libre du choix du candidat qu’il retiendra, sous réserve du respect des principes de non-discrimination visés ci-après. Ce principe de liberté s’accompagne de quelques tempéraments, l’employeur pouvant être tenu : • soit à des embauches prioritaires, comme cela est le cas pour les travailleurs handicapés et assimilés, • soit à l’observation de priorités de réembauchage, notamment au profit des salariés ayant fait l’objet d’un licenciement économique. La liberté de l’employeur s’étend aux techniques qu’il mettra en oeuvre pour procéder à son recrutement, dans le respect des principes mentionnés ci-après. Cette liberté peut également être limitée en cas de signature d'une promesse d'embauche. 2. L’employeur dispose de nombreux outils pour recruter. En vertu du principe de loyauté, l’employeur doit être transparent dans les méthodes et techniques de recrutement qu’il met en place : - déclaration à la CNIL. 3.

Recruter sans se tromper : 4 nouveaux modes de recrutement ingénieux Cerner au mieux la personnalité du candidat. Le mettre en situation (à moindre coût) pour qu’il se projette dans l’organisation. Le mettre à l’épreuve, pour vérifier que ses paroles soient en adéquation avec la réalité. Le classique entretien d’embauche n’est pas toujours à la hauteur des enjeux qu’il se donne : il est long et fastidieux, surtout quand les entretiens avec le même candidat se succèdent pour que chaque service donne son aval. Pour trouver la perle rare, certaines entreprises innovent et parviennent à trouver des méthodes informelles, connectées, voire même ludiques. 4 nouvelles méthodes de recrutement (testées et approuvées) pour recruter sans se tromper ! 1. Mettre la technologie au service du recrutement sans pour autant bouleverser l’entretien classique. « Cet outil répond bien à notre problématique car nous sommes en phase de recrutement de commerciaux dans toute la France. 2. Knack est une application disponible sur l’Apple Store spécialement dédiée au recrutement.

Enquête : comment recrute-t-on en 2017 Quelles sont les grandes tendances du recrutement en 2017 ? RegionsJob publie les résultats de sa grande enquête annuelle sur le recrutement et apporte un éclairage nouveau sur le marché de l’emploi en France, du côté des candidats comme des recruteurs. Grâce aux réponses de 324 recruteurs et 6466 candidats, RegionsJob fait le point sur les pratiques et les évolutions en matière de recrutement et de recherche d’emploi. L’occasion de dresser un panorama des tendances RH de l’année 2017. Quelles sont les pratiques des recruteurs ? Le site emploi, outil n°1 pour recruter Le panel d’outils utilisés pour dénicher des candidats s’est élargi. 30 secondes passées par CV Le candidat est jugé en quelques dizaines de secondes. 52 % des recruteurs passent moins de 30 secondes sur un CV, 26 % de 30 secondes à 1 minutes et 22 % seulement plus d’une minute. On constate parallèlement une baisse d’intérêt pour la lettre de motivation. L’expérience et le savoir-être dominent Les process de recrutement

Offre d'emploi et embauche : ce que dit le code du travail À savoir Pôle emploi (www.pole-emploi.fr) a notamment pour mission d’accompagner, chaque demandeur d’emploi dans sa recherche d’emploi jusqu’au placement, et d’aider les entreprises dans leurs recrutements. Une offre d’emploi peut-elle mentionner l’âge du candidat recherché ? Les offres d’emploi publiées dans la presse (journal, revue, écrit périodique) ou diffusées par tout autre moyen de communication accessible au public (site Internet par exemple) ne peuvent comporter la mention d’une limite d’âge supérieure exigée du postulant à un emploi. Cette interdiction ne concerne pas les offres qui fixent des conditions d’âge imposées par les dispositions légales. Ces différences peuvent notamment consister en : L’offre d’emploi peut-elle s’adresser à un candidat de sexe, de nationalité, de religion… déterminés ? Il en est de même en ce qui concerne le sexe. L’emploi d’une langue ou de termes étrangers est-il possible ? Aucune personne ne peut être écartée d’une procédure de recrutement :

La GPEC, qu'est ce que c'est ? La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences a pour objectif d’anticiper les restructurations et de développer l’employabilité des salariés en accompagnant l’évolution des métiers. Les entreprises de plus de 300 salariés ont l’obligation de mettre en place une démarche GPEC tous les 3 ans. Mais toutes les entreprises sont incitées à s’y intéresser, dans un contexte de fortes mutations à la fois économiques, technologiques, sociales et démographiques. En quoi cela consiste-t-il ? Il s’agit d’une approche qui permet d’anticiper les besoins en ressources humaines à court et moyen termes. Dans quel objectif ? La démarche de GPEC peut répondre à un grand nombre d’objectifs. Qui est concerné dans l’entreprise ? Si le projet de mise en place d’une démarche GPEC est généralement porté par la DRH dans l’entreprise, ce n’est pas la seule direction concernée : il est nécessaire que l’ensemble des dirigeants et managers y adhère pour que la démarche aboutisse.

Les modes de recrutement originaux des entreprises Que ce soient des startup ou des grandes entreprises, ces marques misent sur un recrutement original pour dénicher les meilleurs talents. Focus. Pizza Hut L’entreprise fait le buzz en ce moment avec sa méthode de recrutement pour le moins originale : un entretien d’embauche d’une durée de 140 secondes ! C’est pour le poste de Social Media Manager, c’est à dire responsable du développement de la marque sur les réseaux sociaux que la société américaine a imaginé ce mode de recrutement. Ainsi, pas besoin de CV, lettre de motivation mais par contre, le profil Linkedin du candidat sera examiné. Google Le géant Google fait partie du Top 50 des employeurs les plus attractifs au monde. On compte des questions « comportementales » comme : « Quel est le plus grand échec de votre vie ? Mais ce n’est pas tout ! Heineken On vous l’a présenté récemment, Heineken fait très fort en matière de recrutement innovant. Michel et Augustin La marque utilise un langage fun et jeune dans sa communication. Wizbii

Les règles à connaître pour recruter en interne - Éditions Tissot Même s’il a lieu en interne, vous devez prendre le temps pour remplacer votre salarié. Avant tout, il est important de définir les caractéristiques du poste de travail et le profil recherché pour que le remplacement se fasse avec succès. Et n’oubliez pas que vous avez des obligations. En effet, certains salariés de votre entreprise peuvent bénéficier d’une priorité pour occuper cet emploi. Il est très important qu’ils soient tenus informés de votre projet s’ils disposent des qualités nécessaires pour occuper ce poste. Quel est le profil recherché pour occuper cet emploi ? Afin de vous éclairer sur les compétences requises pour exercer cet emploi, vous pouvez procéder à l’examen du profil de la personne qui occupait le poste avant : quelles sont ses connaissances, ses expériences et ses qualités ? Caractéristiques du poste. apporter de nouvelles compétences au métier actuel ;ou renforcer les compétences du métier actuel.Définir vos exigences. A qui pouvez-vous proposer ce poste vacant ?

Processus de recrutement d'un collaborateur : les étapes Vous êtes manager et devez recruter un nouveau collaborateur. Voici une fiche outil présentant les principales étapes d'un recrutement : un processus en 3 phases. Objectifs et enjeux du processus de recrutement L'équation à résoudre parait simple : trouver le candidat le plus proche possible du profil que vous avez déterminé. Toutefois, dans les faits, recruter est un art difficile. Autre point de vigilance : l’intégration . Les étapes du recrutement Téléchargez notre fiche pratique en pdf Explications simples pour une mise en oeuvre facile Illustrée par des exemples Fiche pdf agréable et efficace Tout commence par un besoin : Remplacement d'un collaborateur suite à un départ, une mutation... Le besoin se matérialise par une décision de recruter, c'est le point d'entrée du processus. L'embauche en interne ou en externe n'est pas toujours la seule réponse à un besoin. Etape 1 - Préparation du recrutement : qui et comment ? 1.1- Définition du poste Cette dernière contient :

Organiser son recrutement : le point de vue d'une DRH Sylvie Chauvin, Directrice des Ressources Humaines d’Adenclassifieds et présidente du club des DRH du net apporte son regard de DRH sur la question des recrutements aux jeunes dirigeants en situation de recrutement. Avant de vous lancer, pensez à bien définir le poste La première question à se poser, est « ai-je bien cadré le sujet, c’est-à-dire défini le besoin avec toutes ses interactions sur l’organisation du service ou de l’entreprise ? » Lancer un recrutement, demande toujours une réflexion en amont sur l’organisation et plus encore sur la stratégie de l’entreprise et ses besoins prioritaires, sans oublier de s’interroger sur ses ressources internes : dois-je recruter ou pourrais-je faire évoluer un collaborateur en interne en le formant ? Il s’agit à ce moment là d’identifier quel est le besoin précis et quelles seront les missions qui seront confiées à la personne que l’on cherche à recruter. Un processus qui continue après l’entrée du salarié dans l’entreprise

Related: