background preloader

CE que les médias ne vous diront jamais sur l’immigration ( à partager autour de vous )

CE que les médias ne vous diront jamais sur l’immigration ( à partager autour de vous )
Le débat sur l’immigration est un débat sensible dans ce pays. Très sensible. De ce que j’ai pu observer, certains partisans comme les opposants (militants, citoyens comme hommes politiques) font parfois preuve d’ignorance sur le sujet. il est concevable qu’on puisse être opposé à l’immigration pour des raisons idéologiques, mais point n’est besoin de fantasmer ou d’user de contre-vérités sur le sujet. Ayant eu à faire du bénévolat dans deux associations et au gré de mes lectures et rencontres, j’ai quelques connaissances (modestes ) sur le sujet mais pour mieux développer le sujet, j’ai effectué quelques recherches supplémentaires. Tout d’abord, il serait plus que temps de ne plus croire en ce mythe moderne. Ce sont les pays du sud qui accueillent le plus d’immigrés et de réfugiés. Dans un pays, mise à part des pays totalitaires (et encore…), Il y a des gens qui viennent et d’autres qui partent. Ensuite, l’immigration n’est pas une. Les cartes de séjour pour étrangers sont diverses.

http://jeunecitoyen.wordpress.com/2012/12/10/ce-que-les-medias-ne-vous-diront-jamais-sur-limmigration-a-partager-autour-de-vous/

Related:  Immigration ? (faux problème !)Axes à croiserbintougrdr

Immigration : les fantasmes à l'épreuve des faits La recrudescence récente de l'immigration clandestine relance le débat sur l'immigration. Pour beaucoup, il y aurait de plus en plus d'immigrés et ils seraient de moins en moins bien intégrés. Des idées reçues qui ne correspondent pas à la réalité. Petite mise au point. Les Français sont de plus en plus intolérants. C'est ce qui ressort du dernier rapport annuel de la Commission nationale consultative des droits de l'homme (CNCDH), publié le 1er avril. Media - La revue INfluencia : Le boom de la consommation collaborative Publié le 17 septembre 2013 Parmi les nouvelles tendances de consommation qui se sont développées ces dernières années, la consommation collaborative est certainement l’une des plus impressionnantes. Elle a même été désignée par le très sérieux Time Magazine comme l’une des dix idées qui peuvent changer le monde.

Pauvreté, immigration, assistanat, fraude... : cassons les idées reçues Les personnes en situation de pauvreté et les personnes étrangères sont devenues un enjeu des derniers débats de notre campagne électorale. Comme elles n’ont guère de droit de réponse, de nombreuses idées fausses sur elles s’installent sans être corrigées. Contribuons à ce que l’opinion publique ne se construise pas des représentations erronées qui mettraient en danger durablement le respect de l’égale dignité de chacun, l’estime que nous nous devons les uns aux autres et notre capacité à vivre ensemble [1]. Non, les pauvres ne font pas des enfants pour les allocations Une famille proche du seuil de pauvreté s’appauvrit encore plus lorsqu’elle s’agrandit. Par exemple, le seuil de pauvreté pour une famille de deux enfants est 2003 € mensuels (soit 954 € seuil de pauvreté à 60% du revenu médian x (1+0,5+0,3+0,3)).

Jeune Citoyen : Comment clouer le bec à un ami raciste ? Ce sont les pays du sud qui accueillent le plus d’immigrés et de réfugiés. L’immigration massive, si tant est qu’on puisse y accoler le qualificatif "massive", c’est d’abord et en majorité en direction des pays du sud. Dans un pays, mise à part des pays totalitaires (et encore…), Il y a des gens qui viennent et d’autres qui partent. Il y a des étrangers et Français venant en France, et des étrangers et français quittant la France. L’Onu propose d’affecter 2% du PIB mondial à une croissance plus verte Selon un nouveau rapport des Nations unies, 2% du PIB mondial investis dans dix secteurs clés permettrait d’aller vers une économie moins carbonée et de lutter contre la pauvreté. Le souci de l’environnement, la lutte contre la misère et la croissance sont trois objectifs conciliables, contrairement au «mythe de l’arbitrage entre investissements environnementaux et croissance économique», affirme l’Onu dans un rapport publié le 21 février, intitulé «Vers une économie verte: Pour un développement durable et une éradication de la pauvreté». En investissant judicieusement 2% du PIB mondial, soit environ 1.300 milliards de dollars par an, selon l’Onu, l’économie mondiale pourrait connaître une croissance identique sinon supérieure aux prédictions des modèles économiques actuels. Le rapport affirme que les nouveaux emplois crées, dans les énergies renouvelables et dans une agriculture plus durable notamment, compensera les pertes des emplois de l’ancienne «économie brune».

Les idées fausses, ça suffit ! ATD Quart Monde vous offre un an d’abonnement à Feuille de Route, le mensuel d’actualités contre la misère. Pour bénéficier de cet abonnement d’un an, cliquez ici Commandez le livre "En finir avec les idées reçues sur les pauvres et la pauvreté" « Ces gens-là sont morts, ce ne sont plus des migrants », par Jean-Marc Manach Le 3 octobre 2013, un chalutier transportant cinq cent réfugiés venant pour majorité de l’Erythrée et de la Somalie tombait en panne à deux kilomètres de l’île italienne de Lampedusa. Espérant alerter les secours, un passager mit le feu à une couverture. Le bateau s’embrasa, certains passagers sautèrent dans l’eau, d’autres se ruèrent sur l’un des côtés du navire, qui se retourna.

La Suisse fait un pas vers la fin du secret bancaire La Suisse fait un pas vers la fin du secret bancaire La Suisse a donné mardi un signal politique fort en faveur de la fin du secret bancaire. Avec Singapour, autre place financière critiquée, elle s'est engagée à pratiquer l'échange automatique d'informations bancaires selon les standards de l'OCDE, en adoptant une déclaration ministérielle en ce sens. Cet engagement substitue la transmission automatique des données des déposants à l'échange à la demande. Il vaut pour les 34 pays de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), ainsi que la Chine et la Russie. "C'est clairement la fin du secret bancaire détourné pour des raisons fiscales", a déclaré Pascal Saint-Amans, directeur du centre de politique et d'administration fiscale de l'OCDE, lors d'une conférence de presse à Paris.

A ceux qui me répètent qu’on ne peut pas accueillir “toute la misère du monde”. Parce que je n'en peux plus d'entendre, à chaque fois que je dis que je travaille dans l’accompagnement des demandeurs d’asile “Mais il sont vraiment trop nombreux, non ?” “Déjà que la France est un des pays les plus généreux en Europe ...” et autres “La France ne peut pas accueillir toute la misère du monde"... j'ai décidé d’écrire ce texte, pour contenir ma frustration, mon indignation qui croît chaque jour en entendant les politiques nous abreuver de chiffres hors contexte censés nous démontrer que nous sommes une forteresse assiégée, et contenir ma tristesse de voir notre gouvernement de “gauche” si tétanisé par l’influence de l’extrême droite dans le champ politique qu'il finit par rentrer dans son jeu ...Je comprends que les gens finissent par s'y perdre et par se demander si, vraiment, on accueille trop de demandeurs d’asile en France. Et pour ce qui est de prendre sa part, on va le voir, malgré son image de pays des Droits de l’Homme, la France est loin d´être exemplaire.

Related: