background preloader

Les jeux vidéo sont-ils bons pour le cerveau ?

Les jeux vidéo sont-ils bons pour le cerveau ?
Les jeux vidéo ont la réputation d’être violents et débilitants. Pourtant, de récentes études montrent qu’ils améliorent des capacités cognitives différentes selon le type de jeu. Les risques pour la santé restent très limités et peuvent facilement être évités. Depuis la sortie de Pong en 1972, les jeux vidéo n’ont cessé de s’améliorer et de se diversifier. Certains font partie de notre patrimoine culturel, comme Space Invaders, Pac-Man ou Tetris. Avec les jeux vidéo d’aujourd’hui, il est possible d’incarner tour à tour un sportif, un psychanalyste, une mère de famille, un pilote de chasse, un chirurgien, un soldat… Leurs décors peuvent nous immerger dans des lieux contemporains, historiques ou mythiques, dans une représentation métaphorique du cerveau ou dans des univers oniriques délirants. Stimulants pour le cerveau Depuis les récentes découvertes sur la plasticité cérébrale, on sait que l’environnement peut modifier les connexions synaptiques du cerveau. Le risque réduit d’épilepsie

http://www.scienceshumaines.com/les-jeux-video-sont-ils-bons-pour-le-cerveau_fr_15191.html

Related:  Le jeuL'impact des Jeux vidéos sur la sociétéJeu et événements sportifsLe JeuCyberdépendance,dépendance aux appareils mobiles et au jeu vidéo

Violence et sociabilité dans les jeux vidéo en ligne La nature et le contenu des scénarios proposés par des jeux dans lesquels l’essentiel de l’action consiste souvent, répétitivement, à tuer tout ce qui bouge, ont conduit à diligenter des études pour mieux cerner le phénomène et ses dangers potentiels pour l’évolution des comportements des joueurs dans la vie réelle. La question de fond est donc de savoir si la pratique excessive des jeux vidéo, et notamment des jeux à contenus violents, risque d’exacerber la violence des jeunes et de contaminer leurs comportements sociaux réels. À ce jour, peu de travaux ont été menés car ce terrain de recherches est très récent. Une étude française, conduite en 1994 sur les classes de vingt-six écoles de Savoie représentant plus de mille entretiens, conclut que les élèves ayant un niveau « excellent » sont en fait plus nombreux à jouer aux jeux vidéo (tous styles confondus) que ceux ayant de mauvais résultats scolaires, mais jouent moins longtemps qu’eux (Longuet, 1996).

Les jeux vidéo ont des bienfaits chez les enfants qui jouent jusqu'à une heure par jour JEUX VIDÉO - Ceci est une étude que vos enfants n'hésiteront pas à vous mettre sous les yeux la prochaine fois que vous débrancherez leur console de jeu. Publiée ce lundi 4 août dans la revue Pediatrics, elle montre que les enfants qui jouent jusqu'à une heure par jour sont plus sociables, plus heureux et moins hyperactifs que ceux qui ne jouent pas du tout. Des chercheurs de l'Université d'Oxford se sont intéressés aux comportements de 5000 jeunes qui avaient entre 10 et 15 ans. La moitié d'entre eux étaient des filles et l'autre des garçons.

Le "jeu de GO" et la stratégie d'entreprise Ce post est le compte rendu de la conférence de Farid Ben Malek sur le jeu de GO, organisée le jeudi 19 janvier 2006 par le Club IES. M. Ben Malek est consultant en stratégie, enseignant, expert APM, et champion de Jeu de Go. Il a été champion de France de Go en 1993, 1998, 2002 et est le vainqueur de l'Obayashi Cup en 1998. Compte rendu rédigé par Jérôme Bondu I. Canada: les enfants et adolescents dorment avec un cellulaire L'obsession de la communication en temps réel n'épargne personne pas même les jeunes de 9 à 16 ans au Canada. Preuve: plus du tiers de ces enfants et adolescents qui possèdent leur propre cellulaire avouent en effet passer la nuit avec leur appareil pour être sûrs de ne pas manquer un appel, y compris durant leur sommeil. Cette proportion atteint 50 % chez les élèves de 16 ans, mais tombe à 20 % à l'autre bout de la tranche d'âge, chez ceux de 9 ans, indique une nouvelle étude menée par le Centre canadien d'éducation aux médias et de littératie numérique sur la vie en ligne des jeunes Canadiens. Rendue publique mercredi, l'enquête comportementale, baptisé Habilo Medias, a été menée l'an dernier auprès de 5436 élèves scolarisés de la 4e à la 11e année. Elle offre un portrait parfois surprenant, mais surtout éloquent d'une mutation qui semble façonner durablement le comportement des générations montantes au pays.

Problème de Monty Hall Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le problème de Monty Hall est un casse-tête probabiliste librement inspiré du jeu télévisé américain Let's Make a Deal. Il est simple dans son énoncé mais non intuitif dans sa résolution et c'est pourquoi on parle parfois à son sujet de paradoxe de Monty Hall. Il porte le nom de celui qui a présenté ce jeu aux États-Unis pendant treize ans, Monty Hall. Les données de base du problème de Monty Hall : soient trois portes cachant soit une chèvre soit une superbe voiture, l'automobile étant derrière une seule porte et deux chèvres se cachant derrière les deux autres portes. Énoncé[modifier | modifier le code] Le Jeu au fil des siècles Lorsqu'on pense au jeu dans la littérature, il nous vient à l'esprit Le joueur d'échecs de Stefan Zweig, La Peau de chagrin de Balzac, Le Joueur de Dostoïevski ou encore La Loterie à Babylone de J.-L. Borgès. Ce ne sont que quelques exemples, nombreuses sont les œuvres qui y font référence. Quelle place a pris le jeu au fil des siècles ?

Les jeux vidéo et l'entreprise : une perspective très sérieuse Massacrer du mort-vivant, empêcher une invasion d'extra-terrestres, se retrouver soldat en pleine Guerre Mondiale... Voilà à quoi on associe le jeu vidéo en général. De la fiction, rien à avoir avec la réalité d'un boulot quotidien. Pourtant, le jeu vidéo entre de plus en plus dans l'entreprise. Exposition Joue le jeu Les jeux géants: "Interférence" d'Eric Zimmerman et Nathalie Pozzi Le concepteur de jeu Eric Zimmerman et l’architecte Nathalie Pozzi conçoivent un jeu géant à l’élégance singulière, spécialement pensé pour le deuxième étage de la Gaîté lyrique.

Bonjour. Excellent article qui met en avant les conséquences de la cyberdépendance sur le cerveau. Je pense que de parler de cette addiction en abordant directement ses conséquences néfastes sur notre corps, est un très bon moyen de prévention. by khelif_groupea_psy Feb 13

Bonjour, très bon article, très complet et utile pour ma formation. by alendro May 6

Nous avons choisi cet article parce qu'il prend le contre-pied de la majorité des écrits universitaires sur le sujet et pointe les bienfaits du jeux vidéo sur le cerveau. En se basant sur des études scientifiques antérieurs, l'auteure tend à prouver qu'une pratique régulière de jeux vidéo, et notamment de jeux d'action (pourtant les plus décriés) améliore de nombreux domaines de la pensée tels que l'attention visuelle ou la coordination visuo-motrice et même la prise de décision rapide. Enfin, cet article met l'accent sur la diversité des jeux et que leur but premier reste le divertissement. by petitdragibus Dec 15

Related: