background preloader

Jeux olympiques d'hiver, un scandale écologique ?

Jeux olympiques d'hiver, un scandale écologique ?
Le 4 juillet 2007, le président du CIO, Jacques Rogge, annonçait Sotchi comme ville hôte des 22èmes Jeux Olympiques d’hiver, dotés d’un budget record de 36 milliards d’euros (un record !), un village olympique et des pistes de ski sont sortis de terre à Sotchi, paisible ville balnéaire. Quel coût pour l’environnement ? Le bilan fait déjà polémique. Des jeux Olympiques Verts ? en façade…. Est-il possible d’envisager une compétition sportive internationale, comme les Jeux Olympiques d’hiver, comme un événement écologiquement vertueux ? Si on s’en tient au programme « Jeux en harmonie avec la nature » du Comité olympique que l’on peut consulter sur le site officiel de Sotchi 2014, on a envie d’y croire. Le JO, organisme privé sans aucun contrôle, comme la FiFA, est de plus en plus contesté : soupçons de corruption, choix contestables, affairisme, primat de l’argent sur l’esprit sportif, népotisme.. Le programme « Jeux en Harmonie avec la Nature » se veut très exigeant. Comme l’indiquait D.

http://www.consoglobe.com/jeux-olympiques-de-sotchi-horreur-ecologique-cg

Related:  Les impacts environnementaux des événements sportifsJeux Olympiques

JO Sochi 2014 : quel bilan carbone? SOCHI : 360.000 tonnes d'équivalent CO² C'est l'empreinte carbone directe des Jeux olympiques de Sochi, calculée par un groupe d'experts russes et internationaux, indique le comité d'organisation (CO) dans un communiqué de presse publié le 4 février. Celui-ci s'était engagé, dans son dossier de candidature, à réduire l'empreinte carbone liée aux préparations et au déroulement des jeux… et des projets de compensation ont été développés en Russie, au Brésil et en Corée du Sud (prochains pays hôtes de Jeux olympiques). Mais le tableau dressé par les associations de défense de l'environnement, qui ont claqué la porte du comité d'organisation en 2010, est tout autre : hectares de forêts détruits, décharges sauvages, transformation du lit de la rivière Mzymta, pollution de l'eau, disparition des saumons, d'oiseaux migrateurs… L’empreinte carbone a été estimée à 400.000 tonnes équivalent CO², pour l’ensemble de la compétition. Quant aux prochaine JO d’hiver, ils auront lieu en France.

A qui profitent vraiment les Jeux olympiques de Londres? David Cameron a récemment estimé que les retombées économiques des JO s'élèveraient à 13 milliards de livres sur quatre ans. Mais les études sur le sujet sont loin d'être concluantes. Même pour ceux des Londoniens que le sport indiffère totalement, impossible d’échapper en ce moment aux derniers préparatifs pour les Jeux olympiques. Partout dans la ville les trottoirs sont sans dessus dessous et dans le métro, les messages sur les perturbations à prévoir dans les transports publics pendant les épreuves fleurissent dans les couloirs.

Les Jeux Olympiques de Sotchi : des enjeux économiques et politiques, bien plus que sportifs ! Dans quelques jours, du 7 au 23 février 2014, les Jeux Olympiques d’hiver débuteront en Russie. Sotchi, ville de 500 000 habitants, située entre la Mer Noire et les montagnes du Caucase, dans une région géopolitique attrayante, a été élue face à Pyeongchang en Corée du Sud et Salzbourg en Autriche. C’est la deuxième fois que la Russie accueille les Jeux Olympiques après les jeux d’été de Moscou en 1980. Des Jeux voulant montrer la grandeur de l’Union Soviétique, mais qui avaient finalement créé polémique puisque 56 Etats[1] boycottaient leur participation dont les Etats-Unis en protestation à l’entrée de l’URSS en Afghanistan. empreinte carbone des Jeux Olympiques Après avoir conclu un partenariat avec la multinationale américaine, Dow Chemical, le Comité d’Organisation des prochains Jeux Olympiques et Paralympiques d’été a évoqué le bilan carbone de l’événement. Au regard des données chiffrées exposées, les organisateurs brésiliens estiment que l’aménagement des sites et l’accueil des spectateurs et des athlètes dans moins de deux ans, représentera une empreinte carbone de 3,6 millions de tonnes, soit l’équivalent de l’utilisation annuelle de 32 millions de téléphones portables ou de 64 millions d’ordinateurs (en utilisation lors des horaires commerciales). Pour contrer cette empreinte et atténuer la portée des émissions, le Conseil de Durabilité du Comité d’Organisation de Rio 2016 a rappelé que « l’objectif est de mettre en œuvre les mesures de réduction des émissions de gaz à effet de serre et offrir ainsi des Jeux à faibles émissions de carbone. Illustration : Crédits – Rio 2016 / Alex Ferro

