background preloader

RECRUTEMENT

Facebook Twitter

9 exemples de phrase qui donnent envie aux recruteurs de lire votre CV. Audacieuse, innovante ou chiffrée, l’accroche d’un mail de candidature doit immédiatement retenir l’attention du recruteur. Finies les phrases bateau ! À ce stade, le but est de lui donner envie d’ouvrir votre CV et lui faire décrocher son téléphone. L’accroche "droit au but" Quand Céline Dreuil, responsable Emploi Formation pour Intelcia Group, recherche un professionnel elle apprécie « retrouver directement dans l’accroche l'adéquation au poste demandé avec des informations très concrètes, comme par exemple : commercial expérimenté, bilingue et disponible immédiatement. » Puisque le recruteur scannera rapidement vos informations, « autant aller droit au but », confirme-t-elle.

Autre exemple retenu par Geoffroy de Lestrange, directeur marketing chez Cornerstone, société éditrice de solutions pour gérer salariés et candidats : je suis un geek, un communicant avec un très bon relationnel. « Nous recherchions un commercial. L’accroche qui joue sur l’actualité L’accroche mise en scène. CV : 9 détails qui font la différence. Votre CV est certainement l’élément le plus important de votre recherche d’emploi. Il faut donc le chouchouter pour en faire une arme de recrutement massive.

Voici 9 conseils pour attirer l’œil du recruteur. 1 Attirez le regard avec un titre pertinent « Non au CV formaté ! », martèle Jérôme Bonnet, directeur exécutif du cabinet de recrutement Page Personnel. « Le minimum qu’un candidat puisse faire pour personnaliser son CV est de lui donner un titre qui corresponde exactement au poste convoité. » N’ayez donc pas peur de vous inspirer de l’intitulé du poste, à condition bien sûr que cet intitulé corresponde effectivement à vos compétences. Cela facilitera la tâche du recruteur et lui permettra d’identifier tout de suite que votre CV correspond bien à l’offre. 2 Quelques lignes pour accrocher le lecteur 3 Pensez « marketing » 4 Placez des mots-clés Identifiez les mots-clés les plus importants dans l’annonce d’emploi et faites-les ressortir tout au long de votre CV. 5 Tenir sur une page.

La communication non verbale. Nous utilisons tous les jours la communication non verbale et souvent, nous sous-estimons sa force et son impact. Utilisée de façon consciente ou non, la communication non verbale est caractérisée par l’action d’envoyer et recevoir des messages sans passer par la parole mais au moyen de vos choix vestimentaires, de votre style, des couleurs que vous utilisez, de la coiffure, du maquillage, des postures du corps qui vont directement influencer votre interlocuteur. Lorsque vous rencontrez pour la première fois une personne, la communication non verbale et le langage du corps ont un fort pouvoir d'influence et sont des facteurs déterminants lors d’une rencontre. Bandler et Grinder sont tous deux spécialistes de La PNI, après avoir étudié le comportement des hommes ils se sont aperçu que les hommes ne mettent que 30 secondes pour se forger une première impression. d’un entretien d’embauche d’une vente commerciale d’un rendez-vous amoureux Les salariés en sont bien conscients :

Les gestes qui vous trahissent. Orientation du regard, mouvement des mains, balancement du corps... Autant d'attitudes et gestes anodins qui traduisent votre état d'esprit. Décryptage. C'est parce qu'on ne les contrôle pas vraiment qu'ils transmettent beaucoup d'informations à vos interlocuteurs. En un mot, vos gestes parlent pour vous. La gestuelle est un langage non-verbal et inconscient que l'on peut apprendre à décrypter. Les mains attestent de votre discours Si les Italiens sont très bavards et parlent à grand renfort de gestes des mains, ils demeurent néanmoins cohérents dans leur attitude. Des regards qui en disent long Le regard est ce qui est le plus expressif dans un visage. La gestuelle associée au discoursObservez par exemple une personne qui vous pose une question.

Des micro-caresses apaisantesCertains gestes indiquent que la personne à besoin de se rassurer, l'aident à se sentir bien, à se détendre. Un masque identitaire L'expression du visage exprime souvent ce qui ce passe en vous. Ça vous démange ? Le curriculum vitae et la lettre de motivation. Découvrir son type de personnalité en quatre questions. Ce test, mis au point par une Américaine (Isabelle Briggs-Myers) à partir des travaux du célèbre psychiatre Carl Gustav Jung, est à la fois très sérieux et très simple. Il suffit de repérer ce qui est pour vous le plus spontané au cours de 4 "processus mentaux" suivants : Où puisez-vous votre énergie : dans votre univers intérieur (introversion "I"), ou à partir de l’environnement extérieur (extraversion "E") ?

Comment recueillez-vous l’information : par vos 5 sens (la sensation "S"), ou en vous confiant à votre "6ème sens" (l'intuition "N") ? Qu’est-ce qui entraîne votre décision : le raisonnement logique (la pensée / think ou "T"), ou vos valeurs (sentiment/ feel ou "F") ? De quelle manière vous lancez-vous dans l’action : en échafaudant des plans (jugement "J"), ou en vous adaptant aux circonstances (perception "P") ?

Vos réponses se résument en 4 lettres qui, mises bout à bout, constituent votre type MBTI : INFP, ou ESTJ, ou INTJ, etc. A quoi peut servir le test MBTI ? Studya. Fiches Métiers : les métiers dont le nom commence par "t" Langage corporel : le top 10 des erreurs selon les recruteurs. Entreprendre.fr Publié le 19 mai 2015 Dans un nouveau sondage de CareerBuilder France, les employeurs ont révélé les comportements rédhibitoires, ainsi que ceux qui, dans leur langage corporel, risquent de diminuer les chances d’un candidat d’aller plus loin dans le processus d’entretien.4%) et « bilan » (10%). à lire aussi Attention !

- 37 % des employeurs savent si un candidat peut convenir dès les cinq premières minutes. - 50 % disent qu’un manque de contact visuel, une absence de sourire, et le fait de gigoter font partie des erreurs de langage corporel les plus courantes. Langage corporel : le top 10 des erreurs D’après le sondage mené auprès de plus de 500 recruteurs, 37 % savent dès les cinq premières minutes d’entretien si un candidat correspond au poste à pourvoir. Les expressions du visage, la position, et d’autres comportements peuvent en révéler plus sur les candidats que les mots qui sortent de leur bouche. 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. Des mots à bannir également ! Huit compétences auxquelles vous ne pensez pas en entretien d'embauche.

Un descriptif de poste ne raconte pas tout ce qu'un recruteur recherche sur le marché, surtout en termes de "soft-skills", les qualités humaines et relationnellles. Il a des attentes non clarifiées, subconscientes même, observent les experts. "Or, en entretien, trop de candidats se contentent de reprendre par point par point le libellé d'une annonce, déplore Emmanuel Stanislas, fondateur du cabinet de recrutement Clémentine. Ils ont les bons mots, les bonnes réponses comme devant un jury d'examen. Du coup, ils semblent lisses, voire creux aux yeux des DRH et des managers. Les postulants ont intérêt à se dévoiler afin de donner du relief à leur profil. " Sortir des termes convenus - "rigoureux, adaptable, dynamique, ayant l'esprit d'équipe" - est aussi le conseil de Fabrice Coudray, directeur chez Robert Half.

>> Recherchez un emploi par métier dans votre région avec L'Express Emploi 1. 2. 3. "Quelle est la chose la plus culottée que vous ayez faite? " 4. 5. 6. 7. 8. Évaluation du candidat.