Londres 2012 procure des bienfaits économiques qui durent En juillet, le gouvernement britannique a annoncé que l’économie du Royaume-Uni avait déjà bénéficié d’un surcroît d’investissements et de contrats commerciaux de GBP 9,9 milliards depuis la tenue des Jeux, après seulement un an du programme quadriennal d’activités et de manifestations mis en œuvre pour continuer à profiter du succès des Jeux Olympiques dans la capitale. À l’approche de ces Jeux, des projets ont aidé à générer des emplois dans le pays au cours de la récession la plus brutale depuis plus de 60 ans et les économistes prédisent que les retombées économiques de la tenue des Jeux vont se poursuivre. Une étude économique d’Oxford estime qu’en 2017, les Jeux auront insufflé GBP 16,5 milliards dans l’économie britannique, compte tenu des constructions pré-Jeux et autres activités d’ordre commercial liées aux Jeux qui les ont précédés. L’un des secteurs de l’économie qui a le plus bénéficié des Jeux est celui de la construction.

Les Jeux Olympiques modernes : enjeux économiques Les Jeux Olympiques modernes couvrent de nombreux domaines. Cet article aborde essentiellement l'aspect économique. Une des règles fondamentales du CIO implique la candidature d'une ville (et non d'un pays). Mais le gigantisme des Jeux actuels et l'extrême médiatisation font que le sport ne peut se passer de l'État sur le plan financier et logistique. Accueillir les J.O devient pour une grande ville, une région, un pays à la fois une " vitrine technologique ", une occasion de se placer sur le plan international, de se doter rapidement d'infrastructures importantes. La Coupe du monde de football rime avec développement durable ? La Coupe du Monde de football vient de commencer ! Les organisateurs pronostiquent un impact carbone 9 fois plus important comparé aux compétitions précédentes. Pour image, des émissions de carbone correspondant à plus d’un milliard de cheeseburgers ! Le FEM, le PNUE et le Ministère sud-africain des affaires environnementales ont mis en place Fifa 2010 green goal, un partenariat nommé visant à rendre plus écologique la compétition et à réduire son impact sur l’environnement.

Accueillir les JO favorise la relance de l'économie LE MONDE | • Mis à jour le | Par Kevin Daly, économiste spécialiste du Royaume-Uni chez Goldman Sachs L'Histoire montre que l'organisation des Jeux olympiques a une rentabilité financière mitigée : les Jeux olympiques de Munich (1972) et ceux de Montréal (1976) ont engendré de lourdes pertes, tandis que ceux de Los Angeles (1984), de Barcelone (1992) et d'Atlanta (1996) ont tous généré des profits. Les recettes ont dépassé les frais d'opérations. Quelle est l'empreinte environnementale des prochains Jeux olympiques, à Sotchi ? L'organisation des Jeux olympiques de Sotchi, qui se déroulent du 7 au 23 février, a engendré un chantier pharaonique qui a coûté la bagatelle de 37 milliards d'euros. La facture environnementale est elle aussi salée. 360.000 tonnes d'équivalent CO2. C'est l'empreinte carbone directe des Jeux olympiques de Sotchi, calculée par un groupe d'experts russes et internationaux, indique le comité d'organisation (CO) dans un communiqué de presse publié le 4 février. Celui-ci s'était engagé, dans son dossier de candidature, à réduire l'empreinte carbone liée aux préparations et au déroulement des jeux. Engagement tenu, se félicite le CO à la veille de la cérémonie d'ouverture.

Des jeux au bilan économique incertain Il y a bien longtemps que les enjeux olympiques ne sont plus seulement sportifs. L'économie s'est mêlée à la partie, comme en témoigne l'engagement du premier ministre britannique, David Cameron, de suivre l'exemple du roi Midas, en transformant les Jeux de Londres, qui se sont achevés dimanche 12 août, "en or pour le Royaume-Uni". Mais la partie est loin d'être gagnée. Même si seule une analyse a posteriori des JO de Londres permettra d'établir les vraies retombées, l'impact économique apparaît pour le moment incertain. Treize milliards de livres (16,6 milliards d'euros) sur quatre ans : tel était l'objectif que s'était fixé l'hôte du 10 Downing Street en termes de retombées économiques des Jeux olympiques.

SPORT-ENVIRONNEMENT: Empreinte écologique mauvaise pour la Coupe du monde BRUXELLES, 20 mai (IPS) - La Coupe du monde de football, le plus grand événement sportif au monde, « sera verte ou ne sera pas », selon ses organisateurs. Mais quelques semaines avant le début du tournoi mondial, il n’est pas encore très évident de voir comment l'Afrique du Sud compte réduire son empreinte écologique. Pas de problème pour faire des déclarations audacieuses : « la Coupe du Monde ne débutera pas s’il n’y a pas une manière verte de le faire », avait déclaré l’année dernière Blessing Manal, chef de la planification du tournoi.

Related: